Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mademoiselle de Jonquières
Emmanuel Mouret  septembre 2018

Réalisé par Emmanuel Mouret. France. Drame/Romance. 1h49 (Sortie le 12 septembre 2018). Avec Cécile de France, Edouard Baer, Alice Isaaz, Natalia Dontcheva et Laure Calamy.

Pour la première fois, Emmanuel Mouret s'aventure dans le passé, qui plus est dans le film à costumes et l'adaptation (libre) d'un texte littéraire. Il se complique encore la tâche puisqu'il s'attaque à Diderot et à un monument du cinéma français, "Les Dames du Bois de Boulogne", le premier chef-d'oeuvre de Robert Bresson.

Evidemment le résultat n'est pas le même. Mouret n'est pas un janséniste et il ne tourne pas en 1945 un film dont l'atmosphère noire se nourrit des relents délétères de l'Occupation.

Au contraire, tout est lumineux et plein de couleurs, des châteaux aux superbes tenues de Cécile de France et d'Edouard Baer, dans "Mademoiselle de Joncquières". D'emblée, on sait que si l'auteur d'"Un baiser, s'il vous plaît" a changé d'époque, il n'a pas changé son regard sur le monde : la gentillesse, pour ne pas dire "la cucuterie", reste de mise.

Sur le fond, cela pourrait poser un problème puisque toute l'intrigue du film repose sur la vengeance ourdie par Madame de La Pommeraye à l'encontre du marquis des Arcis, être séduisant et volage qui l'a aimée puis est passé à d'autres conquêtes tout en croyant rester "l'ami" de son ancienne belle. Celle-ci va concocter un plan diabolique pour qu'il se compromette socialement et épouse sans le savoir une aventurière débauchée.

"Mademoiselle de Joncquières" d'Emmanuel Mouret devrait être donc logiquement un drame. Or, il n'en est rien... et d'ailleurs, comment envisager un drame quand le séducteur piégé est Edouard Baer et l'objet de sa convoitise Alice Isaaz ?

Sans rien révéler, Mouret s'éloigne terriblement de la fin des "Dames". Son incorrigible optimisme reprend vite le dessus dans ce film léger, sauvé par sa belle écriture qui n'est pas pédante, ne cherche pas à faire "dix-huitième" et est bien en bouche des acteurs qui sont à leur meilleur. Peut-être qu'Edouard Baer est un peu âgé pour son rôle, mais il l'occupe hardiment et se tire avec élégance d'un rôle botté où il est théoriquement le dindon de la farce.

Bien entendu, on évitera de chercher l'écho de la philosophie des Lumières dans cette pochade chic et distrayante.

"Mademoiselle de Joncquières" d'Emmanuel Mouret contribuera certainement à asseoir un peu plus sa réputation dans le domaine de la comédie avec ses plus (sa belle humeur, son amour des acteurs) et ses moins (son absence d'ambition).

Annoncé comme un futur Rohmer, il ne le sera jamais car il n'a pas de vision morale ni aucun sens du politique. Tant pis, on se contentera de passer de bons moments à la campagne en sa bonne compagnie. 

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=