Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Durée d'exposition
La Loge  (Paris)  avril 2018

Spectacle conçu et mis en scène par Camille Dagen, avec Yannick Gonzalez et Hélène Morelli.

Une heure pour savoir en dix commandements, qui défilent sur l'écran occupant le fond de la scène, comment faire une bonne photo, c'est une proposition apparemment raisonnable.

Comme dans les spectacles de Mohamed El Khatib, tout commence par une description précise par les deux acteurs, Yannick Gonzalez et Hélène Morelli, de l'existant. On saura les dimensions du plateau, le nombre de personnes qui ont participé à la conception et à l'élaboration du spectacle. On apprendra même le nombre de spectateurs présents.

Ce formalisme didactique n'est pas sans rappeler le projet péréquien de "Tentative d'épuisement d'un lieu parisien", dans lequel Georges Perec décrivait tout ce qui l'entourait alors qu'il écrivait assis à une table au Café de la Mairie, place Saint-Sulpice. A la différence du projet de l'écrivain, celui conçu et mise en scène par Camille Dagen n'a pas pour but volontaire de réduire la forme au fond, de faire de la forme le fond.

La démarche, si elle se veut originale et cherche d'emblée l'empathie des spectateurs parce que Yannick et Hélène allient allant et fraîcheur, n'est donc pas "post-moderne". D'autant qu'il s'agit d’illustrer le processus photographique... qui se déroulait au temps de l'argentique.

"Durée d'exposition" est ainsi par essence un spectacle nostalgique où des mots qui n'ont plus cours à l'ère numérique seront prononcés : émulsion, révélateur...

Cette nostalgie est renforcée par le contenu du spectacle plutôt conventionnel : lecture d'un poème, danse avec un élu du public, interprétation, fort convaincante d'ailleurs, par Hélène Morelli d'un texte issu de Baisers Volés, "l'Apparition", où elle reprend un monologue de Delphine Seyrig. Parti d'un inventaire à la Perec, "Durée d'exposition" a pour références souterraines Philippe Delerm et François Truffaut, c'est-à-dire qu'on y recherche le mets actuel le plus rare : la poésie du quotidien.

Heureusement, il y a aussi du Hyde chez ces jeunes gens bien sous tous rapports puisqu'ils ont le mauvais goût "Titanic" au point de se verser sur la tête des cuvettes d'eau et d'écouter quelques trop longues secondes de Céline Dion.

On sera vite rassuré : on les croyait naïfs et vains, ils sont au contraire un tantinet pervers et leur gentillesse est peut-être là pour endormir les méfiants. Si leur spectacle paraît léger de contenu, c'est sans doute qu'ils l'ont décidé et font comme cela un pied de nez à ceux qui n'aiment pas les bulles de savon théâtrales.

"Durée d'exposition" est finalement un spectacle très clivant qui laissera certains tout à fait sceptiques alors qu'il en enthousiasmera d'autres. Consensuel en son début, cet exercice de style aura ses partisans et ses détracteurs. On y verra de beaux débuts ou une apologie inutile de la photo d'antan. En tout cas, ce cliché fera parler.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=