Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chris the Swiss
Anja Kofmel  octobre 2018

Réalisé par Anja Kofmel. Suisse/Croatie/Allemagne/Finlande. Animation. 1h25 (Sortie le 3 octobre 2018).

La réalisatrice Anja Kofmel avait un héros dans son enfance : Christian Würtenberg, son cousin. Jeune et intrépide, il a déjà parcouru le monde, de la Laponie, la Thaïlande à la Namibie avant même d'être journaliste.

Quand éclate la guerre de Yougoslavie dans les années 1990, il est devenu officiellement journaliste et va couvrir un conflit atroce et fratricide... Mais tout s'arrête au siège de Vukovar : il est retrouvé mort à 30 kilomètres de la ville en 1992.

"Chris the Swiss" d'Anja Kofmel pourrait n'être que l'histoire d'un Tintin Suisse idéalisée par sa cousine. Sauf que les choses sont beaucoup moins simples qu'il n'y paraît. Christian Würtenberg a franchi la frontière tentante entre suivre une guerre et y participer.

D'ailleurs, il n'est pas mort d'une balle perdue, mais étranglé. Car, comme quelques autres, il a rejoint un groupe para-militaire croate, un groupe connu pour ses exactions, un groupe qui ne reculait pas devant l'assassinat de civils, des blessés, des prisonniers...

Avant "Chris the Swiss", Anja Kofmel avait déjà consacré un court métrage d'animation à son cousin en 2009 ("Chrigi"). Dans son long, elle va aussi largement utiliser l'animation, reconstituant subjectivement des passages de la vie de Chris, ceux où il est devenu un "chien de guerre", ceux qui vont le mener à cette mort sale à 28 ans.

Documentaire au sujet fort et à la forme très travaillée, "Chris the Swiss" d'Anja Kofmel plonge le spectateur dans une des pires guerres de la fin du vingtième siècle, tente d'expliquer pourquoi Chris s'est jeté à corps perdu dedans et montre les conséquences de ses actes inexcusables sur une famille qui, plus de vingt ans après, en est encore meurtrie.

Menant une enquête aux quatre coins du monde, interrogeant les témoins de l'époque, Anja Kofmel aboutira à de surprenants résultats qui mériteraient de faire basculer la sortie de son film dans les pages politiques ou internationales...

Car Chris, qui était passé par l'Afrique du Sud et la Namibie avant de devenir journaliste, était peut-être un agent d'une puissance étrangère... C'est ce que suggère Carlo Illitch Ramirez - oui, le fameux Carlos - interrogé du fond de sa geôle, et qui éclaire sur les raisons de son exécution.

Plusieurs hypothèses parcourent le film, mais Anja Kofmel remonte une piste principale en suivant la trace du chef du groupe de mercenaires dans lequel s'était rangé son cousin.

Ce Bolivien qui se faisait appeler "Chico" aura une mort violente, lui aussi, tué par la police de son pays où il était rentré en 2009 pour fomenter un attentat contre le président Morales. Membre probable de l'Opus Déi, il aurait été mandaté par celle-ci pour rendre impossible la réconciliation entre chrétiens et musulmans dans la Yougoslavie finissante...

Anja Kofmel, rappelant que l'Opus Déi est le bras armé du Vatican, s'interroge même fugacement sur le rôle tenu par le pape de l'Est, Jean-Paul II, dans tout cela, et notamment dans la mort de son cousin. Chris en savait-il trop ? Aurait-il révélé le rôle de l'Homme en blanc ? Jouait-il un double-jeu ou un jeu tellement compliqué qu'il n'y avait pas d'autre issue que de s'en débarrasser ?

"Chris the Swiss" d'Anja Kofmel est donc un documentaire vertigineux qui dresse à la fois le portait d'un jeune homme à l'idéalisme dévoyé et se suit pas à pas comme un roman de John Le Carré. Les dessins de la réalisatrice ajoutent paradoxalement une dimension réaliste à ce qui pourrait plus n'être qu'un fait-divers fantasmé.

Une belle réussite pour un film fort et stimulant...

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=