Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le bateau pour Lipaïa
Comédie Italienne  (Paris)  septembre 2018

Comédie dramatique de Alexeï Arbusov, mise en scène de Alain Prioult, avec Claire Guillon et François Guillot.

Pas la peine de ménager un faux suspense contenu dans un titre trompeur : Lydia et Rodion, respectivement patiente et médécin-chef du sanatorium de Riga, ne prendront jamais ensemble le bateau pour Lipaïa.

Mais ce qu'ils vont vivre pendant les trente et un jours de la villégiature de Lydia vaut largement un séjour à Lipaïa, puisqu'il s'agit ni plus ni moins que d'un "grand amour de vieillesse".

En frappant deux cœurs purs que les vicissitudes de l'existence n'ont pas vraiment rendu calculateurs, Cupidon a touché des jeunes gens déguisés en personnes du troisième âge.

Comme deux adolescents candides dans leur beauté naissante, ils ne savent pas quoi faire de ce sentiment amoureux qui les parcourt soudain. D'autant que Lydia doit rentrer à Moscou, qu'elle est mariée et qu'il n'y a aucune possibilité de transgresser l'ordre "naturel" des choses...

Pièce "soviétique", écrite par Alexeï Arbusov, "Le bateau pour Lipaïa" est fondée sur un argument très léger et pourrait très bien être signée par un grand faiseur anglo-saxon. Elle permet à deux grands acteurs de "faire un numéro inoubliable" et particulièrement à la comédienne qui incarne Lydia. C'est ainsi qu'en France le rôle fut créé par Edwige Feuillère et repris par Simone Valère et Geneviève Casile.

A la fois adaptatrice et actrice de cette nouvelle version, Claire Guillon joue parfois trop les modestes par rapport à cette généalogie. Elle a sans doute tort car, si elle n'a pas la "rouerie" d'une star de cinéma ou d'une ancienne sociétaire de la Comédie Française, elle a tous les atouts pour s'épanouir dans son personnage, et notamment celui de montrer un plaisir de tous les instants à jouer cette pièce qu'elle aime.

François Guillotte lui donne la réplique avec une conviction pleine de probité, mais lui aussi paraît parfois hésiter à en faire plus pour ne pas risquer d'en faire trop. Peut-être que dans quelques représentations, le couple aura gagné en aisance et donnera à partager toute l'émotion du texte.

Sans doute, aussi, ne sont-ils pas aidé par l'impossibilité de construire une atmosphère "russe" dans un théâtre coloré dédié à la commedia dell'arte. Il faut donc souligner le beau travail d'Alain Prioul qui fait fi de ces contraintes pour que l'oeuvre d'Arbusov ne souffre pas trop de ce contexte.

Il réussit à faire passer tout ce qu'il y a de tchékhovien dans "Le bateau pour Lipaïa". Curieusement, la référence n'est pas avec une œuvre dramatique, mais avec une nouvelle, la merveilleuse nouvelle intitulée "La dame au petit chien".

Impossible qu'Alexeï Arbusov n'y ait pas pensé et qu'il n'ait pas voulu donner à voir une version féminine de ce qui, adapté au cinéma par Nikita Mikhalkov sous le titre "Les Yeux noirs" permit à Marcello Mastroianni d'obtenir un de ses plus rôles tardifs.

Comédie douce-amère purement formelle, prétexte à beaux rôles, "Le bateau pour Lipaïa" est une belle machine théâtrale intemporelle. Il ne faut pas hésiter à la découvrir en gestation avec deux protagonistes concernés et talentueux.

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Feur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=