Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Saison des feux
Celeste Ng  (Sonatine Editions)  avril 2018

Celeste Ng est de retour, qu’on se le lise ! Deuxième roman pour cette jeune auteur américaine qui nous avait éblouis, il y a peine deux ans, avec Tout ce qu’on ne s’est jamais dit, déjà publié chez Sonatine Editions.

Celeste Ng nous embarque à Shaker Heights, une banlieue riche communautaire comme il en existe tant dans les grandes villes américaines, dans un endroit où elle a passé une partie de son enfance. Endroit idyllique, celui du rêve américain, là où tout est soigneusement mis en place pour permettre le bonheur des résidents dans un havre de paix. Rien ne doit dépasser, rien ne doit déborder, comme l’existence d’Elena Richardson, femme au foyer exemplaire vivant dans cette banlieue.

Arrive alors dans cette communauté résidentielle une certaine Mia Warren, mère célibataire, artiste photographe au passé énigmatique, venant chercher avec sa fille Pearl une vie idyllique. Au départ, les relations avec la famille Richardson vont s’avérer chaleureuses mais peu à peu, leur présence commence à mettre en péril l’entente qui règne entre les voisins et la tension va rapidement monter dangereusement. L’embrasement se rapproche, c’est La Saison des feux.

Autour de ces deux personnages principaux, Celeste Ng nous propose donc une comédie de mœurs qui se lit comme un thriller. Elena et Mia sont deux personnages que tout semble opposer, dans leur façon de vivre ou dans leur façon d’être. Attachantes, elles sont le ciment de ce roman qui construit son intrigue autour de leurs histoires personnelles qui vont petit à petit mettre le drame en place.

Sans utiliser les codes classiques du thriller conventionnel et en privilégiant la construction de personnages fouillés et de relations ambigus entre eux, Celeste Ng fait le pari de nous tenir en haleine tout au long du livre en mettant en place une ambiance particulière qui s’alourdit au fil des pages. C’est malin et original, seulement possible quand cela est fait par une auteur exceptionnelle qui a le talent pour écrire un livre essentiellement construit sur des multiples tensions, entre les riches et les pauvres, entre les noirs et les blancs et entre une mère et sa famille.

Quand les secrets des uns peuvent s’avérer embarrassant pour les autres, quand la moindre étincelle peut embraser tout un quartier qui semblait être parfait, ne reste plus qu'à comprendre et découvrir ce qui explique le drame. C’est ce que nous propose Celeste Ng dans son dernier livre et je dois bien avouer que cela fonctionne parfaitement. A cela s’ajoute une critique de la société américaine, de ces quartiers sécurisés et bourgeois qui fleurissent dans les grandes villes américaines qui font penser à certains livres de Jonathan Franzen.

Celeste Ng passe donc avec brio le cap du second roman, elle confirme avec brio tout le bien que l’on disait d’elle après son précédent roman. Intelligent et brillant, La Saison des feux donne une nouvelle dimension à cette auteur qui a su montrer sa grande audace en donnant une dimension sociale à un livre que l’on peut malgré tout qualifier de thriller.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Celeste Ng
Le Facebook de Celeste Ng


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 juin 2019 : Bientôt l'été

On approche de l'été à grands pas, comme toujours pas d'interruption des programmes sur Froggy's Delight. Alors continuez de venir profiter de nos sélections culturelles chaque semaine avec leurs doses de festivals, de spectacles, de livres pour la plage et de musique à écouter partout !

Du côté de la musique :

"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats
et toujours :
"Walter & Lavergne" de Walter & Lavergne
"Solstice EP" de Alma Forrer
"L'hiver des poètes" de Marianne Feder
"Le ventre et l'estomac" de Nicolas Paugam
"Ok Ok !" de Oui Oui Oui
"Chopin : 4 ballades Polonaises, Valses, Nocturnes" de Jean Paul Gasparian
"Omoiyari" de Kishi Bashi
"Moan EP" de Laura Clauzel
"Toutes choses visibles EP" de Malade[s]
"No problem" de Tristan Mélia Trio
Petit tour au festival RUSH de Rouen
Présentation du festival La Magnifique Society de Reims

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Bigre" au Théâtre du Rond-Point
"Retours - Le père de l'enfant de la mère" au Théâtre du Rond-Point
"Le Testament de tante Caroline" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Petit éloge de la nuit" à La Scala
"A ma place, vous Ferrier quoi ?" au Théâtre de l'Atelier
des reprises :
"Folie" au Théâtre Hébertot
"La petite fille de Monsieur Linh" au Théâtre Le Lucernaire
"Speakeasy" au Palais des Glaces
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

"L'Allemagne romantique - Dessins des musées de Weimar" au Petit Palais
et dernière ligne droite pour : "Thomas Schütte - Trois Actes" à la Monnaie de Paris

Cinéma :

le film de la semaine :
"Van Gogh et le Japon" de David Bickerstaff
et la chronique des sorties de mai

Lecture avec :

"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin
et toujours :
"La vie dont nous rêvions" de Michelle Sacks
"Le chant de l'assassin" de R.J. Ellory
"Le chef du contre espionnage nazi parle" de Walter Schellenberg
"London nocturne" de Cathi Unsworth
"Par delà nos corps" de Bérengère Cournut

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC
"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=