Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bohême, notre jeunesse
Opéra Comique  (Paris)  juillet 2018

Opéra d’après l'oeuvre de Giacomo Puccini, adaptation de Marc-Olivier Dupin, mise en scène de Pauline Bureau, avec Sandrine Buendia, Kevin Amiel, Marie-Eve Munger, Jean-Christophe Lanièce, Nicolas Legoux, Ronan Debois, Benjamin Alunni et Anthony Roullier accompagnés par l'orchestre des Frivolités Parisiennes.

Ce n'est pas un hasard si, dans cette version resserrée de la "Bohème" de Giaocomo Puccini, "notre jeunesse" est accolée à "Bohème". Car derrière ce projet, il y a une vraie volonté pédagogique, celle de faire découvrir à des publics éloignés de la chose lyrique, ce que l'opéra peut être quand il est débarrassé de ses lourdes machineries et de ses codes pour aficionados.

Et le moins que l'on puisse dire c'est que "Bohème, notre jeunesse" atteint son but et probablement va réussir au fil du temps à trouver son cœur de cible : dans le lieu mythique et magique qu'est la salle Favart, plaisir immédiat des yeux, c'est une œuvre sans un grain de poussière qui est offerte aux néophytes traités à égalité avec les connaisseurs qui apprécieront autant qu'eux ces 90 minutes denses et légères.

Sans céder à la facilité, Marc-Olivier Dupin, a réussi à conserver l'essence du génie transalpin dans son adaptation musicale, alors que le parti-pris de chanter en français, qui renoue avec une tradition souvent oubliée, bénéficie parallèlement de l'adaptation et de la traduction limpides de la jeune metteure en scène, Pauline Bureau.

Puccini s'était inspiré du roman d'Henri Murger, "Scènes de la vie de Bohème" en le translatant du Paris des années 1840 à celui des années 1890. Pauline Bureau est restée fidèle aux vœux de Puccini, ce qui permettra à Emmanuelle Roy, la décoratrice, de faire un clin d'oeil à l'époque avec une projection vidéo d'une Tour Eiffel en pleine construction.

C'est autour d'un décor tournant d'une mansarde où sont supposés greloter et crier famine, Rodolphe (Kevin Amiel), l'écrivain, et Marcel (Jean-Christophe Lanièce), le peintre, visités par leurs amis, bohèmes comme eux, Colline (Nicolas Legoux) et Schaunard (Ronan Debois), que se concentre principalement l'action de "Bohème, notre jeunesse".

Ces jeunes hommes enflammés vont faire la connaissance de Mimi (Sandrine Buendia) la brodeuse alors que Musette (Marie-Eve Munger), ancienne maîtresse de Marcel devenue celle du conseiller d'État Alcindor (Benjamin Alunni) renoue avec lui. Antithétiques, Mimi, promise à une courte vie n'aimera que Rodolphe alors que Musette, femme libre, va de l'un à l'autre.

Les deux jeunes sopranos donnent ici tout l'éclat de leurs voix et interprètent véritablement leurs personnages. Sandrine Buendia est une Mimi fragile et frémissante qui arrache des larmes pendant que la québécoise Marie-Eve Munger est une Musette étonnamment glamoureuse à la voix pleine d'une vie pour l'heure pleine des accents joyeux de sa jeunesse dissipée.

Face à Mimi, le ténor Kevin Amiel est un Rodolphe puissant et déchiré, alors que le baryton Jean-Christophe Lanièce est un Marcel assuré et batailleur face aux charmes dangereux de Musette.

"Bohème, notre jeunesse" est un spectacle d'autant plus convaincant que ses jeunes interprètes sont de bons comédiens dirigés parfaitement par Pauline Bureau et qu'ils ne sont pas submergés par les morceaux de bravoure pour initiés.

On a déjà évoqué le beau décor d'Emmanuelle Roy, bénéficiant des astuces vidéos de Nathalie Cabrol avec projections de façades parisiennes. Il faut aussi signaler le travail lumière de Bruno Brinas qui ponctue les brèves saisons de la triste vie de Mimi et la beauté signifiante des costumes d'Alice Touvet, notamment des tenues féminines de la sage Mimi, presque chaperon rouge au milieu des loups bohèmes, et de l'éclatante Musette, qui ose une veste verte sur scène.

Bref, "Bohème, notre jeunesse" sera pour plus d'un spectateur un ticket d'entrée mémorable dans le monde de l'opéra. D'autant que l'adaptation musicale de Marc-Olivier Dupin est jouée par les jeunes pousses de l'Orchestre Les Frivolités Parisiennes dirigés avec conviction et émotion par Alexandra Cravero.

On ne doute pas que le spectacle proposé connaîtra un succès partout où il passera et l'on espère qu'à son exemple, d'autres œuvres du répertoire bénéficieront du même didactisme inspiré.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 28 février 2021 : Vaccin contre la morosité

Pas encore de vaccin, pas encore d'espoir de voir réouvrir les lieux culturels mais toujours notre sélection pour agiter vos sens et continuer de soutenir les artistes qui en ont bien besoin. Et n'oubliez pas, tous les jours un programme différent sur la TV de Froggy's Delight.

Du côté de la musique :

"Bareback" de Acquin
"Tu m'apprends" de Andréel
"Let my people go" de Archie Shepp & Jason Moran
"Roden crater / Basquiat's black kingdom / Laurel canyon" de Arman Méliès
"Monument ordinaire" de Mansfield TYA
"Glowing in the dark" de Django Django
"My shits" de Dye Crap
"Medicine at midnight" de Foo Fighters
"In a silent way" le mix #14 de cette saison 2 de Listen In Bed
"Alors quoi" de Meril Wubslin
"Old western star" de Nico Chona & the Freshtones
et toujours :
"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Fanny et Alexandre" d'Ingmar Bergman
"La Fuite !" de Mikhaïl Boulgakov
"King Kong Théorie" de Virginie Despentes
"Les Topor #2 - Prix de l'inattendu" au Théâtre du Rond-Point
"Chantons, faisons tapage" de Thomas Jolly et Laurent Campellone
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"J'aime beaucop ce que vous faîtes" de Carole Greep
"Bonne année à toi même" de Pauline Daumale
"Chers" de Kaori Ito

Expositions :

en virtuel :
"Léon Spilliaert - Lumière et solitude" au Musée d'Orsay
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des Impessionnismes à Giverny
"Figure d'artiste" au Musée du Louvre
"Matisse - Comme un roman" au Centre Pompidou
"Le dessin sans réserve" au Musée des Arts Décoratifs
"Jardins d'Orient - De l'Alhambra au Taj Mahal' à l'Institut du Monde Arabe
"Ivan Navarro - Planetarium" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home :
"A la recherche de Vivian Maier" de Charlie Siskel et John Maloof
"L'Amant d'un jour" de Philippe Garrel
"Les Brigades du Tigre" de Jérôme Cornuau
"There will be blood" de Paul Thomas Anderson
"Beyond the Sea" de Kevin Spacey
"Mishima, une vie en quatre chapitres" de Paul Schrader

Lecture avec :

"Diamants" de Vincent Tassy
"88" de Pierre Rehov
"Blanc autour" de Wilfrid Lupano & Stéphane Fert
"Dictionnaire des mafias et du crime organisé" de Philippe di Folco
"Le rapport Brazza" de Vincent Bailly & Tristan Thil
"Les amants d'Hérouville - un histoire vraie" de Romain Ronzeau, Thomas Cadène & Yann le Quellec
"Monstres anglais" de James Scudamore
"Vers le soleil" de Julien Sandrel
et toujours :
"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=