Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Enivrés
Théâtre de la Tempête  (Paris)  septembre 2018

Comédie de Ivan Viripaev, mise en scène de Clément Poirée, avec John Arnold, Aurélia Arto, Camille Bernon, Bruno Blairet, Camille Cobbi, Thibault Lacroix, Matthieu Marie et Mélanie Menu.

"Les Enivrés" relate une folle nuit d'ivresse de personnages quasi pirandelliens non en quête d'auteur, ils ont trouvé le leur, le dramaturge russe Ivan Viripaev, mais de dieu(x) pour les révéler à eux-mêmes et conjurer l'angoisse de la vie.

Usant du pathétique, du grotesque et du burlesque pour décliner les tropismes du théâtre et de la littérature russe fortement connotés de mysticisme tant existentiel que religieux, Ivan Viripaev croise plusieurs histoires à la façon schnitzlérienne qui tendent à l'illustration tragi-comique de la locution "In vino veritas".

Si comme la figure beckettienne du clochard, celle de l'enviré, terme plus délicat que celui trivial d'ivrogne, est investie d'une dimension métaphysique, en revanche, son discours, en l'espèce, sous couvert d'une absence de suite dans les idées, ratiocine quasiment à vide autour d'une même angoisse obsessionnelle et Ivan Viripaev y révèle sa maîtrise de l'anacoluthe.

Pour porter les divagations clownesques, et néanmoins tragiques, de ces pseudo-philosophes de la dive bouteille, émules des poètes "voyants" et du leitmotiv du spleen baudelairien, Clément Poirée les met en scène dans une cybernétique infernale qui brouille tant les repères spatio-temporels que l'équilibre gravitationnel.

En effet, sous les lumières crépusculaires de Elsa Revol, ils caracolent sur les deux tournettes concentriques calcinées, comme les quelques éléments de décor évoquant les combustions d'Arman, de la scénographie élaborée par Erwan Creff et les comédiens en charge de ces âmes dostoievskiennes dispensent d'émérites prestations dans un opus qui est également une pièce pour acteurs et pour numéros d'acteur.

Clément Poirée dirige efficacement une belle troupe composée d'un trio de ses fidèles comédiens aguerris, John Arnold, Matthieu Marie et Bruno Blairet, des acteurs confirmés, Aurélia Arto, Mélanie Menu et Thibault Lacroix, et de jeunes pousses, Camille Bernon et Camille Cobbi, qui se laissent aller au plaisir du jeu pour trinquer en choeur.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=