Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Thibault Noally, Blandine Staskiewicz & les Accents
Ontario  (Aparté Music)  juin 2018

"L’oratorio est une espèce d'opéra spirituel, ou un tissu de dialogues, de récits, de duos, de trios, de ritournelles, de grands chœurs, etc., dont le sujet est pris ou de l'Écriture ou de l'histoire de quelque saint ou sainte. Ou bien c'est une allégorie sur quelqu'un des mystères de la religion ou quelque point de morale, etc. La musique en doit être enrichie de tout ce que l'art a de plus fin et de plus recherché. Les paroles sont presque toujours latines et tirées pour l'ordinaire de l'Écriture sainte. Il y en a beaucoup dont les paroles sont en italien et l'on pourrait en faire en français." Sébastien de Brossard Dictionnaire de musique (1703) 

Oratorio, n. m. ital. signifiant oratoire (du latin orare : prier) mais son nom est consubstantiel à l’ordre des Oratoriens de Saint Philippe Néri à Rome, société de vie apostolique catholique dont l'objectif est d'œuvrer à la sanctification de ses membres ainsi qu'à celle de son prochain incluant un retour aux textes sacrés. L’ordre s’inscrit dans le renouveau de la contre-réforme et les membres se rassemblaient en dehors des offices dans la partie de l'église nommée oratoire pour y réciter des textes sacrés et y chanter des laudes.

L’oratorio naît vers 1600 à Rome avec La Rappresentazione di Anima et di Corpo d’Emilio de Cavalieri puis se développe au fil du siècle. Indissociable de l’opéra, les rapprochements sont beaucoup plus fins que ce que l’on pourrait penser et normalement divisé en deux parties avec une alternance d’airs et de récitatifs, l’oratorio est sans scénographie spécifique (mais certains oratorios ont été donné en costume) et plutôt destiné à des exécutions pieuses. Il est inspiré principalement par des textes sacrés, des extraits de la bible, de la vie du christ, des évangiles mais il peut également être (plus tard) profane (héros mythologique…). Les oratorios de noël de Bach et de Schütz, La Passion selon Saint-Matthieu de Jean-Sébastien BachLe Messie de Haendel, La création et Les Saisons de Haydn, Elias et Paulus de Mendelssohn, L'enfance du Christ de Berlioz ou Jeanne d'Arc au bûcher de Honegger sont parmi ceux les plus célèbres.

Dans ce disque, Thibault Noally propose des extraits (mais avec une véritable cohérence) d’œuvres peu jouées de Caldara, Bononcini, Porpora ou Scarlatti (père). Une superbe musique qui était dispersée dans des bibliothèques un peu partout en Europe. Et des œuvres misent magnifiquement en lumière par la mezzo-soprano Blandine Staskiewicz qui montre tout l’éventail de couleurs de sa voix que cela soit dans des airs exigeants physiquement d’abord destinés aux castrats ou dans des airs plus charnels. De son côté, le violoniste Thibault Noally dévoile de nouveau la belle palette de tempéraments qu’on lui connaît. Les Accents créent autours des deux musiciens un climat à la fois tonique et paisible. Les énergies conjuguées produisant une ambiance flamboyante. Très beau !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Bach & Co de Thibault Noally & Les Accents

En savoir plus :
Le site officiel de Les Accents
Le Facebook de Les Accents et de Thibault Noally
Le site officiel de Blandine Staskiewicz
Le Facebook de Blandine Staskiewicz


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=