Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sous les branches de l'udala
Chinelo Okparanta  (Editions Belfond)  août 2018

De retour au Nigéria, une semaine après y avoir déjà été avec le très beau La saison des fleurs de flamme, c’est fou comme la littérature peut nous faire voyager sans trop dépenser d’argent. Ici, c’est la plume de Chinelo Okparanta que je viens de découvrir, une jeune nigériane vivant aux Etats-Unis depuis ses dix ans qui vient, avec son premier roman, renforcer la jeune génération d’écrivains venus d’ailleurs.

Comme dans La saison des fleurs de flamme, c’est aussi autour d’une histoire d’amour interdite que tourne l’histoire de ce roman. L’histoire se passe en 1968 au Nigéria, pays à l’époque confronté à la terrible guerre du Biafra, restée dans toutes les mémoires. Des milliers de morts, des ethnies qui s’affrontaient et se déchiraient et une population qui sombra rapidement dans le désespoir et la pauvreté au cours de cette guerre civile.

Au cœur de cette violence inouïe et des nombreux massacres se trouve la jeune Ijeoma qui va tomber éperdument amoureuse d’Amina. Rapidement, leur relation va être découverte de leurs proches qui vont unanimement lui signaler que cet amour est criminel, interdit aux yeux de Dieu. Pour Ijeoma, un choix se dessine alors : se cacher et suivre ses désirs ou bien alors s’oublier et jouer le rôle que la société nigériane lui impose.

Alors comme pour La saison des fleurs de flamme qui traitait d’un amour interdit entre une vieille femme et un jeune brigand, Sous les branches de l’Upala nous dresse aussi un portrait sans concession de cette société nigériane cloisonné qui ne comprend la possibilité d’aimer une personne du même sexe et qui va encore plus loin puisque ce genre de relations est même pénalement interdite.

L’auteure, je trouve, contextualise bien l’époque racontée à partir de quelques chapitres historiques qui permettent au lecteur de bien comprendre ce pays sans qu’on ait l’impression de lire un livre d’histoire. L’histoire de la jeune fille, Ijeoma, elle, est superbe, faite d’abandon (sa mère) et de décès (son père), de rencontres importantes (Amina) et de difficultés.

Chinelo Okaparanta nous propose en fait avec son ouvrage plusieurs histoires dans l’histoire. On y trouve l’histoire d’une mère et de sa fille, compliquée, marquée par l’abandon puis les reproches. On y trouve aussi l’histoire de l’amour interdit entre deux jeunes femmes qui doivent se cacher des autres pour vivre leur amour et enfin l’histoire d’un pays autour de la guerre et de la religion.

Alors du coup que dire de plus sinon que j’ai beaucoup aimé cette lecture qui vient faire miroir à ma lecture précédente issue d’un autre auteur nigérian. Je suis passé par plusieurs sentiments à la lecture de cet ouvrage, entre révolte vis-à-vis du sort réservé aux homosexuels au Nigéria et espoirs quant au message d’amour délivré par l’auteure.

Sous les branches de l’udala est donc une charmante surprise pour cette rentrée littéraire des éditions Belfond qui confirme que le Nigéria, à défaut d’avoir une société ouverte sur le monde et ses évolutions commence à devenir un vivier d’écrivains talentueux.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Chinelo Okparanta
Le Facebook de Chinelo Okparanta


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 novembre 2018 : Pas de frein pour consommer la culture

Si certains estiment que l'on consomme toujours trop et toujours plus, il n'en est pas de même pour la culture. Jamais assez de livres, de musiques, de films... Voici de quoi découvrir cette semaine encore avec notre petite sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Amir" de Tamino
"We are not merchandise" de Jean Michel Jarret
"Action" de Inuit
"Vanités" de Liz Van Deuq
"Longue distance" de Miegeville
My Baby et Electro Deluxe dans une sélection de EP
et toujours :
Rencontre avec Olivier Brion, complétée par une session 5 titres
"Au dessus" de Au Dessus
"Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit" de Bégayer
"Rojo vivo" de Borja Flames
"Alaska" de Eryk.E
"Envol" de Joulik
"La boîte de pandore" de Karin Clercq
"Pur sang EP" de Pur Sang
"Grazyna Bacewicz : The Two Piano Quintets - Quartet for four violins - Quartet for four cellos" de Silesian Quartet and Friends
"Songs for a city" de Victoire Oberkampf

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Iinflammation du verbe vivre" au Théâtre de la Colline
"Dans le pays d'hiver" à la MC93 à Bobigny
"L'Arche" au Théâtre 13/Seine
"Cyrano" au Théâtre de la Tempête
"Abeilles" au Théâtre de Belleville
"Le Cabaret des Trois soeurs" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Ce qu'on attend, ce qu'on a déjà" au Lavoir Moderne Parisien
"L'Autre fille" à la Comédie de Béthune
"Mémoire de fille" à la Comédie de Béthune
"Femme(s)" au Théâtre Trévise
"J'aime Brassens" au Théâtre Trévise
les reprises :
"La Double Inconstance" au Théâtre des Béliers parisiens
"En avant sur les cendres" au Théâtre du Rond-Point
"Moi, Dian Fossey" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Viel chante Brel" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"La Fabrique à Kifs" au Théâtre de l'Oeuvre
"Le Cabaret extraordinaire" à la Nouvelle Eve
et la chronique des autres spectacles de novembre

Expositions avec :

"Meiji - Splendeurs du Japon impérial" au Musée Guimet
"Trésors de Kyoto - Trois siècles de création Rinpa" au Musée Cernushi
"Jômon - Naissance de l'art dans le Japon préhistorique" à la Maison de la Culture du Japon

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le départ" de Jerzy Skolimowki en version restaurée
et la chronique des autres sorties de novembre

Lecture avec :

"Au coeur de la folie" de Luca d'Andrea
"Les contes du réveil matin" de Michel Bussi
"Munkey diaries (1957-1982)" de Jane Birkin
"Où vivre" de Carole Zalberg
et toujours :
"Prisonniers de la géographie" de Tim Marshall
"Le peuple contre la démocratie" de Yascha Mounk
"Le complexe d'Hoffman" de Colas Gutman
"La croisière charnwood" de Robert Goddard
"Haute société / Frank et Billy" de Vita Sackville / Laurie Colwin

Froggeek's Delight :

"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=