Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le noir qui infiltra le Ku Klux Klan
Ron Stallworth  (Editions Autrement)  août 2018

La rentrée littéraire chez Autrement débute avec un livre relatant une histoire vraie qui se lit quasiment comme un thriller. Ron Stallworth nous raconte son histoire, celle du premier noir à avoir intégré la police de Colorado Springs. Ayant passé trente-deux ans dans les forces de l’ordre, pendant lesquels il a mené de nombreuses opérations sous couverture.

Parmi ces opérations, la plus incroyable fut celle d’infiltrer la branche locale du Ku Klux Klan. En 1978, il fut le premier noir à infiltrer la KKK en se faisant passer pour un suprémaciste blanc au téléphone puis en envoyant un de ses collègues assister à sa place aux réunions du KKK.

Le livre, relativement court avec un peu plus de 200 pages nous raconte comment, pendant sept mois passés sous couverture, il a réussi à déjouer les plans du KKK et à saboter plusieurs expéditions punitives. On voit aussi comment il a pu approcher de près leur leader, un certain David Duke, un homme pas si facile que cela à atteindre normalement.

Cette histoire incroyable a inspiré le réalisateur américain Spike Lee pour son dernier film, BlacKkKlansman, sorti en France le même jour que le livre et qui a reçu en mai dernier le grand prix du Festival à Cannes.

Je n’ai pas vu le film car en général je préfère lire le bouquin avant d’éventuellement aller voir son adaptation. Vu le plaisir pris à la lecture de l’histoire de Ron Stallworth, je ne suis pas certain que le film de Spike Lee m’apportera grand-chose.

Le livre nous détaille son infiltration au travers de situations parfois cocasses qui montrent que l’auteur tient souvent à ridiculiser le mouvement qu’il infiltra. La stratégie mise en place par le policier pour infiltrer le KKK est rondement détaillée et on le voit approcher David Duke, une figure de l’extrême droite américaine qui n’hésite pas aujourd’hui à apporter son soutien au président Trump. Il nous permet aussi d’appréhender l’organisation du KKK avec des cotisations, un numéro de membre, des réunions organisées dans une grande clandestinité et les déplacements du chef parfaitement orchestrés.

On voit bien aussi la volonté du KKK d’uniformiser ses adeptes  autour de théories racistes et antisémites. Il nous montre aussi les paradoxes du KKK, un groupuscule prétendant souscrire aux plus grands idéaux de l’américanisme en honorant notamment la constitution et le drapeau tout en idolâtrant Hitler et le mouvement national-socialiste, lequel ayant mené le monde au bord du gouffre soixante ans plus tôt.

Cette infiltration, jamais détectée par les membres du KKK fut pour l’auteur l’occasion de faire arrêter des membres du groupe et de faire capoter des rassemblements. On sent qu’il a pris plaisir à berner ceux qu’ils considèrent aujourd’hui comme des crétins notoires racistes. Avec le recul, la révélation de son infiltration, une vingtaine d’années après, lui permet aussi de montrer qu’un noir a pu duper le grand leader du Klan, celui qui considère les noirs comme des sous-êtres stupides.

Alors n’hésitez pas, si vous n’avez pas encore vu le film de Spike Lee, à aller lire ce sympathique livre de Ron Stallworth qui vous fera passer un agréable moment de lecture.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Ron Stallworth


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 Avril 2019 : 365 jours par an

Ce week end c'était le Disquaire Day, l'occasion de rappeler que vos disquaires, comme vos libraires ont une santé fragile et qu'il est important de les soutenir tout au long de l'année. Alors allez acheter vos disques et vos livres dans vos commerces de proximités, leurs bons conseils valent mieux que les frais de port offerts.

Du côté de la musique :

"A thousand voices" de Yules
"Dernier voyage" de Accident
"Avancer" de Tarsius
"Partitions" de Orouni
"Sola" de Dziedot Dzimu, Dziedot Augu
Laurent Montagne en interview, autour de "Souviens-toi" à retrouver pour une session acoustique de 4 titres
"Homme demain" de Monsieur et tout un Orchestre
Rencontre avec Le Bal des Enragés
"Free" de In Volt
"Macadam animal" de Guillo
"Replica" de Cassia
et toujours :
"Soleil, soleil bleu" de Baptiste W. Hamon
"Whoosh !" de The Stroppies
"Vonal Axis" de Steeple Remove
"Moderniste" de Les Vents Français
"Requiem" de AqME
"Hand it over" de Hat Fitz & Cara
"François Couperin : Concerts royaux" de Christophe Rousset & Les Talens Lyriques
"Journey around the truth" de Andy Emler & David Liebman
A l'occasion du concert de Novatom et des Sheriff à Montbrison nous les avons rencontré :Interview de Novatom,Interview des Sheriff
"Ce qui nous lie" de Mes Souliers sont rouges

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"JR" à la Grande Halle de La Villette
"Je suis Fassbinder" au Théâtre du Rond-Point
"Dieu habite Dusseldorf" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Amour en toutes lettres" au Théâtre de Belleville
"Cinq ans d'âge" au Théâtre Essaion
"Tchekhov à la folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Célébration" au Théâtre de Belleville
"Lewis Furey - Haunted by Brahms" au Théâtre du Rond-Point
"Close"
"Into the little hill" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
des reprises:
"Matka" au Théâtre-Laboratoire Elizabeth Czerzuk
"La petite fille de Monsieur Lihn" au Théâtre de l'Epée de Bois
"L'Autre fille" au Studio Hébertot
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre Tristan Bernard
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Trianon
"Gainsbourg For ever" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en avril

Expositions avec :

"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Seule à mon mariage" de Marta Bergman
Oldies but goodies avec"Paris qui dort" de René Clair dans le cadre de sa rétrospective à la Cinémathèque française
et la chronique des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Vindicta" de Cédric Sire
"Mujurushi, le signe des rêves, Vol. 1 & 2" de Naoki Urasawa
"La guerre des autres, rumeurs sur Beyrouth" de Bernard Boulad, Paul Boan, Gael Henry
"Je ne sais rien d'elle" de Philippe Mezescaze
"En lieu sûr" de Ryan Gattis
"Deux femmes" de Song Aram
"3 minutes " de Anders Roslund & Borge Hellstrom
"1793" de Niklas Natt Och Dag
et toujours :
"Barracoon" / "Article 36" de Zora Neale Hurston / Henri Vernet
"C'est aujourd'hui que je vous aime" de François Morel & Pascal Rabaté
"Ce que cela coûte" de Wilfred Charles Heinz
"L'enquête Hongroise, le tour du monde 1" / "Vous êtes de la famille ?" de Bernard Guetta / François Guillaume Lorrain
"La cartographie des Indes boréales" de Olivier Truc
"La guerre des scientifiques" de Jean Charles Foucrier
"Mémoire brisée" de E.O. Chirovici
"Parasite" de Sylvain Forge

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=