Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce France de Griessen
Orphéon  (AAM Editions)  avril 2018

Mais comment fait-elle ? France de Griessen est de cette espèce qu’on aime nommer "artiste complète", comme s’il en existait d’incomplète… Mais elle, si vous lui laissez par mégarde une boîte de conserve et une plume, elle en fera une époustouflante machine à rêve. Elle est de ces artistes dont la capacité créative n’a de limite que les trébuchantes nécessaires à la diffusion de ses ouvrages.

Et à choisir entre livre et disque, la belle ne se pose pas la question, pourquoi pas un livre-disque ? C’est donc armée de sa guitare et de ses chansons qu’elle s’en vogue à Los Angeles et s’enferme avec le producteur et musicien Jamie Candiloro pour accoucher de ce carnet de route musical : Orphéon.

Amis de la culture, bonjour : un orphéon est une chorale de moult-mille personnes, un peu comme si tous les participants à la Foire du Trône se mettaient à entonner une joyeuse drille d’une même voix, du coup, j’imagine que les mutli-zaine de supporter en tee-shirt lycra fluos et perruques sentant la sueur et la bière du dernier match peuvent également être qualifiés d’orphéon.

Mais que vient faire France de Griessen là-dedans ? Son album serait plutôt à l’image d’un félin se languissant au soleil, méprisant le commun des mortels grouillant sous la pluie de ses urgences inutiles. Justement, Orphéon est une invitation au ralenti, à la ballade dans les étendues californiennes, en guitare et en voix, une aquarelle folk et poétique toute en cordes et en flow rassurant.

Qualifiant elle-même sa création de folk sauvage, France de Griessen se livre à cœur ouvert et l’âme à nue dans Orphéon. Entre poétesse torturée et romanesque aventurière, l’artiste se jette aux épines des roses autant qu’elle se repose sur la fragilité des pétales. Comme l’oiseau empalé sur la plus belle rose, lui donnant son sang pour qu’elle irradie de passion, rose cueillie par l’éperdu et rejetée par la méprisante. France de Griessen sublime la cruauté en notes célestes.

Son rock est délicat, sa folk est raffinée, elle crée sa musique comme une peinture, délicate dans les traits, fragile dans la coloration, ses aquarelles parlent à l’intuition des sens.

Et ce n’est pas tout, parce que la belle n’invite pas seulement à la frivolité, Orphéon porte aussi des promesses de combat et de lutte contre les injustices : "une épine dans mes cheveux cachée" ("L'épine"), des batailles perdues d’avance et des deuils iniques ("Civil war").

Les visuels travaillés et arrangements millimétrés laissent la place à l’ivresse des sens, à faire émerger des envies coupables de margarita de minuit, de saucisson apéritif et de bains sans latex.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Electric Ballerina de France de Griessen
L'interview de France de Griessen (12 septembre 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de France de Griessen
Le Bandcamp de France de Griessen
Le Soundcloud de France de Griessen
Le Facebook de France de Griessen


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

France de Griessen (12 septembre 2011)


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=