Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Roi Arthur
Théâtre de l'Epée de Bois  (Paris)  septembre 2018

Drame historique écrit et mis en scène par Jean-Philippe Bêche, avec Jean-Philippe Bêche, Antoine Bobbera, Lucas Gonzalez, Jérôme Keen, Erwan Zamor, Marianne Giraud-Martinez, Marie-Hélène Viau, Franck Monsigny, Morgan Cabot et Fabian Wolfrom.

Sur le triple front de l'écriture, de la mise en scène et du jeu, sans le rôle-titre, Jean-Philippe Bêche réussit une conséquence prouesse en procédant, avec "Le Roi Arthur", dans un opus d'excellente facture, à la transposition théâtrale de la légende arturienne et ce, dans un genre particulièrement ardu à restituer de manière crédible, celui de l'épopée mythologique.

Ce qui est d'autant plus remarquable qu'il parvient à appréhender de manière concise dans un format quasi-standard, moins de deux heures, ce cycle foisonnant incluant la lutte pour le pouvoir avec une tragédie familiale, le thème de l'amour impossible et la quête mystique du Saint-Graal.

Le point fort de sa partition tient à ce qu'il a opéré par analogie avec la mythologie grecque célébrée dans la tragédie antique dont il use des codes notamment en attribuant à Merlin l'Enchanteur le rôle de choryphée tout en l'érigeant en protagoniste principal ambigu et équivoque. Ainsi, le doute sur sa nature, factotum de Dieu, ou des Dieux, d'une mystérieuse entité qui serait le Fatum ou un démiurge malin.

Figure syncrétique revêtant un tartan clanique et la houppelande du mage, armé du bâton druidique et du bâton de pluie du chaman, un bel équipage confectionné par Catherine Gorne Achdjian qui signe une panoplie de tenues évocatrices sans verser dans le costume anecdotique à grand spectacle, pratiquant la position du lotus, la peinture faciale, et campé de manière époustouflante par Jérôme Keen, il s'avère un marionnettiste intransigeant pour guider Arthur, qui réunit naissance et bravoure et doté de la fameuse épée Excalibur, en unificateur du Royaume de Bretagne.

Découpé en tableaux relatant les épisodes significatifs de cette fresque médiévale, l'opus au lyrisme audible pour une oreille contemporaine est rythmé par les superbes créations lumières de Hugo Oudin qui font office de décor et les scandements percussifs de la musique originale de Daniel Scotto exécutée à la batterie par Aidje Tafial.

Dans la mise en scène maîtrisée de Jean-Philippe Bêche qui incarne parfaitement le dilemme d'un roi doublement trahi, restitue la force dramatique des affects tels la douleur sans résilience de Morgane (Marie-Helene Viau), instruite à la magie par Merlin, qui, évincée du trône, conçoit un enfant incestueux (Fabian Wolfrom emblème de la jeunesse sacrifiée) pour qu'il soit le bras armé d'une terrible vengeance, faire tuer le père par le fils, celle victimaire de la reine-mère abusée (Marianne Giraud-Martinez) et la fulgurance de l'amour entre la reine Guenièvre et Lancelot (Morgane Cabot et Lucas Gonzalez fomant un beau couple de jeunes premiers).

Dans le rôle de chevalier de la Table ronde, Franck Monsigny, Erwan Zamor et Antoine Bobbera, complètent une distribution judicieuse en terme d'emploi et à l'interprétation homogène ne versant pas dans la déclamation.

Une belle réussite donc.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=