Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Potentiel érotique de ma femme
Théâtre 13/Jardin  (Septembre 2018) 

Comédie d'après le roman éponyme de David Foenkinos, adaptation de Sophie Accard et Léonard Prain, mise en scène de Sophie Accard, avec Sophie Accard, Léonard Boissier, Jacques Dupont, Benjamin Lhommas, Anaïs Merienne et Léonard Prain.

Toute la vie d’Hector tient en un seul mot : les collections. C’est ce personnage drôle et déconcertant que l’histoire suit, de sa vie familiale et professionnelle jusqu’à la rencontre décisive à la bibliothèque devant une carte des Etats-Unis avec Brigitte, la femme de sa vie.

Après les précédents très réussis "De quoi parlez-vous ?" sur les textes de Jean Tardieu et "La vie bien qu’elle soit courte" du bulgare Stanislas Stratiev, la Compagnie C’est pas du jeu surprend une nouvelle fois avec cette boîte à surprises, acidulée et burlesque.

En adaptant le roman à succès "Le Potentiel érotique de ma femme" de David Foenkinos, Sophie Accard et Léonard Prain ont respecté le style de l’auteur adapté de nombreuses fois au cinéma mais jamais encore au théâtre, pour réussir un spectacle un brin rétro, absurde et décalé sur un rythme effervescent. La scénographie doucement désuète de Blandine Vieillot ajoute un peu plus au charme de l’ensemble.

On apprécie une fois de plus la mise en scène inventive de Sophie Accard, son talent à fabriquer un univers personnel aussi singulier que séduisant, surréaliste et décapant.

La légèreté avec laquelle elle dirige la bande de formidables comédiens soudés et impeccables contribue à l’enchantement de cette comédie aérienne, à l’image d’une magnifique scène muette d’enterrement où le temps s’arrête soudain sur la toujours formidable musique de Cascadeur.

Léonard Prain est un charmant narrateur-Maître de cérémonie, témoin des aventures rocambolesques du quotidien d’Hector qu’il commente avec l’œil malicieux.

Anaïs Merienne, Jacques Dupont et Benjamin Lhommas composent des personnages truculents, d’une championne de tennis de table nymphomane à un collectionneur suédois de badges ou un champion de vélo mythomane. C’est toujours fait avec finesse et agilité.

Enfin, Sophie Accard (Brigitte) et Léonard Boissier (Hector) forment un délicieux couple poétique et fou qu’on suit avec beaucoup de plaisir. Tout comme on passe un moment exquis avec cette fantaisie rythmée et jubilatoire.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=