Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'éternel premier
La Pépinière Théâtre  (Paris)  septembre 2018

Biopic théâtral d'après le roman éponyme de Paul Fournel, adaptation et mise en scène de Roland Guenoun, avec Matila Malliarakis, Clémentine Lebocey et Stéphane Olivié-Bisson.

Le biopic théâtral "L'éternel premier" constitue une proposition très aboutie de Roland Guenoun, qui en signe la conception et la mise en scène, en ce qu'elle satisfait aux exigences de la transposition scénique d'un opus littéraire, en l'occurrence le récit éponyme de Paul Fournel consacré au coureur cycliste Jacques Anquetil, grand champion des années 1960, qui fut son idole de petit garçon.

Cela tient, en premier lieu, à l'élaboration d'une partition intelligente, en ce qu'elle s'abstient de tout spectaculaire tenant au pittoresque, notamment au folklore populiste du Tour de France, pour privilégier l'approche psychologique d'une personnalité, en l'occurrence essentiellement transgressive tant au plan professionnel que personnel, qui permet d'aborder et d'éclairer des questionnements intemporels susceptibles d'intéresser même les spectateurs qui ne sont pas des fanatiques de la "petite reine".

En effet, le parcours exceptionnel du quintuple vainqueur du Tour de France, surnommé respectueusement "Maître Jacques" sans jouir d'une véritable popularité, à l'instar de celle de "Poupou", son éternel second Raymond Poulidor, pointe sur la thématique intemporelle du mental et de la motivation du sportif de haut niveau et la problématique du dopage.

Ensuite, au dynamisme formel résultant de la combinaison harmonieuse et équilibrée de plusieurs registres, celle du biopic, du portrait introspectif et de l'anecdote, avec de brefs inserts d'images et de photos d'archives jamais superfétatoires, et de trois genres aux fonctions complémentaires, la narration judicieusement ponctuelle, le monologue in situ et la scène dialoguée, sans que jamais ne s'installent ni la lassitude ni l'impression d'artificialité du procédé.

Enfin, à la scénographie avec un dispositif scénique simple et efficace conçu par Marc Thiebault qui s'avère en adéquation avec la structure composite de la pièce. Au centre, devant la une des journaux célébrant ses exploits, et encadré de panneaux latéraux en ligne de fuite qui diffractent les images, le coureur cycliste en action, arrimé sur son vélo.

Anquetil, l'homme qui ne suit que ses propres règles, le sportif fasciné par sa propre capacité à subir et supporter la douleur physique qui dit ne courir ni pour la gloire, ni pour le dépassement de soi, mais pour l'argent et qui stigmatise l'hypocrisie sociétale condamnant le dopage sans lequel il n'y aurait pas ce spectacle du sport dont se repaissent les sponsors, les clubs et les médias comme le public.

Au jeu, la fraîcheur mutine et gracieuse de Clémentine Lebocey, le talent confirmé de Stéphane Olivié-Bisson, qui joue les caméléons en campant le narrateur et tous les personnages de premier plan qui gravitent autour du champion, et l'interprétation émérite, doublée d'une belle performance physique, de Matila Malliarakisconcourent à faire de ce spectacle une totale réussite.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Mondrian figuratif" au Musée Marmottan-Monet
"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=