Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mort, je serai devenu nécessaire
Manufacture des Abbesses  (Paris)  avril 2018

Monologue dramatique écrit et interprété par Bertrand Valadour dans une mise en scène de Serge Brincat.

Pour "Mort, je serai devenu nécessaire", son premier opus dramatique en forme monologale et au titre énigmatique, le comédien Bertrand Valadour a choisi d'ériger en personnage, afin d'en dresser l'édifiant portrait intime, un nouveau sociotype, celui du député nouvelle génération non issu du sérail politique mais de la société civile.

Son (anti)héros, jeune député macronien aux dents longues et au sidérant cynisme opportuniste décomplexé et totalement assumé, est doté d'une belle virtuosité verbale, de celle attribuée anciennement au VRP puis aux commerciaux avant de caractériser les technocrates du marketing et désormais la rhétorique présidentielle, et d'une ambition sans limite puisqu'il se veut "en marche" sinon vers la magistrature suprême du moins vers une fonction ministérielle.

Dépourvu de vocation citoyenne, l'engagement politicien du trentenaire preque quadra Pierre Sillon n'est destiné qu'à servir son propre intérêt qui s'avère double, celui de la reconnaissance personnelle et de la réussite sociale.

De manière stratégique, il a opté pour la trajectoire des "french doctors" et le tremplin compassionnel de l'humanitaire qui a bonne presse et ne nécessite ni compétences ni résultats probants.

Mais le destin renâcle, et il se retrouve en stand-by sur tous les plans. Car le député dépité par le manque de couverture médiatique de sa participation bénévole à une mission en Afrique organisée par l'Association Ecoles du Monde, qui s'est déroulée sans incident, est également "débarqué" par son épouse.

Avec une écriture percutante non dénuée d'humour, la partition de Bertrand Valadour, également à l'interprétation sous la direction de Serge Brincat, qui s'inscrit dans le genre de la pièce pour un homme seul que dans celui du seul en scène, révèle sans manichéisme, tant les failles d'un homme que la vacuité d'une génération et l'amateurisme d'une nouvelle classe politique égocentrée.

Et Bertrand Valadour réussit une belle prestation dans ce rôle sur mesure de cyclothymique et désemparé quidam qui saura sans doute négocier à son avantage les coups du sort.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 avril 2018 : En avril, pour la culture, suis notre fil

C'est reparti pour une semaine culturel. Suivez notre fil d'actualité culturel, ici, sur Facebook, Twitter, Youtube. Vous y trouverez de quoi réjouir ce qu'il se trouve entre votre 2 oreilles ! c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus
et toujours :
"No Mercy in this land" de Ben Harper & Charlie Musselwhite
"After the fall" de Keith Jarrett, Gary Peacock et Jack DeJohnette
"This is not hollywood" de Greg Kozo
"Quatre vingt huit" de Guillaume Poncelet
"One EP" de Hey Sarah
"Ventriloquism" de Meshell Ndegeocello
Mezzanine et Undervoid dans une sélection de singles et EP
"Années 1970-1985" de Pierre Bartholomée
"Shake, burn and love" de Red Money
"Dollhouse" de The Pack A.D.
"The skull defekts" de The Skull Defekts
"Rêves américains, tome 1, la ruée vers l'or" de Thomas Hellman
Interview de I Am Stramgram autour de son album "Tentacles", retrouvez également I Am Stramgram en session live pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Conférence des Oiseaux" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Racine²" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Still life" au Théâtre Les Déchargeurs
"Hugo au bistrot" à la Scène Thélème
"MAMMA" à La Loge
"Le Monte-plats" au Théâtre Le Lucernaire
"Mort, je serai devenu nécessaire" à la Manufacture des Abbesses
"Gilles Ramade - Piano Furioso" au Grand Point Virgule
"Qui suis-je ?" au Théâtre de l'Etincelle à Rouen
des reprises à ne pas rater :
"Tertullien" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Meilleurs Alliés" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Expositions avec :

"Gustav Klimt" à l'Atelier des Lumières
"Artistes & Robots" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Katy says goodbye" de Wayne Roberts
"Jersey Affair" de Michael Pearce
les chroniques des sorties de mars
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

et toujours :
"Alain Bashung, Fantaisie militaire" de Pierre Lemarchand
"La mise à nu" de Jean Philippe Blondel
"La symphonie du hasard, livre 2" de Douglas Kennedy
"La vie secrète d'Elena Faber" de Jillian Cantor
"Le dossier M, livre 2" de Grégoire Bouillier

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=