Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Woody Murder Mystery
Lost In Beaucaire  (Freemount Records / Differ-Ant)  mai 2018

Accueillis par les délicates palpitations d’une floppée de cordes électriques au style clavecin, c’est l’œil curieux et l’oreille attentive que nous franchissons le monde mystérieux de Woody Murder Mystery. L’accent sépulcral et onirique de Lost in Beaucaire ne laisse pas indifférent dans ce qu’il touche au mystique et à l’irrationalité.

Bien sûr, vous allez me dire que vous le lisez jamais votre horoscope, ni ne demandez aux étoiles de vous exaucer un ou deux vœux à l’occasion, et je vous croirai. Mais en écoutant ces envolées vaporeuses de guitares raffinées et de mélodies apaisées, vous vous demanderez si finalement vous ne devriez pas croire à un ou deux trucs, à l’occasion, au cas où, on ne sait jamais.

D’abord, il y a Baptiste Rougery, le grand créateur de l’affaire, basse et claviers à porté de percussions. Et puis Jeanne Monteix et Grégoire Lafarge s’invitent discrètement pour donner de l’ampleur aux créations, augmentant la capacité onirique des titres.

Au fil des titres, le couple-duo de Woody Murder Mystery emporte sa musique au-delà de l’univers terrestre des simples mortels, dans lequel nous évoluons avec peine. Tout devient progressivement plus léger, plus aérien, est-ce donc ce qu’ils voulaient dire quand ils parlaient de relativiser ? Probablement, et si vous en doutiez, alors Woody Murder Mystery vous en fera la démonstration, tranquillement.

Puis la nonchalance s’insinuera dans chacun de vos sens, envoûtant la perception de l’autour qui vous entoure. C’est ainsi que les jérémiades de vos collègues (du genre il pleut gnagnagna) se transformeront en gourmandises (le ciel arrose les salades, elles vont pousser, pourvu que je prenne également quelques centimètres).

L’histoire de Lost in Beaucaire vous emmène ensuite dans une forêt, truffée de coins sombres et de bibolins en vadrouille. Les souches se baladent dans le paysage, changeant les mornes alignements en de curieuses sinuosités, mystérieuses dans la brume naissante, enfermant de stupides champignons et leurs bailleurs visqueux.

Et vous finirez complètement défoncés. Tout simplement. Sans faire péter les alcotests.

Magique.

 

En savoir plus :
Le Bandcamp de Woody Murder Mystery
Le Facebook de Woody Murder Mystery


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 24 juin 2018 : Voyage Voyage

Ce week end, l'équipe de Froggy's Delight est allée faire un tour en Normandie pour tourner 3 sessions à venir très bientôt... résultat des courses, une édition un peu plus light que d'habitude, mais on se rattrapera la semaine prochaine avec la session de Brisa Roché et plein d'autres choses, en attendant, voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Side stories" de Thomas Bramerie Trio
"Pied-tendre" deLucien Chéenne
"Love is dead" de CHVRCHES
"Macadamia" de Adam and the Madams
"Endorphine" de Daran
Rencontre avec Brisa Roché
autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Double Inconstance" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Table rase" à la Manufacture des Abbesses
"C'est maintenant que ça commence" au Théâtre Essaion
"I love Piaf" au Théâtre Le Lucernaire
"On monte Mae West !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
le compte-rendu de la 2ème édition du Festival des Ecoles de l'Union avec les spectacles :
"La Condition Collective"
"Le cercueil est trop grand pour la fosse"
"Le Roi Lear"
"L'Album d'Agnès"
et "Le Mariage forcé - Le Médecin volant"
des reprises avec :
"Darius" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Dévaste-moi" à la Maison des Métallos
"Huis Clos" à la Comédie Saint-Michel
et les chroniques des autres spectacles de juin

Expositions avec :

"Zao Wou-Ki - L'espace est silence" au Musée d'art moderne
et dernière ligne droite pour : "Tintoret - Naissance d'un génie" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Ma Fille" de Laura Bispuri
"Un couteau dans le coeur" de Yann Gonzalez
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=