Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rien de plus grand
Malin Persson Giolito  (Editions Presses de la Cité)  mars 2018

En ces temps de lourde canicule sur les bords méditerranéens, il n’est rien de plus agréable que de se délasser sur un transat, au bord de la piscine sous un parasol avec un bon polar entre les mains. Il y a quelques mois sortait un excellent ouvrage aux Presses de la cité qui fera parfaitement l’affaire cet été. Avec un peu de retard, me voilà donc à passer quelques heures en compagnie de la suédoise Malin Persson Gioloto et de son dernier ouvrage Rien de plus Grand.

Malin Persson Gioloto a exercé la profession d’avocat et a travaillé à la commission européenne à Bruxelles avant de se consacrer à l’écriture. Auteur de quatre livres, Rien de plus grand est son premier roman noir. Ce livre a rencontré un succès historique en Suède, se vendant à près de 400.000 exemplaires. Il est en cours de publication dans 30 pays et a déjà obtenu de nombreux prix, le prix du meilleur thriller scandinave 2017 et le prix Le Point du polar européen 2018. Fort de ces succès, Netflix vient d’en acheter les droits pour l’adapter en série.

Le livre se déroule à Djursholm, une banlieue chic de Stockholm et s’ouvre sur une double page intitulé "la classe". La double page nous décrit une salle de classe d’un lycée chic dans laquelle l’air est saturé de la fumée des tirs. Au sol gisent cinq personnes, le corps criblé de balles. Debout au milieu d’elles, Maria Norberg, une élève modèle fille de bonne famille. Son petit copain, fils de la plus grosse fortune de Suède et sa meilleure amie figurent parmi les victimes. Neuf mois plus tard, le procès de Maria débute dans un climat tendu. Qui est Maria ? Qu’a-t-elle fait et pourquoi ?

Ecrit à la première personne du singulier, Maria va alors nous raconter son histoire. Elle nous fait suivre le déroulement de son procès, son expérience derrière les barreaux, son histoire personnelle. Maria nous livre alors une analyse réfléchie des faits et de sa condition sociale. L’auteur, ancienne avocate, maîtrise parfaitement le sujet, tout ce qui touche aux tribunaux et fait le choix de déstructurer chronologiquement les évènements. Tout est relaté dans le désordre et cela fonctionne parfaitement : les interrogatoires policiers, la fusillade, le jugement, les passages en prison, les liens avec les victimes. Passé et présent se mélangent, sans désarçonner le lecteur qui, au contraire, prend un malin plaisir à prendre ses informations, pour nous donner une vision d’ensemble de l’histoire.

En même temps que se déroule le procès de cette tuerie, l’auteur en profite pour dérouler le procès de la société suédoise marqué par des inégalités sociales profondes. C’est aussi le procès des familles riches qui ne voient que par l’argent, symbole de la réussite sans toujours veiller au bien-être de leurs enfants.

Malin Personn Giolito dénonce aussi l’hypocrisie des classes dirigeantes suédoises et l’extreme violence qui ressurgit sur leurs enfants. On y voit une jeunesse en perte de repères, Maria en est le symbole, et en colère. L’expression "l’argent ne fait pas le bonheur" prend tout son sens avec l’histoire de Maria.

Entre le thriller psychologique et la chronique judiciaire, le dernier livre de Malin Personn Giolito est un livre intelligent, extrêmement bien ficelé qui happe le lecteur de la première à la dernière page. La grande qualité de l’ouvrage est qu’il réussit parfaitement à placer lecteur dans la tête de la narratrice. Et en même temps, on comprend mieux aussi la difficulté d’être juré dans un tribunal à la lecture de cette histoire.

Alors n’hésitez pas, canicule ou pas, en vacances ou pas encore, Rien de plus grand ne vous décevra pas. Un bon moment de lecture en perspective, pour un super ouvrage qui mérite amplement les prix déjà reçus.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Malin Persson Giolito


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=