Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Seule la nuit tombe dans ses bras
Philippe Annocque  (Quidam éditeur)  août 2018

Je continue avec grand plaisir la découverte du catalogue de Quidam éditeur après La Confession et Taqawan, chroniqués récemment sur le site. Une fois n’est pas coutume, c’est encore un drôle de bouquin que nous propose cet éditeur avec Seule la nuit tombe dans ses bras de Philippe Annocque.

Philippe Annocque est l’auteur d’une dizaine de livres qui lui ressemblent sans pour autant se ressembler entre eux. Avec son dernier ouvrage, il est question de relations amoureuses virtuellement sur les réseaux sociaux sans contact physiques. Une histoire d’amour donc ? Oui, sûrement, mais pas comme celles que l’on peut avoir l’habitude de lire.

Herbert est un écrivain, marié et père de famille. Coline a plusieurs centaines de kilomètres, est une enseignante mariée et mère de famille aussi. Chacun a sa petite vie, aime son conjoint et ne connaît pas de problèmes particuliers dans son couple. Ces ceux-là vont se rencontrer sur internet, apprendre à se connaître, se découvrir, tout ça par écrans interposés. Rapidement, des sentiments vont s’installer, sans pour autant avoir de contacts physiques. Leur amour n’est pour autant pas virtuel, ils font l’amour, se caressent, toujours à distance, par écrans interposés.

Le livre nous raconte donc leur rencontre, l’évolution de leur histoire, sous la forme romancée classique mais aussi au travers de dialogues avec leurs échanges sur les réseaux sociaux. Le livre se lit donc très bien, très rapidement, avec plaisir car il nous interroge sur la réalité des sentiments qui peuvent exister entre deux personnes qui n’ont aucun contact physique. Ces relations amoureuses et ce type de rencontres sont aujourd’hui très nombreuses. A l’ère du numérique, avec les réseaux sociaux qui nous envahissent, avec des sites spécialisés pour mettre en contact célibataires et personnes déjà en couple, Philippe Annocque nous propose donc un livre drôle et réfléchi sur ces nouvelles relations amoureuses.

Et en même temps, au gré des 140 pages qui constituent le livre, l’auteur nous montre comment il peut être difficile de mener une double vie, familiale d’un côté et virtuelle de l’autre. Les échanges deviennent compliqués, notamment au moment des vacances. Sauf que, leur relation n’est pas tout à fait virtuelle et le livre nous le prouve. Des sentiments existent et c’est la distance au final qui représente le principal obstacle à la consolidation de leur relation. Mais en même temps, cette distance leur permet aussi de mener de front leur double vie.

Le livre nous montre aussi que ce qui les excitaient au départ, à savoir leurs échanges érotiques sur ordinateur, les frustrent assez vite. La présence semble importante et le manque de contact se fait sentir.

Et au final se pose la question principale du livre. Coucher par écrit est-il tromper ? Car Herbert et Coline ne couchent pas. On pourrait donc penser qu’ils ne trompent pas. Mais le livre nous montre le poids des mots, leur importance. En les lisant, une vraie relation apparaît et l’on peine à croire que l’on puisse considérer qu’il n’y a pas d’adultère dans leur relation.

Petit livre sans prétention, Seule la nuit tombe dans ses bras s’avère donc être une jolie surprise qui devrait avoir toute sa place dans cette rentrée littéraire.

 

En savoir plus :
Le blog de Philippe Annocque
Le Facebook de Philippe Annocque


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 août 2019 : C'est la rentrée ... littéraire

Cette semaine on continue de passer en revue les sorties littéraires de la rentrée en attendant la fin des vacances alors que la rentrée théâtrale commence à pointer son nez. Bonne lecture.

Lecture avec :

"Baikonour" de Odile d'Oultremont
"Civilizations" de Laurent Binet
"Kintu" de Jennifer Nansubuga Makumbi
"L'été meurt jeune" de Mirko Sabatino
"Les liens" de Domenico Starnone
"Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" de Jean Paul Dubois
et toujours :
"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

"Les Témoins" à la Manufacture des Abbesses
"Hervé" au Théâtre de la Reine Blanche
"Quand l'Amour des Notes..." au Théâtre Essaion
des reprises
"La Machine de Turing au Théâtre Michel
"Sherlock Holmes et le Mystère de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Michel For ever" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tchekhov en folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Bronx" à la Scène Libre
"Lisa et moi" au Théâtre Essaion
"Les Swinging Poules - Chansons sunchronisées" au Théâtre Essaion
"Cyrano de Bergerac" à La Folie Théâtre
"J'admire l'aisance avec laquelle tu prends des décisions catstrophiques" au Théâtre de la Reine Blanche
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

la dernière ligne droite "L'Allemagne romantique - Dessins des musées de Weimar" au Petit Palais

Cinéma avec :

"Une fille facile" de Rebecca Zlotowski


Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=