Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce dEUS
Pocket Revolution  (V2)  septembre 2005

Parfois, il existe certains groupes qui exercent sur nous une fascination étrange et, du coup, à qui nous vouons un culte quasiment transcendant. La rigueur rock-électro du plat pays, qui nous avait déjà livré les excellents Ghinzu perruqués (pour ne citer qu'eux) forçait la comparaison, peu habile, avec les "anciens" de dEUS.

Après un hiatus de cinq années qui nous aurait presque fait penser que "les absents ont toujours tort", cela aurait été une bien belle méprise pour le plus grand groupe belge du monde. Pocket Revolution, nouvelle galette tout à la fois surpuissante et hypnotique, arrive donc à point nommé : belle rentrée rock en perspective ...

Ce Pocket Revolution, au nom évocateur, s'ouvre sur le titre épique "Bad Timing" (7:07 !), futur single évident et entraînant que l'on pourrait presque comparer au tout aussi énormissime "Suds and Soda" de l'album Worst Case Scenario (1994). Absolument splendide. Cette fois-ci, sans faire les choses de manière déjantée et peu orthodoxe, la formation de Tom Barman ne fait que confirmer une expérience forte de 10 années de scène, de collaborations plus ou moins intéressantes, et place une fois de plus la barre très haut dans le sillon du rock belge.

Du coup, l'album ne souffre d'aucune fioriture, et l'on assiste à une alchimie de sonorités planantes, ou se mêlent habilement guitares, samplers éléctro, backvocals impeccables, et cette ligne de basse si caractéristique (le titre "Pocket Revolution" par exemple), permettent à Deus de ne pas sombrer dans le carcan des choses "déjà entendues", "déjà vues" ...

Non, c'est bien plus que cela, le premier single "Seven Days, Seven Weeks" suffit à nous convaincre : petite ambiance acoustique, légère, agréable, ou tout ne semble jamais démarrer ... Le titre "The Real Sugar" confirme également cette dimension onirique, parfois lancinante, très présente tout au long de cet album.

Ce serait bien mal connaître Deus que de nous livrer un ensemble lent, timide et qui n'ose pas les choses. Le titre "If you don't get what you want" sonne comme un rappel électrisant au rock pur et dur où Barman s'égosille sans aucune retenue. "Sun Ra", haut lieu de la divinité rock, propulse dEUS chez les meilleurs.

De toute évidence, nous sommes en présence d'un album à double vitesse, rythmique rapide d'un côté et ambiances closes de l'autre : l'effet est surprenant, parfois un peu longuet sur la conclusion de certains titres où nous attendons désespérément un démarrage puissant ("Nothing Really Ends"). La force de ce Pocket Revolution est donc là.

Pas de comparaison possible avec d'autres groupes, comme cela est si facile à réaliser. L'identité des belges est bel et bien conservée, et une si longue absence des bacs n'aura rien entamé de leur ténacité à produire la plus belle surprise de cette rentrée 2005.

La révolution belge se réveille. Venez donc en grossir les rangs ...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Une 2ème chronique de l'album Pocket Revolution de dEUS
La chronique de l'album Vantage Point de dEUS
La chronique de l'album Keep You Close de dEUS
La chronique de l'album Best of Selected Songs 1994-2014 de dEUS
Articles : dEUS : Gallerie photos - Festival la Route du Rock 2004
dEUS en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
dEUS en concert à La Cigale (5 novembre 2004)
dEUS en concert au Grand Rex (3 novembre 2005)
dEUS en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
dEUS en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
dEUS en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi) - 2ème
dEUS en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
dEUS en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
dEUS en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
dEUS en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
dEUS en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du samedi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Samedi
La conférence de presse de Tom Barman - dEUS (août 2004)
L'interview de dEUS (23 avril 2008)


JDG         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=