Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Comme des rois
Xabi Molia  mai 2018

Réalisé par Xabi Molia. France. Comédie dramatique. 1h23 (Sortie le 2 mai 2018). Avec Kad Merad, Kacey Mottet Klein, Sylvie Testud, Tiphaine Daviot, Clément Clavel et Amir El Kacem.

Peut-on encore sauver le soldat cinématographique Kad Merad ? Il y a peu, la réponse positive à cette question semblait une gageure, un combat perdu d'avance.

En voyant "Comme des rois" de Xabi Molia, l'espoir revient dans le camp de ceux qui sont toujours persuadés qu'il est un comédien précieux, quelqu'un qui, comme Bourvil, allie la trempe comique et une grande humanité génératrice de vraies émotions.

Kad Merad est, de surcroît, un grand révélateur de talent, quelqu'un qui sait faire briller ses partenaires sans regimber et fait toujours parfaitement fonctionner un duo d'acteurs.

Dans "Comme des rois" de Xabi Molia, le jeune Kacey Mottet Klein, déjà remarqué dans "Quand on a dix-sept ans" d'André Téchiné, bénéficie de la complicité bienveillante de Kad pour prouver qu'il est un comédien qui va casser la baraque.

Dans une famille à mi-chemin des Groseille et des Tuche, il joue le fils de Kad et de Sylvie Testud, ce qui n'arrange pas son cas social, et le contraindra un moment à préférer s'exiler dans une cabane de jardin au lieu de vivre dans une cour des miracles dans laquelle il ne pourra jamais s'en produire aucun.

Petit escroc minable qui mène sa famille vers les minima sociaux, Kad assume un rôle peut-être quand même trop complaisamment écrit pour lui. Mais c'est justement dans sa relation avec ce fils qui veut s'en sortir en devenant comédien qu'il retrouve son lustre passé, celui des Ch'tis par exemple.

Est-ce inconsciemment ou pas, par calcul ou par bêtise, que ce père collant fait de son fils la pure victime d'un déterminisme fatal qui pourrait étayer toutes les thèses de Bourdieu ? Le film accumule-t-il volontairement les impasses dans son scénario pour condamner ses personnages au pire ?

"Comme des rois" de Xabi Molia lorgne du côté d'"Affreux, sales et méchants" d'Ettore Scola sans avoir le courage de rendre sa famille vraiment antipathique. Ainsi ses sous-prolétaires profiteurs au petit pied ne sont pas franchement ignobles ni définis comme racistes.

Molia achoppe sur le "politiquement correct" et affaiblit son propos par peur de concéder que le pauvre représenté doit avoir le droit, plus qu'un autre de mal penser ou de mal agir.

Dès lors, ses personnages ne sont plus que des inoffensifs abrutis, des Tuche à l'envers, c'est-à-dire des victimes permanentes de la malchance, là où, les héros de l'ancien partenaire de Kad, Olivier Baroux, sont au contraire des veinards impénitents.

Reste que "Comme des rois" de Xabi Molia, quand on le reverra hors contexte, un soir par hasard sur une chaîne de la TNT, apparaîtra comme le film très estimable qu'il était lors de sa sortie. Alors, pourquoi ne pas y aller en ce moment ? Notamment pour Kad et Kacey Mottet Klein, qui valent largement le déplacement.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=