Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Speakeasy
Palais des Glaces  (Paris)  juin 2018

Pantomime circassienne conçue par The Rat Pack Company, avec Vincent Maggioni (en alternance Valia Beauvieux), Andrea Catozzi, Clara Huet, Ann-Katrin Jornot, Xavier Lavabre et Guillaume Juncar dans une mise en scène de Régis Truchy.

La première, et réussie, création de The Rat Pack Company fondée en 2016 s'inscrit dans le registre du théâtre circassien qui hybride les disciplines traditionnelles du cirque et le spectacle théâtral en sortant les premières du cadre formel du numéro pour les développer dans une trame scénarisée.

En l'espèce, "Speakeasy" s'inspire des films hollywoodiens de gangsters et des personnages archétypaux du roman noir dont les codes sont déclinés de manière parodique sur le mode du comique burlesque.

Ainsi dans un bar clandestin pendant la période de la prohibition, joutes et rixes mettent aux prises bad boys - patron mafieux (Xavier Lavabre), sbire (Guillaume Juncar) et deuxième couteau (Vincent Maggioni ou ou Valia Beauvieux) - et jolies filles - code pin-up avec la petite brune façon Betty Boop (Ann-Katrin Jornot) qui ne compte pas pour des prunes et la sylphide blonde manière femme fatale en lamé rouge (Clara Huet) avec pour souffre-douleur un barman aux allures de Valentin le désossé (Andrea Catozzi).

Si ce registre entre en résonance avec celui pratiqué par le Cirque Le Roux dans leur "The Elephant in the room", l'opus de The Rat Pack Company s'en démarque en misant sur une chorégraphie acrobatique fluide qui privilégie la gestuelle scénique qui intègre néanmoins des agrès avec cerceau aérien (Clara Huet), mât chinois et roue Cyr (Guillaume Juncar à l'allure d'hispter d'autant plus impressionnant par son gabarit puissant).

De plus, elle s'allie à la pantomime rythmée par un fort parti-pris musical, en l'occurrence, et essentiellement, une excellente bande-son constituée de morceaux, sous influence du meilleur du rap mythique de leur légendaire aîné étasunien Wu-Tang Clan, du collectif français Chinese Man avec les arrangements de Supa Jay.

Bénéficiant de la scénographie vintage de Claire Jouë Pastré, des superbes lumières de Elsa Reval et de la mise en scène efficace de Régis Truchy, le spectacle s'il démarre "low tempo" pour poser une atmosphère cinétique, à l'instar du grand méchant loup du conte, il opère de crescendo pour mieux saisir le public et le "croquer" par un final sensationnel.

Donc challenge brillamment relevé par le sextet de The Rat Back Compagny.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=