Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Humour & Eau salée
  (Saint-Georges-de-Didonne)  Du 28 juillet au 3 août 2018

Organisé par l'association culturelle Créa et son directeur artistique Denis Lecat, le Festival Humour & Eau salée (dont c’est la 33ème édition) regroupait pendant une semaine (du 28 juillet au 3 août) sur le thème cette année "Sport et animaux" des propositions originales, ludiques, poétiques ou décalées ayant pour point commun l’humour sous toutes ses formes.

Ainsi, les habitants de cette petite station balnéaire proche de Royan et de ses environs ont pu aller de découverte en découverte dans des lieux aussi différents que des places de marché ou d’église, une cour d’école, un phare ou le stade municipal.

Le nombreux public d’habitués, de curieux ou de touristes se laissa vite gagner par la bonne humeur et le petit grain de folie de ce festival à échelle humaine et pût apprécier au cours des multiples rendez-vous quotidiens : du théâtre, de la musique, du cirque, de la danse ou des installations diverses.

Accueilli par une équipe de bénévoles dynamiques extraordinaires, toujours souriants et disponibles, le festivalier n’avait plus alors qu’à se laisser guider d’un endroit à un autre, certain de découvrir des merveilles. Denis Lecat, dont c’est le 2ème festival, a su réunir une programmation hétéroclite à la fois conviviale et intelligente, apte à réunir le plus grand nombre.

Une très belle réussite qu’on quitte à regret pour la qualité de ses propositions ainsi que pour l’ambiance familiale qui se dégage de ce festival. Un moment fabuleux et rafraîchissant dans un cadre idéal, qu’il faudra assurément cocher sur son agenda pour l’été prochain.

Voici quelques spectacles qu’on aura pu voir et apprécier parmi la trentaine de surprises proposées allant d’un championnat du monde d’alpinisme horizontal sur plage (le premier) à un cabaret philosophique, en passant par un atelier d’éloquence. Pour tous les goûts donc.

"Island(s)"
Expériences théâtro-interactives proposées par le Collectif 3615 Dakota.

Au bout de la plage, juste devant le phare, une étrange "balnéo-station" attend les visiteurs. Jacuzzi, sauna et massages leur permettront de vivre une expérience conviviale mais également philosophique où le Collectif 3615 Dakota parviendra, avec finesse et talent, à les interroger sur leur quotidien.

Une installation originale menée de mains de maître par ce collectif savoyard dont le réel est le terrain de jeu et qui se définit comme "bâtisseur de ponts entre les territoires pour participer à la mise en œuvre d’une réalité publique vivable et partagée", ceci afin de permettre au spectateur de se réapproprier le réel et d’ouvrir son imaginaire.

Mission réussie avec ce projet original et inventif.

"Ami(s)"
Solo de manipulation d'objets écrit par Antoine Meunier et Sébastian Lazennec et interprété par Antoine Meunier dans une mise en scène de Sébastian Lazennec.

Assis sur une poubelle, un chien s’adresse aux spectateurs. Il raconte sa vie et l’incompréhension qu’il peut exister parfois entre les humains et lui.

Plus d’une centaine de badauds assis sur la place du marché assiste, entre fascination et hilarité, à cette originale confidence canine, sarcastique et touchante qui en dit beaucoup finalement sur les hommes.

Le comédien, Antoine Meunier, en plus du chien Walter, joue toute une galerie de personnages, représentatifs des urbains modernes qui ont jalonné sa vie de chien. Des objets sortis des poubelles, qu’il manipule avec dextérité, les symbolisent.

Une soirée entre amis ou les comportements sociaux des humains du 21ème siècle sont vus par son regard lucide et animal. Une belle performance d’acteur pour un spectacle mordant et acide.

"Olaph Nichte"
Conférence humoristico-satirique écrite et interprétée par Arnaud Aymard.

Présenté comme Maître de conférences à l’Université de Köln, Olaph Nichte, chercheur en globale physique (regroupant toutes les sciences) évoque les sujets les plus variés, ayant pour chaque événement une explication scientifique.

Sa démonstration, légèrement décousue aux entournures, embarque le spectateur directement dans la cinquième dimension, pour ne lui parler au final que de lui : l’humain.

Arnaud Aymard irrésistible en professeur azimuté, aussi bavard que maladroit, excelle dans la vraie fausse conférence où quelques vérités sont néanmoins adroitement dispensées. Un petit régal.

"Abballati ! Abballati !"
Numéros burlesques interprétés par Béatrice Guillemet Lanes et Christian Lanes

Au milieu du stade, la scène est décorée de guirlandes multicolores. Sur chaque côté, des dizaines de costumes colorés pendant sur des portants. En préambule, une musique de tarentelle italienne donne le ton. Attention, le grand bal va commencer !

