Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La femme à part
Vivian Gornick  (Editions Rivages)  septembre 2018

J’ai découvert Vivian Gornick l’an dernier, un peu par hasard au détour d’une étagère d’une grande librairie montpelliéraine qui avait mis en avant son dernier ouvrage, Attachement Féroce. Acheté puis rapidement dévoré, l’auteure m’avait alors embarqué dans un texte autobiographique superbe parlant des relations entre une fille et sa mère.

C’est donc avec un immense plaisir non dissimulé que j’accueille son nouvel ouvrage, La femme à part, publié chez Rivages. Vivian Gornick est une véritable icône aux Etats-Unis. Journaliste, écrivain et critique littéraire, elle est aussi une des grandes figures du féminisme en Amérique. Du haut de ses quatre-vingt-trois printemps, elle est surtout une immense auteure, reconnue dans son pays et dont les livres traduits dans différentes langues sont à chaque fois unanimement salués.

Dans son dernier ouvrage, Vivian Gornick arpente les rues de New-York, une ville qui va lui servir de confidente, de point d’ancrage et d’inspiration. Arpenter cette ville, traverser à l’occasion les rues de Manhattan, de West Side ou du Bronx sont l’occasion pour elle de se souvenir de ses amis passés, parfois jamais revus, de ses amours anciens aussi. Elle nous parle de sa vie au travers de ses déambulations dans une ville qui reste à part dans son histoire personnelle, une ville qu’elle connait parfaitement et qui la connaît.

Saisissant des instants de vie qu’elle croise dans les rues, s’appuyant sur différents éléments urbains, elle y rattache son histoire personnelle et s’interroge sur ce qui a fait d’elle ce qu’elle nous déclare dès le début de l’ouvrage, "une femme à part". On redécouvre alors une femme refusant les figures imposées de la société, préférant se positionner en ambassadrice de la liberté.

Ce qui fait le talent de ce livre, au-delà des immenses qualités littéraires de l’auteure que personne ne pourra contester, vient du fait que Vivian Gornick réalise parfaitement à croiser l’intime et l’universel. Au milieu de nombreuses anecdotes intimes, son voyage dans les rues de new-York touche aussi à l’universel.

Vivian Gornick explore dans cet ouvrage de nombreux sujets qui lui sont chers : la solitude, la vieillesse, le temps qui passe et l’amitié. Evidemment, elle explore aussi la littérature, la vie de couple et même le sexe avec quelques passages enlevés, jamais vulgaires. On y découvre son vieil ami gay, Léonard, qui l’accompagne tout le long du livre. Une vraie complicité existe entre ces deux êtres qu’elle nous raconte avec une grande délicatesse. Son goût pour la littérature se retrouve dans les nombreuses citations superbes qui traversent l’ouvrage. Drôle et lucide, elle capture l’essence de nos vies avec une justesse impressionnante.

La femme à part, dans le prolongement d’Attachement féroce, est donc un superbe livre, une petite pépite qui représente un double portrait, celui d’une femme fascinante et d’une ville qui ne l’est pas moins.

Et Vivian Gornick est bien une femme à part.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=