Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Roi Arthur
Théâtre de l'Epée de Bois  (Paris)  septembre 2018

Drame historique écrit et mis en scène par Jean-Philippe Bêche, avec Jean-Philippe Bêche, Antoine Bobbera, Lucas Gonzalez, Jérôme Keen, Erwan Zamor, Marianne Giraud-Martinez, Marie-Hélène Viau, Franck Monsigny, Morgan Cabot et Fabian Wolfrom.

Sur le triple front de l'écriture, de la mise en scène et du jeu, sans le rôle-titre, Jean-Philippe Bêche réussit une conséquence prouesse en procédant, avec "Le Roi Arthur", dans un opus d'excellente facture, à la transposition théâtrale de la légende arturienne et ce, dans un genre particulièrement ardu à restituer de manière crédible, celui de l'épopée mythologique.

Ce qui est d'autant plus remarquable qu'il parvient à appréhender de manière concise dans un format quasi-standard, moins de deux heures, ce cycle foisonnant incluant la lutte pour le pouvoir avec une tragédie familiale, le thème de l'amour impossible et la quête mystique du Saint-Graal.

Le point fort de sa partition tient à ce qu'il a opéré par analogie avec la mythologie grecque célébrée dans la tragédie antique dont il use des codes notamment en attribuant à Merlin l'Enchanteur le rôle de choryphée tout en l'érigeant en protagoniste principal ambigu et équivoque. Ainsi, le doute sur sa nature, factotum de Dieu, ou des Dieux, d'une mystérieuse entité qui serait le Fatum ou un démiurge malin.

Figure syncrétique revêtant un tartan clanique et la houppelande du mage, armé du bâton druidique et du bâton de pluie du chaman, un bel équipage confectionné par Catherine Gorne Achdjian qui signe une panoplie de tenues évocatrices sans verser dans le costume anecdotique à grand spectacle, pratiquant la position du lotus, la peinture faciale, et campé de manière époustouflante par Jérôme Keen, il s'avère un marionnettiste intransigeant pour guider Arthur, qui réunit naissance et bravoure et doté de la fameuse épée Excalibur, en unificateur du Royaume de Bretagne.

Découpé en tableaux relatant les épisodes significatifs de cette fresque médiévale, l'opus au lyrisme audible pour une oreille contemporaine est rythmé par les superbes créations lumières de Hugo Oudin qui font office de décor et les scandements percussifs de la musique originale de Daniel Scotto exécutée à la batterie par Aidje Tafial.

Dans la mise en scène maîtrisée de Jean-Philippe Bêche qui incarne parfaitement le dilemme d'un roi doublement trahi, restitue la force dramatique des affects tels la douleur sans résilience de Morgane (Marie-Helene Viau), instruite à la magie par Merlin, qui, évincée du trône, conçoit un enfant incestueux (Fabian Wolfrom emblème de la jeunesse sacrifiée) pour qu'il soit le bras armé d'une terrible vengeance, faire tuer le père par le fils, celle victimaire de la reine-mère abusée (Marianne Giraud-Martinez) et la fulgurance de l'amour entre la reine Guenièvre et Lancelot (Morgane Cabot et Lucas Gonzalez fomant un beau couple de jeunes premiers).

Dans le rôle de chevalier de la Table ronde, Franck Monsigny, Erwan Zamor et Antoine Bobbera, complètent une distribution judicieuse en terme d'emploi et à l'interprétation homogène ne versant pas dans la déclamation.

Une belle réussite donc.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 février 2019 : Presque le printemps

De Kafka à Kukafka, Miossec à Berlioz, il y a de quoi lire, voir, écouter cette semaine dans la petite sélection culturelle de nos chroniqueurs. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Gallipoli" de Beirut
"Ulysse et Mona" de Minizza
Rencontre avec Miossec autour de son album "Les Rescapés"
Une discographie d'Hector Berlioz par Jérôme Gillet
"Been meaning to tell you" de Ina Forsman
"4eme jour, Kan Ya Ma Kan" de Interzone
"A thousand days" de June Bug
EP de Bertille
"Morning room EP" de Catfish
"Souviens toi" de Laurent Montagne
"Blood siren" de Sarah McCoy
"Complètement flippé" de 16 Kat
et toujours :
"Persona" de Betrand Belin
"Les rivages barbelés" de Intratextures
"The mirror" de Nicolas Gardel et Rémi Panossian
"La révolte des couverts" de Wildmimi
"The sublime" de Yeruselem
"Aksham" de Aksham
"Last train" de Big Dez
"Tightrope EP" de Bigger
Caroline Loeb au Grand Point Virgule pour jouer "Comme Sagan" en live
Présentation du 11ème festival de Beauregard et de sa programmation
"Kalune EP" de Kalune

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Kafka sur le rivage" au Théâtre de la Colline
"Matin et Soir" au Théâtre de l'Aquarium
"J'ai pris mon père sur mes épaules" au Théâtre du Rond-Point
"Pourquoi dis, m'as-tu volé mes yeux" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Les membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Le bois dont je suis fait" au Théâtre de Belleville
"Peur(s)au Théâtre L'Etoile du Nord
"A vue" au Théâtre de la Tempête
"Merci" à La Folie Théâtre
"Barber Shop Quartet - Chapitre IV" au Théâtre Essaion
"Maria Dolorès y Habibi Starlight" au Café de la Danse
les reprises:
"Grande" au Centquatre
"Politiquement correct" au Théâtre de l'Oeuvre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel" au Musée Jean-Jacques Henner
et dernière ligne droite pour "Rodin - Dessiner Découper" au Musée Rodin

Cinéma avec :

le film de la semaine : "Le jeune Picasso" de Phil Bradsky

Lecture avec :

"Dans la neige" de Danya Kukafka
Interview de Nylso dans le cadre du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême
"L'île longue" de Victoire de Changy
"La main noire" de Robert Vincent illustré des musiques de Anthony Reynolds
"Le manufacturier / responsabilité absolue" de Mattias Köpling / Jocko Willink & Leif Babin
"Sans compter la neige" de Brice Homs
"So sad today" de Melissa Broder
et toujours :
"Angola janga" de Marcelo D'Salete
Interview de Stella Lory dans le cadre du festival de la BD d'Angoulême
"Gangs of L.A." de Joe Ide
"Hunger : une histoire de mon corps" de Roxane Gay
"L'Amérique derrière moi" de Erwan Desplanques
"L'ombre d'un père" de Christoph Hein
"Le président des ultra riches" de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot
"Que faire des cons ?" de Maxime Rovere
"Une éducation" de Tara Westover

Froggeek's Delight :

"I Will Survive" petit tour d'horizon des jeux dits "Survival"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=