Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018) - dimanche 24 juin
Megadeth - Alice In Chains - Iron Maiden - Marilyn Manson - DJ Mike Rock  (Clisson, Loire-Atlantique)  22 au 24 juin 2018

Pour cette dernière journée du Hellfest, je commence à bien prendre conscience que je vais avoir 40 ans cette année. Je suis KO avant même le début de la journée. Pour citer Roger Murtaugh, "je suis trop vieux pour ces conneries"… J’y vais avec plaisir quand même, mais en mode plus chill (il faut dire que la programmation de cette journée est un peu moins ma came).

Mais pour contrebalancer, j’y vais à fond niveau look et j’enfile T-Shirt Maiden, kilt et veste à patches… Yolo ! Par contre, je ne vais pas vous mentir, on est arrivé beaucoup plus tard, on a d’abord fait le tour des boutiques, et un tour de grande roue (pendant Megadeth…).

Je me suis remis en mode chroniqueur concert que pour la montée sur scène d’Alice In Chains.

Je n’avais pas vu le groupe en live depuis 10 ans, j’avais hâte d’entendre le son lourd de leur grunge sombre. La setlist est un brin nostalgique avec 4 titres issus du cultissime Dirt. Si les groupes du Hellfest sont pour beaucoup très énergiques, Alice In Chains nous offre une autre facette du metal, avec des ambiances plus posées et planantes, mais toujours ultra dark… Jerry Cantrell a l’air en forme et joue à la perfection.

William DuVall prend régulièrement sa guitare tout en communiquant beaucoup avec le public. Le titre "Nutshell" tiré de l’album Unplugged sorti en 1996, est dédié à la mémoire de Vinnie Paul de Pantera, mort la veille. Le concert se termine avec les classiques "Would ?" et "Rooster"… Simple, Parfait.

On enchaîne avec les tauliers… Iron Maiden qui arrive sur une scène recouverte de camouflage végétal alors le célèbre Churchill’s Speech, introduit le premier morceau de ce concert. Ils commencent alors à jouer avec un putain de Spitfire au-dessus d’eux.

Voilà, quand je parle de vraie mise en scène, on y est… Et à chaque titre, il y aura un nouvel élément de décor, un nouveau background déployé, un nouveau costume pour Bruce Dickinson. Car les concerts de cette tournée sont spéciaux… Si on a l’habitude les voir en tournée Best-Of ou en tournée pour la promo d’un nouvel album, on a droit ici à un concert concept.

Cette tournée estampillée The Legacy Of The Beast Tour nous réserve du grand spectacle. Ils nous racontent une histoire à travers trois thématiques. Beaucoup de vieux titres vont être dépoussiérés, dont certains pas interprété depuis longtemps, c’est surtout le grand retour du morceau "Flight Of Icarus" qu’ils n’avaient plus joué depuis 1986 ! Iron Maiden a encore prouvé que les papys qu’ils sont, peuvent encore mettre à l’amende les petits jeunes de la programmation.

Les classiques étaient là, de "The Trooper", à "Fear of the Dark" en passant par "The Number of the beast" et le final "Run to the Hills" (sur lequel je me suis pété la voix à force de hurler).

Pause bouffe pendant Manson, car même s’il a donné une bonne prestation pendant le Download cette année (selon des amis fiables), il a quand même foiré tous ses concerts depuis des années. C’est même de pire en pire… Pourquoi les gens le suivent-ils encore ?

Mais qui suis-je pour juger… J’allais voir Deftones dès qu’ils passaient à Paris, même quand ils étaient au fond du trou. Mais bref, il ne fera pas ombrage à sa réputation et donnera une prestation vraiment merdique. Ça manque d’énergie, de feeling, de passion, et surtout de respect pour ses fans et pour lui-même…

Je n’ai de toute manière plus d’énergie. Je vais squatter le VIP en attendant que mes potes viennent me chercher. Quand on se retrouve enfin, on boit un dernier verre quand DJ Mike Rock arrive aux platines. Et au lieu d’être sage et de rentrer chez nous, on a comme une ultime vague de force et on se démène sur le dancefloor en hurlant les paroles de Bonjovi

YEAAAAAH LIVING ON A PRAYEEEER !

C’était une bonne première fois. Je continue à pas trouver cool que l’organisation ne communique pas l’affiche complète avant de mettre en vente les billets. Mais je les comprends. C’est un choix et en face, ils ont le Monsanto de la musique qui fera tout pour les couler, ils se battent comme ils peuvent… Respect éternel au Hellfest. Un vrai festival, organisé par des fans pour les fans, et ça se voit.

Pour les prochaines éditions, j’espère qu’ils règleront le problème de flux avec la Warzone, qu’ils n’augmenteront pas le nombre de festivaliers car on est proche de la limite du trop… Et surtout qu’ils proposeront autres choses que du Breizh Cola dans les bars… Une fois de plus, je comprends le choix de proposer cette boisson, mais laissez aussi le choix au clients…

Surtout que ce n’était dispo qu’en grande bouteille, donc si tu arrivais à la fin de la bouteille, tu te retrouvais avec un soda éventé… Et aucun choix en soda light ou zéro (alors que le Breizh Cola zéro existe…). Mais à part ça, tout était trop cool.

PS : Sinon pour faire chier les haters (dans mon genre) qui râlent sur le fait que le festival n’annonce pas les groupes plus tôt, ils en ont balancé 5, qui seront en exclu au Hellfest lors de la prochaine édition…

Il y aura donc Slayer et Manowar (qui feront des concerts d’adieux), Carcass, Mass Hysteria et Dropkick Murphys… BIM !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Megadeth en concert à Sonisphere Festival - France 2013 - 3ème édition
Megadeth en concert à Download Festival
Alice In Chains en concert à Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018)
Alice In Chains en concert au Festival des Eurockéennes #30 (édition 2018) - dimanche 8 juillet
Iron Maiden en concert au Festival Pukkelpop 2010 (jeudi 19 août 2010)
Iron Maiden en concert à Download Festival #1 (édition 2016)
La chronique de l'album The Golden Age of Grotesque de Marilyn Manson
La chronique de l'album Eat me, drink me de Marilyn Manson
Marilyn Manson parmi une sélection de singles (septembre 2007)
La chronique de l'album The Pale Emperor de Marilyn Manson
La chronique de l'album Heaven Upside Down de Marilyn Manson
Marilyn Manson en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (vendredi)
Marilyn Manson en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2007 (Samedi et dimanche)
Marilyn Manson en concert à Sonisphere Festival - France 2012 - 2ème édition
DJ Mike Rock en concert à Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018) - vendredi 22 juin

En savoir plus :
Le site officiel de Hellfest Open Air Festival
Le Facebook de Hellfest Open Air Festival

Crédits photos : Didier Richard


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=