Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Taqawan
Eric Plamondon  (Quidam editeur)  janvier 2018

Quel drôle de livre que cet ouvrage écrit par Eric Plamondon, publié chez Quidam Editeur ! Quel drôle de titre aussi, Taqawan et quel drôle d’histoire aussi ! Tout est original dans cet ouvrage, de l’histoire à la construction du récit pour au final former un livre tout simplement jubilatoire.

Taqawan est donc, vous l’avez compris, un livre étonnant, un roman noir, fortement teinté d’histoire et de traditions mais aussi un pamphlet sur la société québécoise. L’auteur a nourri son ouvrage des évènements qui se sont passés au début des années 80 au Québec autour de la pêche du saumon. Cette "guerre du saumon" fut à l’époque un conflit autour du droit de pêche de ce poisson entre des pêcheurs, le gouvernement canadien, le gouvernement québécois et les indiens Mig’Maq présents au Québec. Ces indiens qui péchaient régulièrement le saumon dans leur filet dans la rivière Restigouche se voit interdire leur droit ancestral en 1981 par les autorités québécoises. Refusant de céder, les autorités québécoises enverront par deux fois des hommes de la sûreté québécoise pour les mater.

Parmi ces Mig’Maq se trouve Océane, une jeune fille qui va voir les raids des québécois et l’arrestation de son père. Lors du second raid, elle se retrouvera frappée, violée et laissée à l’abandon au milieu de la forêt. C’est un agent de conservation de la forêt, un certain Leclerc qui la retrouvera quelques jours plus tard. Les deux croiseront la route de Caroline, une française venue enseigner au Québec et de William, un indien solitaire. Ils vont tenter de protéger la jeune Océane des multiples dangers qui la guettent. L’intrigue du livre va alors se dérouler autour des affrontements de la réserve indienne et des autorités québécoises.

Le roman est construit comme une mosaïque autour d’une soixantaine de chapitres courts qui donnent un rythme effréné et passionnant au livre. Eric Plamondon nous offre une quantité d’informations dans de multiples domaines sans pour autant occulter la réflexion. On apprend de nombreuses choses sur ce peule indien sur leur mode de vie, leurs croyances et leurs mœurs. Le saumon prend aussi une grande place dans l’ouvrage, toujours de façon élégante, poétique ou scientifique. Les produits traditionnels canadiens ne sont pas en reste dans le livre. On retrouve le sirop d’érable, le caviar canadien et même Céline Dion (oui, je sais, ce n’est pas un produit !). L’auteur nous propose des recettes aussi.

L’ouvrage est aussi une longue réflexion sur la colonisation, les abus sexuels et le trafic d’êtres humains. C’est aussi un plaidoyer en faveur de la cause amérindienne. L’ouvrage, enfin, est la preuve qu’Eric Plamondon est un grand écrivain, que son talent d’écriture est immense et qu’il mélange avec prouesse fiction et réalités historiques. En prenant soin de conserver une intrigue haletante autour des quatre personnages principaux, Eric Plamondon intercale des courts chapitres constitués d’anecdotes croustillantes qui font que la lecture de ce livre nous fait passer par diverses émotions.

On ne décroche pas de ce livre, on le dévore tout simplement tant il est jubilatoire. On vit une expérience québécoise incroyable autour de ce Taqawan. Taqawan est un roman ambitieux et divertissant, un mélange d’érudition, d’engagement et de fiction qui se lit avec un immense plaisir. Il fait partie de mes belles surprises littéraires de ce premier semestre.

Taqawan est un livre prodigieux, tout simplement.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Eric Plamondon
Le Facebook de Eric Plamondon


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 juillet 2018 : Allons z'enfants !

On continue le tour des festivals avec les Eurockéennes et le Hellfest, mais aussi le Off d'Avignon et plein d'autres belles choses à découvrir tout de suite dans le sommaire de la semaine :

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Du côté de la musique :

"Cover me session" de Hugo
On démarre la revue des festivals avec le Hellfest où nous avons passé 3 jours de folie :
Vendredi au Hellfest avec Joan Jett, Meshuggah, Juda Priest, A Perfect Circle...
encore le Hellfest le Samedi avec Rise of the Northstar, Pleymo, Deftones, Dimmu Borgir...
et on fini le Hellfest le Dimanche avec Megadeth, Iron Maiden, Marilyn Manson...

changement de décor, Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails...
toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle ... (et semaine prochaine, le dimanche)
retour sur les 4 jours au festival de Beauregard :
Vendredi avec Charlotte Gainsbourg, Orelsan, Jack White, MGMT...
Samedi avec Eddy de Pretto, Black Rebel Motorcycle Club, Simpl Minds...
Dimanche avec Parquet Courts, The Breeders, At the Drive In, Bigflo & Oli...
et le bouquet final du lundi avec Depeche Mode, Girls in Hawaii et Concrete Knifes
et toujours :
"The symphonies" de Arvo Part
"Chambre noire" de Alexandre Nadjari
"What we've drawn" de Fuzeta
"Avec du noir avec du blanc" de Olivier Depardon
Shaggy Dogs en interview autour de leur album "All Inclusive"
"Murmures" de Tom Bourgeois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Italienne, Scène et Orchestre" à la MC 93 à Bobigny
"Bohême, notre jeunesse" à l'Opéra Comique
"Les Liaisons dangereuses" au Théâtre de Nesle
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Seconde chance" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
dans le cadre du Festival au Village à Brioux-sur-Boutonne :
"Les Gravats"
"Au Banquet de Gargantua"
les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

"Kent Monkman - Beauty and the Beasts" au Centre Culturel Canadien
et la dernière ligne droite pour :
"Mary Cassatt - Une impressionniste américaine à Paris" au Musée Jacquemart-André
"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy
"Penché dans le vent!" de Thomas Riedelsheimer
dans la catégorie Oldies but Goodies en version restaurée :
"Les Dames du Bois de Boulogne" de Robert Bresson
"Laura nue" de Nicolo Ferrari
les chroniques des sorties de juin
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly
et toujours :
"Histoire du fascisme" de Frédéric le Moal
"Jesse le héros" de Lawrence Millman
"Taqawan" de Eric Plamondon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=