Surgissant de derrière le rideau, Béatrice Guillemet Lanes et Christian Lanes, viennent l’animer. Elle, en maîtresse de cérémonie présente la destination. Lui, en fait la démonstration en danseur émérite. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils ont le sens du spectacle.

L’Ecosse, la Russie ou l’Espagne seront des escales propices à entraîner les spectateurs volontaires dans une folle sarabande en compagnie de ce duo aussi complémentaire que loufoque. Et très vite une convivialité s’établira avec le public, dansant ou non.

Une folle soirée aussi chaleureuse que mouvementée. Abballati ! Abballati ! (Dansez ! Dansez !)

"OuScraPo"
Spectacle ludique interactif conçu et dispensé par Bertrand Boulanger

Un grand plateau mural de Scrabble est dressé sur la petite place. Tout autour, des pupitres (avec parasols) où viendront prendre place quatre volontaires pour une partie d’"Ou-Scra-Po" (Ouvroir de Scrabblologie Potentiel) sans enjeu, sinon le plaisir de se rencontrer autour des mots et de l’imagination.

Sur le modèle d’un jeu de Scrabble classique, Bertrand Boulanger propose un voyage dans la lignée de l’Oulipo (dont le titre est un hommage à peine masqué) dans le pays de l’Ouscrapie (dont la carte trône à côté du jeu) où les joueurs inventent des mots et les expliquent sous son œil bienveillant et malicieux.

On pense à Raymond Queneau ou à Pierre Dac, mais on passe surtout un très bon moment, ludique et créatif.

"Heavy Motors" Spectacle circasso-théâtral conçu et interprété par Nanda Suc, Aude Martos et Federico Robledo.

Une cour d’école vide. Les spectateurs sont massés autour sur la pelouse ou des bancs. Quand soudain une petite voiture grise pénètre dans l’enceinte, avançant de façon chaotique. Les trois occupants qui "se la jouent" à grand renfort de vêtements sportifs et fluo semblent néanmoins un peu désorganisés.

Dans une tempête de gags, les trois pieds nickelés du tuning, deux filles et un garçon, auront bien du mal à aller au bout de leur exhibition tant les imprévus pleuvront autour de ce véhicule, quatrième personnage de ce spectacle hallucinant.

Ecrit et interprété par Nanda Suc, Aude Martos et Federico Robledo, "Heavy Motors" est un ballet incroyable où la technique, l’acrobatie, le burlesque et l’imagination se mélangent pour un résultat à couper le souffle.

Sur les tubes de Christophe, le trio de la société protectrice des petites idées, formé au cirque en France et en Argentine, prouve avec cet OVNI dynamité au style suranné mâtiné de mélancolie son très grand talent.

Un moment absolument sensationnel.

"Slow Park (Attention, fauves fragiles)"
Entresort gastéropodiquqe conçu par David Gervais, Erwan Cadoret et Julien Le Vu.

Il faut patienter un bon moment pour pénétrer dans la petite yourte mais l’attente est bientôt récompensée. On y découvre alors un fantastique parc d’attraction miniature pour escargots à la jauge limitée, où chacun peut rester le temps qu’il le souhaite.

"Slow Park" est une invitation à prendre son temps, à suivre des minutes durant l’ascension lente mais déterminée d’un petit gastéropode sur la grande roue tandis que ses collègues s’offrent un tour de manège ou de balançoire.

Merveille de finesse, la yourte conçue par David Gervais, éclairée avec finesse par Erwan Cadoret et sonorisée avec légèreté par Julien Le Vu mérite largement la visite, quitte à prendre une glace en attendant.

Eloge de la lenteur, le "Slow Park", où l’accueil teinté d’humilité permet de se familiariser avec ses petits occupants, est un appel au rêve et à la poésie. Une expérience rare et infiniment émouvante.

Vivement la 34ème édition…

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 août 2018 : Léger comme une brise d'été

Une édition plus légère cette semaine, 15 août oblige c'est la période creuse pour l'actualité culturelle tandis que chacun vaque à ses occupations estivales de plage en plage, de festival en festival. Voici le mini sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Au théâtre :

les spectacles de l'été parisien avec :
les nouveaux venus :
"Road Trip" au Théâtre Le Funambule-Montmartre"
"Gustave Eiffel en Fer et contre Tous" au Théâtre Le Bout
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges

"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

"Hundertwasser, sur les pas de la Sécession viennoise " à l'Atelier des Lumières

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Mary Shelley" de Haifaa Al Mansour
"L'Age d'or des ciné-clubs" de Emanuela Piovano

Lecture avec :

"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
et toujours :
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=