Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Cirque des Mirages - Delusion Club
Bal Blomet  (Paris)  octobre 2018

Spectacle musical conçu et interprété par Yanowski et Fred Parker dans une mise en scène de Emmanuel Touchard.

Entrer au "Delusion Club", c'est prendre un billet pour un voyage improbable et vertigineux, une descente directe dans des zones marécageuses et putrides. Yanowski, l'auteur des textes, une nouvelle fois s'amuse de l'âme humaine et à la façon d'un Dostoïevski, va en extraire la beauté à travers la noirceur la plus totale.

C'est donc dans des cabarets miteux qu'échouent les deux compères et qu'ils vous téléportent pour un périple semé d'histoires rocambolesques, des farces grandioses, de crimes dans les bas-fonds et des surprises incongrues. Et pour les raconter, le meilleur des duos.

On croisera dans ces récits qui sortent de la voix caverneuse de Yanowski comme du plus profond des ténèbres : un écrivain tentant d'empêcher les crimes annoncés dans son propre roman, une banque responsable de la crise qui organise une vente aux enchères d'objets permettant de se suicider, une marionnette qui prend le pouvoir...

Et dans le texte imagé et la langue savoureuse de Yanowski, mêlés aux notes luxuriantes de Fred Parker au piano, ces histoires prennent des dimensions surréalistes ahurissantes. Il y a leur parfait accord, la précision des gestes et de la diction du chanteur qui donnent à ce spectacle une efficacité redoutable.

Les deux illusionnistes (qui iront même jusqu'à inverser leurs rôles) vous convoquent à un drôle de rêve éveillé où, avec son incomparable talent de conteur, Yanowski (difficile de faire plus théâtral que lui) vous entraîne, telle une sirène mutante nourrie aux OGM, dans des délires dont les phrases les plus lubriques côtoient la pureté extrême des sentiments.

Ce retour du duo constituant Le Cirque des Mirages est une bonne surprise car on retrouve l'univers de leurs débuts dans un tour de chant sous le signe de l'amour et de la mort, riche de leurs meilleurs ingrédients (le lyrisme, l'humour, l'absurde, la folie) qu'ils délivrent avec toute la maestria qui est aujourd'hui la leur.

Entrez, entrez on vous dit. Osez donc pousser la porte du "Delusion Club", vous ne le regretterez pas !

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=