Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tue-Loup - Emily Loizeau - Versari
Nouveau Casino  (Paris)  27 septembre 2005

Cette soirée inaugure la première d'une série de soirées organisée par un nouveau label T-rec. Deux artistes espoirs assurent la première partie tandis que la suite revient aux déjà bien établis Tue-Loup.

J'arrive avec un peu de retard (1/2 heure), mais finalement j'ai sûrement dû oublier de passer à l'heure d'hiver car je suis un des premiers dans la salle. Une autre demie heure, me permet de prendre tranquillement mes repères.

Finalement un petit bout de femme s'avance jusqu'au milieu de la scène et prend place devant un piano electrique. Un petit "Salut!" soufflé en guise d'introduction et voilà Emily Loizeau qui entame la soirée.

Jeune artiste qui vient d'enregistrer son premier album (sortie prévue en début d'année prochaine), elle va tenter de séduire le public (encore peu nombreux) venu surtout pour Tue-Loup.

Avec plein de charme et une voix gentiment éraillée, elle chante des tranches de vie avec humour et dérision. Le public harangué est invité à faire des vocalises avant de reprendre le temps d'une chanson, les refrains nouvellement découverts.

Des titres en anglais translatent l'ensemble d'une variété "chanson française à texte" à un ensemble plus folk (tendance Dylan dont elle fera une reprise).

Les suivants s'appellent Versari. Mené par le chanteur du même nom et ex- "Hurleurs", le groupe se compose également d'un bassiste-violoncelliste et d'un batteur (le chanteur faisant également office de guitariste et clavier).

Le groupe alterne des chansons en français et en anglais (dont une reprise de "Time to loose" de Tuxedomoon). La pop se fait rapidement sombre et invite le public à entrer dans la mélancolie.

A l'occasion d'un morceau piano, la voix de presque-crooner du chanteur amène des moments intimistes appuyés par un violoncelle qui élève l'ensemble vers les hauteurs. Suivent rythmes lent et atmosphériques qui alternent avec des morceaux plus pop. Toujours droits on sent, même dans les morceaux saturés, une explosion retenue de la part du trio.

Et c'est enfin le tour de Tue-Loup, groupe sarthois à la notoriété déjà faite d'entrer sur scène. Leur sixième album, Rachel au rocher sort le 18 octobre et ils viennent ce soir présenter leurs nouvelles compositions.

Le concert débute sur un long instrumental, introduction de "Les encoches" qui se poursuit tout en tension. On les a connu dernièrement folk (notamment sur leur best-of acoustique "Tout nu"), les voilà rock, oscillant entre musique sombre, énervée, et nouvellement groovy.

Encensé pour ses talents d'auteur, Xavier Plumas, va déclamer ses textes avec sa voix toujours traînante. Deux choristes font sporadiquement leur apparition dans le tableau pour pousser le yeah-yeah, notamment sur "City-light", premier extrait à la rythmique funky de leur album. Je m'aplatis permet au groupe d'imposer une musique lancinante autre facette, plus ancienne, de leur musique.

Annonciateur de leur prochain album, ce concert, devant un public amateur, aura fait constamment le grand écart entre les extrêmes de leur musique : tension et béatitude, rugosité et velours.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rachel au rocher de Tue-Loup
La chronique de l'album Le lac de Fish de Tue-Loup
La chronique de l'album 9 de Tue-Loup
La chronique de l'album Total musette de Tue-Loup
Tue-Loup en concert à La Maroquinerie (2 décembre 2005)
Tue-Loup en concert au Zèbre de Belleville (jeudi 31 mars 2016)
L'interview de Tue-Loup (2 décembre 2005)
L'interview de Tue-Loup (lundi 1er avril 2013)
La chronique de l'album L'autre bout du monde de Emily Loizeau
La chronique de l'album Pays Sauvage de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert à La Maroquinerie (Soirée Fargo all stars) (27 février 2006)
Emily Loizeau en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
Emily Loizeau en concert au Festival en Campagne 2007
Emily Loizeau en concert au Festival Fnac Live #4 (édition 2014)
Versari dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
La chronique de l'album Ostinato de Versari


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Tue-Loup (1 avril 2013)


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=