Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce K.O.
Hector Mathis  (Editions Buchet-Chastel)  août 2018

Voilà un jeune auteur atypique qui vient nous proposer un premier roman fulgurant pour cette rentrée littéraire aux éditions Buchet-Chastel. Né en 1993, Hector Mathis a grandi aux environs de Paris entre la littérature et les copains de banlieue. Diagnostiqué précoce à l’âge de six ans, il a obtenu son Baccalauréat bien avant sa majorité. Ecrivant sans cesse, s’orientant d’abord vers la chanson, il a décidé de se consacrer pleinement au roman. Frappé par la maladie à l’âge de 22 ans, il a décidé de jeter l’ensemble de ses forces dans l’écriture.

Et c’est donc K.O., son premier roman au titre particulièrement concis qu’il nous dévoile son talent d’écrivain. Deux cents pages nous suffisent pour voir en cet auteur une grande originalité de style bercé par une écriture musicale et poétique qui dévoile chez le lecteur de nombreuses émotions.

L’auteur prend le risque de nous perdre des premières pages avec un premier chapitre assez décousu demeurant néanmoins assez énigmatique, ce qui justifie notre envie de nous plonger dans la suite de l’ouvrage. Assez vite l’histoire s’emballe, l’auteur nous embarque dans un tourbillon de mots et de phrases. Une urgence se dégage du livre et du style de l’auteur qui, au final, rendra le livre clivant avec d’un côté des lecteurs qui crieront presque au génie et de l’autre, certains qui passeront complètement au travers du livre.

De mon côté, sans crier véritablement au génie, je dois bien avouer que le dernier livre d’Hector Mathis, même s’il ne m’a pas mis K.O., m’a permis de passer un très agréable moment. Lecture coup de poing, lu d’une traite, Hector Mathis frappe fort, avec ses mots et ses maux. C’est puissant et nerveux, incisif et violent.

L’histoire est simple et passionnée, elle traite de deux jeunes, Sitam, un passionné de jazz et de littérature qui tombe amoureux de la jeune Capu. Elle a un toit temporaire, lui est fauché comme les blés. Ils vont vivre quelques jours merveilleux à Paris avant de devoir s’enfuir lorsque la ville devient le théâtre d’explosions et de coups de feu, envahit par les policiers et les militaires. Bouleversés, ils prennent le dernier train de nuit en partance pour le pays natal de Sitam, les Pays-Bas. C’est alors le début de leur odyssée qui va les voir traverser la Banlieue, l’Europe et la précarité.

C’est donc leur voyage que nous propose Hector Mathis, l’occasion pour lui de traiter de thèmes variés comme la poésie, la maladie, la mort, l’amitié et l’errance. Il y a aussi beaucoup de tendresse et de réflexion dans les mots d’Hector Mathis. Ces mots sont souvent saccadés, un peu comme la destinée des deux paumés que le roman nous raconte mais surtout ils sont remplis de musicalité, ce qui fait le talent de l’ouvrage.

K.O. est un livre écrit dans l’urgence, ce qui se ressent tout au long de l’ouvrage. Ça cogne, ça prend aux tripes, c’est fort et puissant. Inventif et sans concession, le langage direct utilisé par l’auteur ne nous laisse que rarement respirer. On sort de ce livre de la même façon que l’on doit terminer un combat de boxe ! A savoir complètement rincé !

Alors n’hésitez pas, prenez le risque de vous laisser embarquer dans ce texte puissant et poignant écrit par un écorché vif au style particulièrement original. Laissez-vous emporter par son chaos qui vous laissera sûrement K.O.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Carnaval" du même auteur


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=