Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 4.48 Psychose
Théâtre La Croisée des Chemins  (Paris)  septembre 2018

Monologue dramatique d'après l'oeuvre éponyme de Sarah Kane interprété par Raissa Bedjaoui.

Dramaturge britannique, Sarah Kane a écrit cinq pièces avant de se suicider à 28 ans,en 1999. "4.48 Psychose" est sa dernière œuvre, une œuvre posthume qui parle, comme la précédente ("Manque"), du suicide.

On y découvre une jeune femme psychotique qui monologue, et qui parle évidemment de l'acte définitif qu'elle a prévu pour... 4 heures 48. Par moments son flot poétique est interrompu par une voix off qu'on suppose être celle de son psychiatre.

C'est dire si "4.48 Psychose" est un moment d'une noirceur peu commune et s'il nécessite de la comédienne qui s'y confronte une vraie performance physique et mentale.

A la fois metteur en scène et interprète, Raïssa Bedjaoui n'a donc pas choisi la facilité. Sur une petite scène, avec une chaise comme seul élément de décor, le plus souvent dans la pénombre, elle empoigne le texte en se déjouant de ses difficultés.

On la sent tendue, mais peu à peu elle trouve l'équilibre entre un texte qui ne se laisse pas vraiment apprivoiser et son travail de comédienne qui doit se méfier à tout instant d'être sur la voie de la maîtrise.

La pièce de Sarah Kane étant écrite par une jeune femme qui a pris la décision irrévocable de supprimer, il faut que l'actrice soit constamment tiraillée entre un esprit fort et un corps faible. D'un côté, il faut qu'elle se montre d'une grande force pour aller jusqu'au de ses actes, de l'autre, elle doit se débrouiller encore un instant avec un personnage vulnérable et fragile.

Dans cette version dépouillée, ascétique, dans laquelle une vie éphémère va bientôt se retrouver face à son destin, le théâtre est aride et sans lumière.

Attention, le spectateur n'est jamais voyeur. S'il subit les mots de la malade, il ne voyage pas au bout de sa nuit. Quand elle prononce sa réplique finale, "S'il vous plaît levez le rideau", on n'est ni soulagé ni apaisé d'avoir été jusqu'au bout.

On reste plutôt abasourdi, seulement capable de remercier Raïssa Bedjaoui qui a pris le risque d'un texte poétique qui n'aime pas les concessions.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Feur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=