Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lise Cabaret
L'Ailleurs  (French Fries)  juin 2018

Discrète, une guitare s’avance, fière, rythmée comme une marche conquérante, elle entonne "C’est un monde qui a toujours le poing levé, c’est un monde où la masse s’est dispersée" ("C’est un monde"). Le décor est planté, L’ailleurs est présenté.

Pantalon destroy et bracelet de force, Lise Cabaret incarne une rébellion cloutée, le capillaire travaillé crasseux et la corde vocale semi-rocailleuse, elle s’élève sur le fil du rasoir, se brisant parfois au gré des salves électriques. Ce premier album est précédé d’un EP et d’un live, voici la version studio, plus intimiste composition de la dame.

Grunge oui mais avec du rouge à lèvres, les monologues de riffs s’assourdissent derrière les paroles assoiffées de liberté. En gros, la life est complètement merdique et si tu oses t’aventurer dans les ruelles de Paname la grande maquerelle du rêve, soit tu crèves pour une croûte de fromage comme un rat au fond d’une poubelle, soit tu aimes et tu peux encaisser les coups. Oui, ça fait mal. "Vivre à en crever et rêver, tomber par terre sans me relever, se saouler une nuit, se noyer dans ses veines, se cacher une nuit et crier sa haine" ("Nuit d’ivresse").

Certes, le sentiment est éculé mais jamais épuisé, depuis la môme et ses no-regrets, il n’est pas utile de compter le nombre de doux-rêveurs, ardents bâtisseurs d’ailleurs accrochés aux ailes des oiseaux, depuis les tréfonds du métropolitain aux trottoirs crottés. "C’est encore ce poison qui émane de mes lèvres, c’est encore ce démon qui me possède" ("J’ai besoin").

Les cordes pincées restent au second plan des déclarations passionnées de l’artiste. Elles vibrent avec un accordéon sur "Faim de toi", tourbillonnant au gré de l’amère vengeance découlant du râteau planté droit dans le cœur. Un piano s’invite sur "Le métro", tel des gouttes de pluie sur la tristesse des flux pressés de piétons indifférents à la flamme qui brûle dans le cœur de ses passagers.

Créatrice de l’album d’un bout à l’autre, Lise Cabaret a l’espoir chevillé au cœur et le capitalisme en ennemi juré. "Vivre de passion, d’amour et de fête" ("Par la fenêtre").

 

En savoir plus :
Le site officiel de Lise Cabaret
Le Bandcamp de Lise Cabaret
Le Soundcloud de Lise Cabaret
Le Facebook de Lise Cabaret


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 septembre 2018 : Un été sans fin

On n'est pas trop mal sous le soleil de septembre. Il faut bien cela pour faire oublier un peu l'actualité politique et sociale. Pour se détendre, voici notre petit programme culturel hebdomadaire, notamment avec de la musique, des spectacles à foison, la rentrée des expositions, une sélection de films et toujours de la littérature. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

et toujours :
"June" de Brendon Anderergg
"Comme de Niro" de Madame Robert
"Neige à Londres" de Eles
Retour sur la 28eme édition du Festival de la Route du Rock de Saint Malo
Interview avec Judith Owen en concert le 17 septembre au 3 Baudets
le Rock chic de Thomas Breinert, découverte à prolonger par l'écoute de la session acoustique.

Au théâtre :

les nouveautés :
"Infidèles" au Théâtre de la Bastille
"Dialogue aux Enfers" au Théâtre de Poche-Montarnasse
"Le C.V. de Dieu" à la Pépinière Théâtre
"Signé Dumas" au Théâtre La Bruyère
"Solaris" au Théâtre de Belleville
"L'éternel premier" à La Pépinière Théâtre
"1830 Sand Hugo Balzac : tout commence..." au Théâtre Essaion
"Galilée, Le Mécano" au Théâtre de la Reine Blanche
"Vipère au poing" au Théâtre Le Ranelagh
"4.48 Psychose" au Théâtre La Croisée des Chemins
les reprises :
"La Nostalgie des blattes" au Théâtre du Petit Saint-Martin
"Cyrano de Bergerac" au Théâtre Le Ranelagh
"Une ombre dans la nuit" au Théâtre Le Ranelagh
"La Loi des Prodiges" au Théâtre du Petit Saint Martin
"Gérémy Crédeville - En vrai le titre on s'en fout" à la Comédie de Paris
"Fabrice Petithuguenin - C'est compliqué" au Théâtre Le Bout
"Manon Mezadorian - Pépites" au Théâtre du Marais
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Picasso : Chefs d'oeuvre !" au Musée national Picasso
"Country Life - Chefs d'oeuvre de la Collection Mellon" au Musée de la Chasse et de la Nature

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Leave No Trace" de Debra Granik
"L'Amour est une fête" de Cédric Anger
"Sugarland" de Damon Gameau
Oldies but goodies avec : "Rue des Cascades" de Maurice Delbez en version remastérisée
Ciné en bref avec :
"Blackkklansman" de Spike Lee
"Whitney" de Kevin Macdonald
"Photo de famille" de Cecilia Rouaud
"Bonhomme" de Marion Vernoux
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler
et toujours :
"Ce que l'homme a cru voir" de Gautier Batistella
"Dans la chambre noire" de Susan Faludi
"L'écart" de Amy Liptrot
"La femme à part" de Vivian Gornick
"Sous les branches de l'udala" de Chinelo Okparanta
"Wild side" de Michael Imperioli

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=