Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Country Life - Chefs-d’œuvre de la collection Mellon
Musée de la Chasse et de la Nature  (Paris)  Du 4 septembre au 2 décembre 2018

Le Musée de la Chasse et de la Nature propose avec l'exposition "Country Life" une immersion dans le "Bristish Art" avec un panorama d'un genre pictural britannique fleuron des 18ème et 19ème siècles qui a gagné la France avec une vogue anglophile, puis de l'essor des loisirs, celui du "Sporting Art".

Les commissaires de l'exposition, Claude d'Anthenaise et Karen Chastagnol, respectivement directeur et conservateur au dit musée, ont sélectionné 41 œuvres majeures du fonds de la Collection Mellon du Virginia Museum of Fine Arts sis en Virginie à Richmond légué par Paul Mellon (1907-1999) féru de cet art.

Descendant d'une famille plébéienne d'émigrés qui est devenue une des grandes fortunes des États-Unis, il constitué une collection d'oeuvres d'art qui reflète notamment son goût pour l'art de vivre de élites anglaises qu'il a perpétué en gentleman farmer dans sa villégiature de Oak Spring, un art de vivre auquel sont indissociablement les activités hippiques.

Même si introduite par le hennissement de chevaux et dispensée derrière un rideau à double pan en laine grise évoquant celle des couvertures d'équitation, la monstration se déroule dans une scénographie élaborée par Antoine Platteau, directeur de la décoration de la Maison Hermès, qui ne verse cependant pas dans le réalisme naturaliste.

En effet, il a conçu avec la collaboration de Georgi Stanishev un décor d'écurie idéalisée qui entre en résonance avec l'artificialité de la posture passéiste et l'esthétique picturale du "Sporting Art".

Country Life au pas, au trot et au galop

Dans un parcours qui ressort à la déambulation thématique, vestibule et des stalles stylisés rendent hommage, en premier lieu, à son occupant, le cheval avec la figure noble du cheval de selle portraituré en majesté, seul ou avec son lad, notamment par George Stubbs ("Destrier avec un palefrenier"), référence suprême en la matière, qui en révolutionne la représentation dans le registre de la peinture animalière.

En second lieu, le cheval constitue le protagoniste principal de scènes de genre relatives à la pratique tant de l'équitation ("Portrait de George II à cheval" de James Wootton) que de la chasse, de la chasse en solitaire ("Portrait d'un homme avec son cheval et ses chiens" de Thomas Gooch - "Le Colonel Henry Campbell à la chasse" de Benjamin Marshall) ou en petit comité à la grande manifestation ostentatoire aristocratique de la chasse à courre avec la vènerie en grand équipage ("La meute de Sir Mark Masterman Sykes" de Henry Bernard Chalon).

Autre thème de prédilection, celui des courses hippiques. Ainsi les courses à l'anglaise circonscrites de manière chronologique par Alfred James Munnings dans tous ses moments ("En ligne?! Newmarket" - "La course du château de Belvoir" - "Après la course : le paddock") se révèlent "collet monté".

En revanche, les courses à la française s'avèrent davantage comme des manifestations populaires et comportent des gros plans sur le duo cheval-jockey ("Avant la course" de Pierre Bonnard" - "Jockey en bleu sur un cheval alezan"de Edouard Degas" - "Jockey montant un cheval de course" de Théodore Géricault).

Au plan stylistique, hors l'amusant "Le retour de courses" dans lequel le cheval, le lad et le chien rentrant sous le vent traité avec vivacité par Alfred de Dreux, et le trait plus nerveux et incarné des peintres hexagonaux, le visiteur sera doublement interpellé.

Par l'impression d'étrangeté qui se dégage des toiles tant pour les figures résolument en deux dimensions qui apparaissent comme plaquées sur des fonds paysagers telles des illustrations pour livre d'images ("Portrait d'Hyena à Newmarket accompagné de son lad Jerison" de George Stubbs).

Ensuite, par la staticité des animaux et personnages même lorsqu'ils sont en mouvement qui évoque un arrêt sur image mais irréaliste tel pour les chevaux au galop dont les pattes ne touchent pas terre qui ont été qualifiés de "chevaux volants".

L'exposition se clôt avec des toiles des peintres majeurs du mouvement impressionniste, genre de prédilection de l'épouse de Charles Mellon, illustrant la vie aux champs et les activités de plein air.

A noter une exposition complémentaire "Peindre les courses" au Domaine de Chantilly juuqu'au 14 octobre 2018 articulée autour des oeuvres de George Stubbs, Théodore Géricault Edouard Degas.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée de la Chasse et de la Nature

Crédits photos : MM avec l'aimable autorisation du Musée de la Chasse et de la Nature


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=