Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Saison des feux
Celeste Ng  (Sonatine Editions)  avril 2018

Celeste Ng est de retour, qu’on se le lise ! Deuxième roman pour cette jeune auteur américaine qui nous avait éblouis, il y a peine deux ans, avec Tout ce qu’on ne s’est jamais dit, déjà publié chez Sonatine Editions.

Celeste Ng nous embarque à Shaker Heights, une banlieue riche communautaire comme il en existe tant dans les grandes villes américaines, dans un endroit où elle a passé une partie de son enfance. Endroit idyllique, celui du rêve américain, là où tout est soigneusement mis en place pour permettre le bonheur des résidents dans un havre de paix. Rien ne doit dépasser, rien ne doit déborder, comme l’existence d’Elena Richardson, femme au foyer exemplaire vivant dans cette banlieue.

Arrive alors dans cette communauté résidentielle une certaine Mia Warren, mère célibataire, artiste photographe au passé énigmatique, venant chercher avec sa fille Pearl une vie idyllique. Au départ, les relations avec la famille Richardson vont s’avérer chaleureuses mais peu à peu, leur présence commence à mettre en péril l’entente qui règne entre les voisins et la tension va rapidement monter dangereusement. L’embrasement se rapproche, c’est La Saison des feux.

Autour de ces deux personnages principaux, Celeste Ng nous propose donc une comédie de mœurs qui se lit comme un thriller. Elena et Mia sont deux personnages que tout semble opposer, dans leur façon de vivre ou dans leur façon d’être. Attachantes, elles sont le ciment de ce roman qui construit son intrigue autour de leurs histoires personnelles qui vont petit à petit mettre le drame en place.

Sans utiliser les codes classiques du thriller conventionnel et en privilégiant la construction de personnages fouillés et de relations ambigus entre eux, Celeste Ng fait le pari de nous tenir en haleine tout au long du livre en mettant en place une ambiance particulière qui s’alourdit au fil des pages. C’est malin et original, seulement possible quand cela est fait par une auteur exceptionnelle qui a le talent pour écrire un livre essentiellement construit sur des multiples tensions, entre les riches et les pauvres, entre les noirs et les blancs et entre une mère et sa famille.

Quand les secrets des uns peuvent s’avérer embarrassant pour les autres, quand la moindre étincelle peut embraser tout un quartier qui semblait être parfait, ne reste plus qu'à comprendre et découvrir ce qui explique le drame. C’est ce que nous propose Celeste Ng dans son dernier livre et je dois bien avouer que cela fonctionne parfaitement. A cela s’ajoute une critique de la société américaine, de ces quartiers sécurisés et bourgeois qui fleurissent dans les grandes villes américaines qui font penser à certains livres de Jonathan Franzen.

Celeste Ng passe donc avec brio le cap du second roman, elle confirme avec brio tout le bien que l’on disait d’elle après son précédent roman. Intelligent et brillant, La Saison des feux donne une nouvelle dimension à cette auteur qui a su montrer sa grande audace en donnant une dimension sociale à un livre que l’on peut malgré tout qualifier de thriller.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Celeste Ng
Le Facebook de Celeste Ng


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=