Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Marx et Jenny
Maison des Métallos  (Paris)  mai 2018

One woman show écrit et interprété par Audrey Vernon.

Sur quelques notes cha cha de "Sway with me", Audrey Vernon arrive sur scène dans sa petite robe rouge et ses hauts talons. A part cette petite robe rouge, elle n'a, heureusement, rien en commun avec Anne Roumanoff.

Car, elle, Audrey, lit les philosophes matérialistes allemands dans le texte et connaît plus le 19ème siècle que les bistrots du 19ème arrondissement.

Elle a sous-titré "One Marx Show" son spectacle "Marx et Jenny" et elle a très bien fait. Ce biopic efficace qu'elle joue depuis 2012 conte les quarante ans d'histoire commune entre Karl et sa femme, Jenny von Westphalen. Sans oublier l'ami très fidèle Friedrich Engels et la bonne Helene Demuth avec qui Karl ne sera pas très fidèle à Jenny.

Pleine d'humour et de fausse naïveté, ne se permettant que quelques anachronismes et une seule intervention post-mortem du fondateur du communisme, Audrey Vernon a travaillé très sérieusement sa matière. Si l'on reprend son texte sans y mettre les touches d'émotion dont elle sait le parsemer, on a une conférence d'un très bon niveau sur Marx, son temps et sa famille, qui ne sent pas son wikipédia.

Elle a trouvé le ton juste pour transformer un intellectuel perçu comme froid et calculateur par ses ennemis de la 1ère Internationale en un être humain frappé plus que de raison par le malheur, en un être aimant une femme admirable.

Le portrait qu'elle dresse de Jenny transformerait en féministe n'importe quel intégriste. La litanie des enfants perdus par les Marx suffirait en elle-même pour décrire cette misère qu'ils ont subie pour que Karl puisse aller jusqu'au bout de ses convictions et écrire son maître-ouvrage.

Ce que réalise Audrey Vernon dans "Marx et Jenny" est un sacré tour de force : intéresser un large public ne connaissant pas forcément grand-chose sur l'homme qui a rédigé "Das Kapital" et permettre à ceux qui ne le portent pas dans leur cœur d'au moins comprendre pourquoi et comment il a donné sa légitimité à l'idéal d'une grande partie de l'humanité des deux siècles passés.

En plus, Audrey Vernon n'assomme pas ses spectateurs avec son sujet. Elle boucle la boucle sur quelques notes cha cha de "Sway with me". Dean Martin n'était pas communiste, ce n'est même pas nécessaire de le préciser, mais sa voix de velours est peut-être ce qui a manqué pour réussir à cette utopie qu'Audrey Vernon raconte avec brio et grâce.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=