Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Taqawan
Eric Plamondon  (Quidam editeur)  janvier 2018

Quel drôle de livre que cet ouvrage écrit par Eric Plamondon, publié chez Quidam Editeur ! Quel drôle de titre aussi, Taqawan et quel drôle d’histoire aussi ! Tout est original dans cet ouvrage, de l’histoire à la construction du récit pour au final former un livre tout simplement jubilatoire.

Taqawan est donc, vous l’avez compris, un livre étonnant, un roman noir, fortement teinté d’histoire et de traditions mais aussi un pamphlet sur la société québécoise. L’auteur a nourri son ouvrage des évènements qui se sont passés au début des années 80 au Québec autour de la pêche du saumon. Cette "guerre du saumon" fut à l’époque un conflit autour du droit de pêche de ce poisson entre des pêcheurs, le gouvernement canadien, le gouvernement québécois et les indiens Mig’Maq présents au Québec. Ces indiens qui péchaient régulièrement le saumon dans leur filet dans la rivière Restigouche se voit interdire leur droit ancestral en 1981 par les autorités québécoises. Refusant de céder, les autorités québécoises enverront par deux fois des hommes de la sûreté québécoise pour les mater.

Parmi ces Mig’Maq se trouve Océane, une jeune fille qui va voir les raids des québécois et l’arrestation de son père. Lors du second raid, elle se retrouvera frappée, violée et laissée à l’abandon au milieu de la forêt. C’est un agent de conservation de la forêt, un certain Leclerc qui la retrouvera quelques jours plus tard. Les deux croiseront la route de Caroline, une française venue enseigner au Québec et de William, un indien solitaire. Ils vont tenter de protéger la jeune Océane des multiples dangers qui la guettent. L’intrigue du livre va alors se dérouler autour des affrontements de la réserve indienne et des autorités québécoises.

Le roman est construit comme une mosaïque autour d’une soixantaine de chapitres courts qui donnent un rythme effréné et passionnant au livre. Eric Plamondon nous offre une quantité d’informations dans de multiples domaines sans pour autant occulter la réflexion. On apprend de nombreuses choses sur ce peule indien sur leur mode de vie, leurs croyances et leurs mœurs. Le saumon prend aussi une grande place dans l’ouvrage, toujours de façon élégante, poétique ou scientifique. Les produits traditionnels canadiens ne sont pas en reste dans le livre. On retrouve le sirop d’érable, le caviar canadien et même Céline Dion (oui, je sais, ce n’est pas un produit !). L’auteur nous propose des recettes aussi.

L’ouvrage est aussi une longue réflexion sur la colonisation, les abus sexuels et le trafic d’êtres humains. C’est aussi un plaidoyer en faveur de la cause amérindienne. L’ouvrage, enfin, est la preuve qu’Eric Plamondon est un grand écrivain, que son talent d’écriture est immense et qu’il mélange avec prouesse fiction et réalités historiques. En prenant soin de conserver une intrigue haletante autour des quatre personnages principaux, Eric Plamondon intercale des courts chapitres constitués d’anecdotes croustillantes qui font que la lecture de ce livre nous fait passer par diverses émotions.

On ne décroche pas de ce livre, on le dévore tout simplement tant il est jubilatoire. On vit une expérience québécoise incroyable autour de ce Taqawan. Taqawan est un roman ambitieux et divertissant, un mélange d’érudition, d’engagement et de fiction qui se lit avec un immense plaisir. Il fait partie de mes belles surprises littéraires de ce premier semestre.

Taqawan est un livre prodigieux, tout simplement.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Oyana" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel d'Eric Plamondon
Le Facebook d'Eric Plamondon


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=