Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cat Power
Wanderer  (Domino Records)  octobre 2018

L’icône indie folk américaine des années 90’s Cat Power, de son vrai nom Chan Marshall, est de retour après six ans d’absence.

Elle profite d’un changement de label, dorénavant les anglais de Domino Records (Franz Ferdinand, The Kills ou Arctic Monkeys), pour un véritable retour aux sources folk-blues. Terminé donc les titres teintés de soul (album The Greatest) ou les lourds arrangements légèrement pop de l’album précédent produit par Philippe Zdar (Sun).

Le premier titre d’une durée de 1'14, uniquement vocal ouvre parfaitement l’album ("Wanderer"). Chan Marshall, c’est avant tout une voix d’une intensité et d’une profondeur rarement inégalée. Ce nouvel opus qu’elle a elle-même produit est donc orienté vers cette voix marquée par la mélancolie et la délicatesse.

Elle revient aussi aux sources d’une musique folk plus minimaliste que jamais où les morceaux sont composés uniquement du triptyque piano-voix-guitare avec parfois seulement une guitare acoustique ("Black", titre sur l’addiction) ou de quelques légères notes de piano ("Nothing really matters"). Les instruments sont donc exclusivement utilisés pour porter la voix et quelle voix ! Malgré les addictions passées, celle-ci est toujours aussi variée, intense et profonde. Chan Marshall tente quand même une excentricité en utilisant l’auto-tune sur un titre ("Horizon") mais cela reste fort heureusement très discret.

L’album comporte une reprise de "Stay" de Rihanna. On est alors bien loin de son album Jukebox de 2008 avec ses reprises peu inspirées. Elle réorganise totalement le titre lui donnant ainsi une profondeur sans commune mesure avec le titre original.

Et puis il y a ce titre avec Lana Del Rey en featuring ("Woman") ; single évident pour promouvoir le disque. Il s’agit probablement du titre le plus accrocheur de l’album avec cette collaboration parfaite à deux voix où celles-ci se confondent au final pour ne faire qu’une avec comme unique refrain "I’m a woman".

Comme une boucle, l’album se termine par une chanson au même titre et aux mêmes paroles que celui d’ouverture ("Wanderer" ou vagabond) mais avec une orchestration différente et au final une petite note de trompette. C’est déjà fini. Chan Marshall repart vagabonder probablement plus apaisée que par le passé comme le suggère la pochette l’illustrant avec son jeune fils tenant avec elle une guitare. En espérant qu’il ne faudra pas encore attendre six ans pour écouter un nouvel album.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album You are Free de Cat Power
La chronique de l'album The Greatest de Cat Power
La chronique de l'album Jukebox de Cat Power
La chronique de l'album Dark end of the street de Cat power
Cat Power en concert à La Cigale (25 mai 2003)
Cat Power en concert à Théatre Outremont (12 avril 2003)
Cat Power en concert au Festival La Route du Rock 2006 (samedi)
Cat Power en concert au Festival Les Trans 2006 (Jeudi)
Cat Power en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Cat Power en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008 - 2ème

En savoir plus :
Le site officiel de Cat Power
Le Bandcamp de Cat Power
Le Soundcloud de Cat Power
Le Facebook de Cat Power


David Drx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=