Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sergent Papa
Marc Citti  (Editions Calmann-Lévy)  août 2018

"Si encore je t’avais abandonné pour parcourir le monde ou pour plonger dans l’ivresse d’une trépidante vie d’artiste, peut-être aurais-tu pu me fantasmer en père aventurier absorbé par des voyages extraordinaires mais non, j’ai toujours été là, à quelques encablures de ta chambre d’enfant, et pourtant si éloigné."

C’est la relation entre deux êtres, un père et son fils, que nous propose Marc Citti avec Sergent Papa, publié aux éditions Calmann-Lévy. Marc Citti est acteur, dramaturge, auteur, compositeur et interprète. Il a notamment travaillé sous la direction de Patrice Chéreau et de Jacques Audiard. Sergent Papa est son premier roman.

Mathieu est un comédien à la carrière essoufflée et au cœur fatigué. Prendre soin de lui et de sa famille n’a pas été la priorité de son existence. Après avoir quitté sa femme et son fils, il n’a pas été le père idéal, celui qui se préoccupe de son enfant, qui est présent lors des moments importants. Son fils a grandi, lui a vieilli en même temps et il commence à se rendre compte de ses erreurs.

Il tente de renouer avec son fils Antoine, musicien prodigieux, en pleine ascension, leader d’un groupe confirmé qui fait de nombreux concerts. Le livre démarre d’ailleurs lors d’un concert d’Antoine que son père est venu voir. La scène est son terrain de jeu favori et ses compositions de belles qualités. Il fait du rock, la musique que son père adore depuis toujours, empilant les vinyles et les laissant lorsqu’il quitta le foyer familial.

Quelques temps après ce concert qui les a vus se revoir, Mathieu est touché par une crise cardiaque dont il survit un peu miraculeusement. Les médecins lui annoncent qu’il va devoir changer sa manière de vivre et s’orienter vers une existence plus monacale. Terminé le paquet de Camel quotidien, terminées les beuveries fréquentes, terminés les psychotropes et la drogue. Place à la marche et l’activité physique.

Mais surtout, ses soucis de santé vont confirmer chez lui l’envie de renouer avec son fils, d’être plus présent, d’accepter ses erreurs pour tenter de revenir en arrière. On va alors suivre les tâtonnements d’un père et d’un fils autour de la reconstruction de leurs liens.

Le livre est construit autour de courts chapitres qui ont pour noms des titres de chansons anglo-saxonnes des années 70 de David Bowie, des Beatles et Joe Cocker notamment, artistes qu’écoutait Mathieu quand il était jeune, devenus des références pour son fils. De ce livre se dégage beaucoup de tendresse, entre ce père et ce fils qui se cherchent et qui, même séparés pendant longtemps, ont gardé comme attache la musique, cet héritage paternel symbolisé par les vinyles laissés par le père au fils. Le livre se termine par une superbe lettre du père adressé au fils.

Avec son premier roman, Marc Citti nous offre donc un livre plaisant dans lequel poésie et mélancolie se mêlent avec subtilité autour de sentiments qui se rallument entre deux êtres que le temps avait séparé. Rythmé par une bande son des années 70, Sergent Papa se lit comme on écoute de vieux vinyles qui nous rappellent que le temps passe bien vite.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Marc Citti


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=