Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce My Lady
Richard Eyre  août 2018
Réalisé par Richard Eyre. Grande Bretagne. Drame. 1h45 (Sortie le 1er août 2018). Avec Emma Thompson, Stanley Tucci, Fionn Whitehead, Ben Chaplin, Jason Watkins, Rosie Cavaliero, Nikki Amuka-Bird et Anthony Calf.

On s'enthousiasme parfois un peu trop vite, un peu trop fort pour certains films. On les revoit quelques années plus tard en se demandant bien ce qui avait pu provoquer l'émoi ressenti alors.

Et puis il y a ceux, beaucoup plus rares, qui vous poursuivent. Ceux qui suscitent une émotion plus profonde, qui vous arrachent les tripes. Tout, dans "My Lady" de Richard Eyre, est parfaitement maîtrisé. Mise en scène classique mais impeccable, justesse du ton et des comédiens...

Aussi talentueux soit-il, un acteur pourra sauver une oeuvre du naufrage mais ne fera pas d'une histoire pâlotte un chef-d'oeuvre. Ici le scénario, adapté d'un roman à succès de Ian McEwan que n?aurait pas renié Tatiana De Rosnay, dépasse nos attentes.

On y suit le quotidien d'une juge pour enfants confrontée à l'horreur ordinaire, de parents égoïstes ou dépassés par les événements.

Emma Thompson, dans la plus grande contenance, se glisse dans la peau d'une femme prise dans un étau, entre des dossiers en appelant autant à l'éthique qu'au droit, et un mari tentant désespérément de conserver une place auprès de sa magistrate de femme, impliquée jusqu'au cou, jusqu'au coeur même, si les conventions imposent de ne rien en montrer, au point de s'en oublier soi-même.

Cette proposition artistique nous rappelle celle de Catherine Deneuve pour un rôle similaire dans "La tête haute". Elle questionne cette obligation qui est faite à ceux qui traitent du social et de l'humain, de se tenir à bonne distance, de ne pas mettre d'affect dans leur travail puisque cela risquerait de fausser son jugement de technicien mécanique et froid.

Problème : nous ne sommes pas des robots et agir de la sorte conduit à passer à côté de l'essentiel. L'amour, la compassion, logés au plus profond de l'âme, doivent (re)faire surface.

La scène finale où Emma Thompson s'y résoudra, démontre, s'il en était encore besoin, combien son talent d'exception lui permet de tutoyer les sommets qu'une poignée entrevoit, telle une Meryl Streep ou une Marion Cotillard.

Un film bouleversant, à voir impérativement.

 

Vents d'Orage

 

        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=