Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Mémento de Jean Vilar
Théâtre 14  (Paris)  mai 2018

Seul en scène d'après le texte éponyme de Jean Vilar interprété par Emmanuel Dechartre dnas une mise en scène de Jean-Claude Idée.

Le spectacle démarre dans les archives de la Maison Jean Vilar, là où sont entreposés tous les costumes des spectacles mythiques présentés entre autres dans la Cour d’honneur du Palais des Papes avec des acteurs comme Gérard Philippe, Maria Casarès ou George Wilson.

Un bureau, une servante (lumière sur pied propre aux coulisses) et six costumes pendus, c’est la scénographie imaginée par Jean-Claude Idée pour évoquer le directeur, le metteur en scène et le comédien qu’était Jean Vilar. Tandis qu’en fond de scène, un écran permet de montrer les pages manuscrites et raturées d’une petite écriture fine.

Jean Vilar, fils de boutiquiers, né en 1912 est une des figures les plus importantes du théâtre. Dans ce cahier, il consigna jour après jour tout ce que fût sa vie de 1952 à 1955, période pendant laquelle il dirigea le TNP (Théâtre National Populaire) à Chaillot.

Avec "Le Mémento de Jean Vilar", Jean-Claude Idée (qui a adapté et mis en scène ce trésor de mémoire) et Emmanuel Dechartre, passionné de Vilar depuis toujours, qui l’interprète, rendent merveilleusement hommage à cet immense artiste et directeur de troupe.

Ces lignes traduisent les difficultés rencontrées : la baisse des subventions, la difficulté pour Vilar de concilier direction, répétitions, représentations et tournée. Travaillant dans relâche à la mise en scène et au jeu (lui qui ne percevait aucun salaire ni pour l’un ni pour l’autre), la fatigue et l’abattement succèdent à l’enthousiasme et au bonheur de porter, tel un missionnaire, le théâtre aux gens à travers les villes et les pays.

Son journal relate les événements et son état d’esprit. On peut y voir son amour des comédiens et celui du vrai théâtre populaire dont il est certainement le visage le plus emblématique, celui qui a tant contribué à le développer. On y découvre aussi une vraie plume.

Un témoignage précieux fort bien délivré par Emmanuel Dechartre, aussi respectueux qu’émouvant, sur un homme hautement estimable et essentiel du théâtre et de la démocratisation de celui-ci.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=