Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Caricatures - Hugo à la Une
Maison de Victor Hugo  (Paris)  Du 13 septembre 2018 au 6 janvier 2019

La Maison de Victor Hugo-Paris propose, sous le commissariat de Vincent Gille conservateur du patrimoine en charge des expositions, une monstration dédiée au maître du lieu dans sa représentation médiatique vue du côté de la caricature dont il fut une des cibles privilégiées.

Pour "Caricatures - Hugo à la Une ", ce dernier a élaboré, scandé par un florilège de 180 dessins publiés entre 1830 et 1885, un parcours chronologique non seulement pointu et érudit mais dont l'intérêt n'est pas réservé au seul public hugophile.

En effet, certes en premier lieu, et à l'évidence, il s'apparente à un biopic illustré "à chaud" à travers tant sa personne que la réception de son oeuvre prolifique et son engagement politique souvent controversé.

Mais compte tenu de la longévité de ce colosse de la littérature du 19ème siècle, poète, romancier et auteur dramatique, et de sa notoriété en terme tant artistique que politique, l'exposition dresse, sous un focus particulier, un panorama d'un demi-siècle de l'histoire culturelle et politique française.

De plus, elle présente de manière sous-jacente un pan de l'histoire de la caricature en parallèle avec la législation sur la liberté de la presse, le développement technique et économique de la presse et la prolifération des journaux politiques à vocation comique ou satirique de toute sensibilité politique tels "Le Charivari", "La Lune", "Le Caricaturiste" et "Le Triboulet".

Et le commissaire braque également le projecteur sur les caricaturistes célèbres de l'époque au premier rang desquels l'incontournable Honoré Daumier.

Enin, et ce n'est pas le moindre de mérites de cette exposition, le conséquent travail analytique est doublé d'une démarche didactique de vulgarisation en assortissant chaque dessin d'un cartel explicatif.

Les caricatures hugoliennes, du jeune loup romantique au vénérable patriarche

Vincent Gille a structuré le parcours en quatre sections qui correspondent à la nature critique des caricatures, depuis les "caricatures de sympathie" envers l'une des figures émergentes du monde littéraire, et surcroit la "forte tête" du romantisme, qui se trouve dotée sous le crayon de Benjamin Roubaud d'un immense front et d'un air renfrogné qui vont en constituer les codes de reconnaissance.

Suivra une période de "détestation générale" à l'encontre de Hugo député d'opposition dont la versatilité politique laissent dubitatif quand à ses convictions républicaines de surcroît portées par un lyrisme emphatique souvent gaussé.

Vincent Gille indique que, pendant sa période d'exil de près de vingt années, la renommée de "l'absent" qui a refusé l'amnistie et la publication de ses romans-fleuve suscitent des "caricatures d'hommage" dans lesquelles il est portraituré, de manière plus réaliste au plan physique, en patriarche barbu.

Un réalisme qui va tendre vers un symbolisme quasi-mystique lors de son décès, ses funérailles nationales seront suivies par plus de trois millions de personnes, en le représentant sanctifié par le port de l'auréole et même déifié avec des attributs divins.

Cette hybridation réussie du décryptage démonstratoire et des éclairages thématiques concourt à rendre passionnante cette exposition.

 

En savoir plus :

Le site officiel de la Maison de Victor Hugo

Crédits photos : MM avec l'aimable autorisation de la Maison de Victor Hugo


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 décembre 2018 : l'empire d'essence

Pénurie d'essence peut être, mais pas de pénurie des sens avec notre sélection hebdomadaire à lire, à voir et à écouter. C'est parti sans plus attendre pour une semaine de plaisirs.

Du côté de la musique :

"L'allégresse" de DaYtona
"C'est la vie" de Phosphorescent
"Oak leaf" de Raoul Vignal
"Karl Maria Von Weber : Symphonie N 1 & concertos" de l'Orchestre Victor Hugo, Jean François Verdier, Nicolas Baldeyrou, David Guerrier et Thomas Bloch
"City walk" de Adrien Chicot
"Tribute to an imaginary folk band" de Bedmakers
Rencontre avec Emma Solal, accompagnée d'une session acoustique aux couleurs de l'Italie
"Valdevaqueros" de Fred Nevché
"Chapitres V et VI" de La Pietà
"Parallel universe blues" de Papercuts
et toujours :
"Persuasive" de Persuasive
"About Bridges" de Régis Boulard et Nico Sacco
"No tourists" de The Prodigy
"Kings and bastards" de Roberto Negro
"Tout bleu" de Tout Bleu"
Plutôt me rendre" de Anne Darban
Nicolas Vidal en interview accompagnée de sa Froggy's session live, autour de son album "Bleu Piscine"
"Il était fou" de JUR
"Young girls punk rock" de Lilix & Didi
Mokado, Clozee et Grandepolis dans une sélection singles et EP
"S/T" de The Balkanys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antigone" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Love, Love, Love" au Théâtre de Belleville
"Un Picasso" au Studio Hébertot
"Bérénice Paysages" au Théâtre de Belleville
"J'admire l'aisance..." au Studio Hébertot
"Le Double" au Théâtre 14
"J'ai des doutes" au Théâtre du Rond-Point
"L'Ecole des femmes" au Théâtre Dejazet
"Kiss & Cry" à la Scala
"Dans ma chambre" au Théâtre La Flèche
"F(r)iction" au CNAC de Châlons-en-Champagne
les reprises :
"Stuck Plastik, une pièce en plastique" au Théâtre-Studio d'Alfortville
"Aglaé" au Théâtre du Rond-Point
"L'Ombre de la baleine" au Théâtre Lepic
"ABC D'airs" au Théâtre Le Lucernaire
"Barbara amoureuse" au Théâtre Essaion
la chronique des spectacles de novembre
et la chronique des autres spectacles de décembre

Expositions avec :

"La Galerie des Sculptures" au Petit Palais
"Youssef Chahine" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Pachamama" de Juan Antin
"Utoya 22 juillet" de Erik Poppe
"Rêver sous le capitalisme" de Sophie Bruneau
"Le sous bois des insensés" de Martine Deyres
Oldies but Goodies avec :
"Le Solitaire" de Michael Mann dans le cadre de la Rétrospective James Caanà la Cinémathèque française
et "La Cousine Bette" de Max de Rieux dans le cadre du Cycle Balzac à la Cinémathèque française
la chronique des sorties de novembre
et la chronique des autres sorties de décembre

Lecture avec :

"Le coup d'état Macron, le Prince contre la nation" de Guillaume Larrivé
"Allez tous vous faire foutre" de Aidan Truhen
"Dialectique de la pop" de Agnès Gayraud
"Inconnu à cette adresse", "84, Charing cross road" et "Les heures silencieuses" de Kressmann Taylor, Helene Hanff et Gaëlle Josse
"Pierre Laval, un mystère français" de Renaud Meltz
et toujours :
"Humains dans la rue : Histoires d'amitiés, avec ou sans abri" de Jean Marc Potdevin, Anne Lorient et Lauriane Clément
"Le meurtre du commandeur, livre 2 : La métaphore se déplace" de Haruki Murakami
"Les vérités cachées de la guerre d'Algérie" de Jean Sévillia
"No society" de Christophe Guilluy
"Séance infernale" de Jonathan Skariton
"Tous les Mayas sont bons" de Donald E. Westlake

Froggeek's Delight :

bientôt Noël... pensez aux cadeaux
"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=