Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Eles
Neige à Londres  (Quart de Lune / Inouïe Distribution)  juin 2018

De ses premières écholalies infantiles à Neige à Londres, Lucas Scali a traversé plusieurs frontières et œuvré longuement sur le chemin des notes et des lignes vocales. Je me demande souvent ce qui motive les artistes à passer des fredonnements sur un coin de canap, à la construction d’un album, mis à part un frigo vide…

Au vu de son parcours qui passe par le Conservatoire de Paris, le CIM, le Studio des Variétés et la Blue Bear School of American Music, forgeant ses casquettes de musicien, auteur, compositeur et producteur, il ne fait aucun doute que la passion anime Lukas, fer de lance du groupe Eles. Entouré de Sébastien Buffet (batterie), Mao Blanc (guitare) et Aleksander Angelov (basse), ils livrent cet album rock and french.

Silence immobile et guitares poudrées reflètent la fascination procurée par les paysages enneigés. La délicatesse avec laquelle les cordes tintent renvoi à la contemplation figée d’une certaine magie des cieux. Oui, c’est bien de la poésie. Mélancolique et distante, la musique guide l’aventurier dans les méandres de ce que l’introspection fait de mieux : la symbiose du corps et de l’esprit.

Loin des clichés de quinoa bio et d’assiettes de graines, loin des barèmes et des normes que nous devrions respecter essoufflés et en nage, Neige à Londres invite au voyage vers des retrouvailles fondamentales "mais tout peut changer aujourd’hui, et le premier jour du reste de ta vie, c’est providentiel, debout peu importe le prix, suivre son instinct et ses envies les plus essentielles" ("Le premier jour du reste de ma vie"). Et même si ce texte est d’Etienne Daho, il colle à la peau de Eles, dans ce qu’il enchante les lendemains qui chantent après les larmoiements inévitables.

"Je suis ce que tu dis  que je suis, les gens peuvent juger ma vie, personne ne peut changer qui je suis, je suis qui tu dis que je suis, la rue m’appartient aussi, la nuit moi je rêve aussi, vient pas m’expliquer la vie, je n’suis pas le mec gentil, là je n’ai pas envie de toi ou de ton avis, là je veux danser ma vie" ("Je suis"), en gros, faut taper un peu du poing sur la table et laisser aux autres leurs interprétations malignes…

"On dit que chaque geste peut vous changer la vie" ("Neige à Londres"). La voix de Lukas Scali est chaude, elle incarne le coin du feu et les premiers bourgeons, la vie qui repart et le réconfort, profonde, elle envoûte et rassure le voyageur esseulé et guide ses pas "parfois triomphante, la liberté s’éveille" ("A travers le temps").

Poésie, mélancolie et cordes pop rock font l’âme de l’album Neige à Londres, il est rassurant de se laisser emporter par le quatuor Eles pour "étreindre le monde et le changer en or", continuer à rêver et imaginer l’impossible sans culpabiliser à chaque bouchée de rôti.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Eles
Le Facebook de Eles


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=