Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Keith Jarrett - Gary Peacock - Jack DeJohnette
After he Fall  (ECM)  mars 2018

"Pour moi, ce n’est pas seulement un document historique mais un concert vraiment génial". Voici comment Keith Jarrett présente cet album dans les notes de la pochette. "J’ai été étonné d’entendre à quel point la musique passait ce soir là".

Nous sommes le 14 novembre 1998 quand Keith Jarrett, fameux pianiste de jazz, joue en concert avec ses fidèles partenaires Gary Peacock à la contrebasse et Jack DeJohnette à la batterie, au New Jersey Performing Arts Center de Newark. Ce concert, enregistré en live, a une importance particulière puisqu’il marque le retour du pianiste sur scène après environ deux ans d’absence.

Keith Jarrett, pianiste de renom, est considéré comme un des plus grands improvisateurs de jazz. Né en 1945, il a la réputation d’être un musicien exigeant et perfectionniste, à tel point qu’il requiert de son public un silence total lors de ses prestations afin de ne pas perdre le fil de ses improvisations. Il a plusieurs casquettes. Quelques enregistrements de musique classique à son actif mais c’est par dessus tout au jazz qu’il est associé. Il se met en retrait de la scène musicale à partir de 1996, victime du syndrome de fatigue chronique. De cette période va naître l’album The Melody at night, with you paru en 1999, où l’on peut trouver des mélodies courtes et extrêmement mélancoliques. D’ailleurs nous pouvons nous demander si le titre de l’album After the fall ne fait pas référence à cette période difficile et à ce retour tant attendu qui a été, au demeurant, un véritable succès.

Nous avons ici deux disques, totalisant environ 1h40 de musique. Le Trio, dont la collaboration va se terminer en 2015, nous propose ici à la fois des grands classiques du Great American Songbook (grand répertoire américain de la musique populaire des années 1920 à 1960 devenu des standards de Jazz), des monuments du Be Bop (danses jazz nées à la libération de le deuxième guerre mondiale) mais aussi des pièces moins connues.

Le mélange de style et de tempo emmène l’auditeur dans des ambiances totalement différentes à chaque pièce jouée. Ces trois musiciens nous présentent avec succès leur version de standards tels que "The Masquerad is Over" d’Etta James, "Autumn Leaves" dont la fameuse reprise d’Yves Montand en France a marqué le succès, ou "I’ll See You Again" de la comédie musicale Beeter Sweet. Ils subliment des oeuvres de style Be bop comme "Scrabble from the Apple" de Charlie Parker, "Doxy" de Sony Rollins ou encore "Bouncin’ with Bud" de Bud Powell, que l’on retrouvera d’ailleurs dans leur album Live in Paris l’année suivante.

Quelques surprises complètent cet album à l’instar de "One for Majid" de Pete la Rocca où la contrebasse de Gary Peacock est clairement mise à l’honneur, ou encore la célèbre chanson de Noël américaine "Santa Claus is coming to town" où le batteur Jack DeJohnette s’en donne à coeur joie. Tout cela se termine en douceur avec le célèbre "When I fall in love" qui nous laisse en extase et rêveur.

Il aurait été regrettable de ne pas partager ce fabuleux concert qui, même si nous le découvrons vingt ans après, nous fait passer encore un très bon moment en compagnie de ces trois merveilleux musiciens. Les amoureux du jazz et de Keith Jarrett ne seront pas déçus.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Testament : Paris / London de Keith Jarrett

En savoir plus :
Le Facebook de Keith Jarrett
Le site officiel de Jack DeJohnette
Le Soundcloud de Jack DeJohnette
Le Facebook de Jack DeJohnette


Gaëlle Boulanger         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=