Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce France de Griessen
Orphéon  (AAM Editions)  avril 2018

Mais comment fait-elle ? France de Griessen est de cette espèce qu’on aime nommer "artiste complète", comme s’il en existait d’incomplète… Mais elle, si vous lui laissez par mégarde une boîte de conserve et une plume, elle en fera une époustouflante machine à rêve. Elle est de ces artistes dont la capacité créative n’a de limite que les trébuchantes nécessaires à la diffusion de ses ouvrages.

Et à choisir entre livre et disque, la belle ne se pose pas la question, pourquoi pas un livre-disque ? C’est donc armée de sa guitare et de ses chansons qu’elle s’en vogue à Los Angeles et s’enferme avec le producteur et musicien Jamie Candiloro pour accoucher de ce carnet de route musical : Orphéon.

Amis de la culture, bonjour : un orphéon est une chorale de moult-mille personnes, un peu comme si tous les participants à la Foire du Trône se mettaient à entonner une joyeuse drille d’une même voix, du coup, j’imagine que les mutli-zaine de supporter en tee-shirt lycra fluos et perruques sentant la sueur et la bière du dernier match peuvent également être qualifiés d’orphéon.

Mais que vient faire France de Griessen là-dedans ? Son album serait plutôt à l’image d’un félin se languissant au soleil, méprisant le commun des mortels grouillant sous la pluie de ses urgences inutiles. Justement, Orphéon est une invitation au ralenti, à la ballade dans les étendues californiennes, en guitare et en voix, une aquarelle folk et poétique toute en cordes et en flow rassurant.

Qualifiant elle-même sa création de folk sauvage, France de Griessen se livre à cœur ouvert et l’âme à nue dans Orphéon. Entre poétesse torturée et romanesque aventurière, l’artiste se jette aux épines des roses autant qu’elle se repose sur la fragilité des pétales. Comme l’oiseau empalé sur la plus belle rose, lui donnant son sang pour qu’elle irradie de passion, rose cueillie par l’éperdu et rejetée par la méprisante. France de Griessen sublime la cruauté en notes célestes.

Son rock est délicat, sa folk est raffinée, elle crée sa musique comme une peinture, délicate dans les traits, fragile dans la coloration, ses aquarelles parlent à l’intuition des sens.

Et ce n’est pas tout, parce que la belle n’invite pas seulement à la frivolité, Orphéon porte aussi des promesses de combat et de lutte contre les injustices : "une épine dans mes cheveux cachée" ("L'épine"), des batailles perdues d’avance et des deuils iniques ("Civil war").

Les visuels travaillés et arrangements millimétrés laissent la place à l’ivresse des sens, à faire émerger des envies coupables de margarita de minuit, de saucisson apéritif et de bains sans latex.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Electric Ballerina de France de Griessen
L'interview de France de Griessen (12 septembre 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de France de Griessen
Le Bandcamp de France de Griessen
Le Soundcloud de France de Griessen
Le Facebook de France de Griessen


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

France de Griessen (12 septembre 2011)


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=