Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'extase totale
Norman Ohler  (Editions La Découverte)  août 2018

Cela faisait un petit moment que j’avais envie de lire ce livre sur Hitler et le nazisme. Paru en grand format en septembre 2016, le voilà dans une édition petit format plus abordable pour les poches de ceux qui investissent beaucoup d’argent dans la lecture.

Fruit de plusieurs années d’enquête dans les archives, cet ouvrage dresse un tableau inédit et fascinant de la toxicomanie massive qui a sévi en Allemagne à partir de 1933. Des étudiants aux ouvriers, des intellectuels aux dirigeants, Hitler le premier, et aux soldats de la Wehrmacht, ce phénomène n’avait jamais été analysé dans toute son ampleur. Adoubé par l’un des plus grands spécialistes d’Hitler, l'historien Ian Kershaw, Norman Ohler nous propose un livre tout simplement passionnant.

Il nous montre comment la méthamphétamine s’est rapidement imposée dans toute la société allemande à partir des années 30 sous la forme de petites pilules bleues consommées pour travailler mieux et plus vite, pour garder le moral. On découvre aussi que l’armée allemande avait commandée de grande quantité de pervitine pour ses soldats et que la fameuse tactique du Blietzkrieg fut au final une tactique du "speed", menée par des soldats défoncés.

On voit aussi que si la drogue a pu aider les soldats à leur donner confiance et insouciance dans les combats, menant à de nombreuses victoires, elle a pu aussi être une des raisons principales de certains désastres militaires, notamment sur le front est avec un état-major complètement camé.

Hitler aussi est présenté comme un drogué. C’est d’ailleurs ce qui rend le livre le plus passionnant. C’est en retrouvant des carnets de soins d’un docteur Morell que l’on a eu connaissance de la dépendance d’Hitler aux opiacés. Hitler se faisait régulièrement injecter des stéroïdes, des opiacés et consommait de la cocaïne en grande quantité. Théo Morell, médecin personnel du Führer, le suivait dans tous ses déplacements et consignait toutes les injections qu’il lui faisait dans des carnets. Hitler va faire sa connaissance quand il va commencer à souffrir de maux intestinaux que le docteur parviendra à soulager à coup d’injections sans jamais chercher à en connaître ses causes.

Rapidement dépendant, Hitler va devoir consommer des produits de plus en plus puissants, comme l’eucodal (un mélange d’héroïne et de cocaïne), dans des proportions de plus en plus importantes. On apprend qu’il participe à des grandes conférences ou des rendez-vous importants complètement défoncé.

Complètement parano après l’attentat manqué contre lui, marqué par les défaites qui s’accumulent, il va s’enfermer dans une psychose infernale que les drogues ingurgitées alimenteront jusqu’à épuisement des stocks.

Vous l’avez donc compris, le livre de Norman Ohler traite donc d’un aspect du régime nazi qui, jusque là, avait été insuffisamment pris en compte, à savoir l’importance qu’a pu prendre la consommation de produits stimulants dans la société allemande pendant la guerre. Il nous montre aussi la relation symbiotique qui lia Hitler au docteur Morell et comprend mieux certaines décisions prises par Hitler, notamment après 1941. On se rend alors compte que le quartier général d’Hitler se retrouva, au fur et mesure de la consommation d’opiacés de son chef, dans l’incapacité de commander efficacement. La drogue fut rapidement pour Hitler et son peuple une béquille chimique lui laissant croire qu’il allait toujours dans la bonne direction.

L’extase totale est donc un excellent ouvrage, issu d’une enquête précise (on trouve de nombreuses photos dans l’ouvrage, notamment de carnets du docteur), autour d’un style narratif proche du journalisme qui en fait un très bon livre d’histoire, passionnant et captivant.

 
En savoir plus :
Le site officiel de Norman Ohler
Le Facebook de Norman Ohler

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=