Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Laïka
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  octobre 2018

Monologue dramatique écrit et mis en scène par Asanio Celestini et interprété par David Murgia accompagné du musicien Maurice Blanchy.

Au comptoir d'un bistrot dans une ville belge, un homme commande un petit blanc ou un petit jaune et commence à parler... Cet homme, témoin des faits, peu à peu raconte, par l'intermédiaire de quelques personnages clés, toute la vie du quartier.

Dévidant l'écheveau des événements des derniers jours, il commente le quotidien morose des petites gens (un SDF, des manutentionnaires en grève, une dame au cerveau embrouillé, une autre qui prie...). Auprès de lui, son colocataire Pierre, accordéon et lunettes noir (Maurice Blanchy), qui ne s'exprime que par une voix off féminine (Yolande Moreau).

Déjà associés pour "Discours à la nation", David Murgia retrouve l'auteur et metteur en scène Ascanio Celestini, dans le style du théâtre-récit dans la lignée de Dario Fo, pour porter seul, avec la musique de Gianluca Casadei, ce texte brillantissime qui prend aux tripes et fait aussi beaucoup rire. Celestini a cette faculté de savoir mélanger le comique avec un fond grave, voire tragique, pour un resultat détonant.

Hâbleur, l'oeil vif, malin et touchant à la fois, David Murgia réussit à être toujours sur le fil avec une infinie sincérité. Dans un débit impressionnant proche du slam, il délivre, raide et digne, dans une rage à peine contenue, ces flots de mots qui s'échappent tenaces et ravageurs dans le même souffle que l'accordéon grandiose de Maurice Blanchy.

Alors que des récits se succèdent en parallèle, tissés avec une précision d'orfévre, le puzzle se complète en une fin grandiose où tout prend un peu plus sens. On peut être reconnaissant qu'il existe encore des auteurs comme Ascanio Celestini pour avoir une parole si engagée et des artistes comme David Murgia pour la transmettre.

Association sublime d'un auteur et d'un comédien-conteur à la présence stupéfiante, "Laïka" est un spectacle essentiel qui laissera incontestablement une empreinte indélébile en chacun des spectateurs tant il est lucide sur une société égoïste qui court à sa perte.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=