Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Foxtrot
Samuel Maoz  avril 2018

Réalisé par Samuel Maoz. France/Israel/Allemagne. Drame/Guerre. 1h53 (Sortie le 25 avril 2018). Avec Lior Ashkenazi, Sarah Adler, Yonaton Shiray, Shira Haas, Karin Ugowski, Yehuda Almagor, Yaakov Zada Danie et Irit Kaplan.

"Foxtrot" de Samuel Maoz fait partie de ces films israéliens que les Israéliens ne verront pas ou ne voudront pas voir.

Comme les films d'Amos Gitaï, il y a trop de matières en fusion idéologique pour qu'un citoyen lambda, habitué aux médias dominants et à leur langue de bois, puisse y trouver de quoi remettre en question toutes ses certitudes acquises ou fabriquées.

C'est bien dommage et c'est forcément la limite de ce film fort, de ce brûlot destiné à l'exportation, aux cœurs et à la raison de la diaspora lointaine perdue dans l'illusion d'une paix rêvée et impossible.

Ce qui arrive à Michael (Lior Ashkenazi) et Dafna (Sarah Adler) est quelque chose qui peut arriver à des quinquagénaires israéliens : un jour, à leur porte, apparaît un annonciateur de mauvaises nouvelles sous la forme d'un soldat à la triste figure. Evidemment, le couple n'a pas besoin de plus d'informations. Il sait que le malheur vient de le frapper, que l'enfant chéri happé par le "devoir" a succombé.

Dès lors, "Foxtrot" de Samuel Maoz va raconter cliniquement comment la société israélienne, et Tsahal en tête, prend en charge le malheur de ses citoyens. Le récit est froid et cinglant, laisse sans voix sur cette organisation minutée et militarisée dans laquelle le libre arbitre de la peine des parents n'a pas de place.

Mais si, sans doute, la plupart des gens se plie à l'ordre collectif, Michael et Dafna entrent en résistance et en colère. Laïcs, intellectuels, humanistes, ils sont ce qu'on aimerait qu'Israël soit, devienne ou redevienne. Vœu pieux que Samuel Maoz s'empresse d'anéantir dans un rebondissement qu'on taira et qui, finalement, conduira le couple en passe de succomber aux événements, à être, par une "énorme" ruse dont seule l'Histoire est capable, l'instrument de son propre malheur.

Le film a engendré une polémique avec Miri Regev, la ministre de la culture, qui n'a pas aimé la vision donnée par Samuel Maoz de l'armée israélienne. Notamment, on l'imagine, quand il décrit un check-point dans lequel quatre pioupious israéliens, plus effarés que glorieux, exercent leur "autorité" sur la population palestinienne.

Ce qui en découle, d'après les partisans du gouvernement israélien actuel, est un pur fantasme, pour ne pas dire comme eux, "un pur mensonge" de Samuel Maoz. Honnêtement, on aimerait qu'ils aient raison mais chaque spectateur jugera si le cinéaste est allé ou non trop loin...

Après "Lebanon", "Foxtrot" confirme l'immense talent de Samuel Maoz qui accumule les plans virtuoses. Certes, on pourrait peut-être lui reprocher une certaine cérébralité qui confine parfois à la froideur. Reste que les scènes où interviennent Sarah Adler - sans doute une des plus grandes actrices israéliennes - et Lior Ashkenazi sont vraiment formidables, confirmant la qualité et la richesse de ce cinéma malheureusement souvent "off shore".

"Grand Prix du jury" à la Mostra de Venise, "Foxtrot" de Samuel Maoz est une œuvre indispensable. On aimerait qu'elle réveille des consciences au-delà du cercle qu'elle va atteindre.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 août 2022 : Only happy when it rains

Un peu de pluie, enfin ! C'est pour ainsi dire la tradition pendant le festival de La Route du Rock qui commence cette semaine ! Pour le reste voici notre petite sélection estivale hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Change" de Franz Robert Wild
retour sur le Hellfest 2022 avec Seth, Dog Eat Dog, Deftones, Suicidal Tendancies, Ghost etc.
"I started a garden" de Her Skin
Des petits festivals à venir avec La Guinguette Sonore et Engrenage Party
"Stereolab & Laetitia Sadier", nouvelle émission de Listen In Bed à écouter ici et toujours :
"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia..

Au théâtre :

les comédies de l'été :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
"Un cadeau particulier" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montartre
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Dîner de famille" au Café de la Gare

et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :
'Christian Bérard - Bébé excentrique" au Nouveau Musée National de Monaco
la présentation du nouveau parcours des Collections du Musée d'Art Moderne de Paris en accès gratuit
la visite commentée par la commissaire de "Anne de France - Femme de pouvoir, princesse des arts" au Musée Anne-de-Beaujeu à Moulins
dernière ligne droite pour :
"Le Théâtre des émotions" au Musée Marmottan Monet

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Silvio et les autres" de Paolo Sorrentino
"Two lovers" de James Gray
"Innocents" de Bernardo Bertolucci
"Gothika" de Mathieu Kassovitz
"Lina" de Michael Schaerer
et le cinéma indien en 6 films

Lecture avec :

La rentrée littéraire d'automne 2022

et toujours :
"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=