Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Queen Mary
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  octobre 2018

Opéra imaginaire d'après Henry Purcell conçu et mis en scène par Sybrand van der Werf, avec Marijje van Stralen, Oscar Verhaar, Mattijs Hoogendijk et Pieter Hendrik accompagnés par l' Ensemble BarokOpera.

Sybrand van der Werf a mis en scène "King Arthur", l'un des chefs d'oeuvre d'Henry Purcell, pour l'Ensemble BarokOpera, sous la direction musicale de Frédérique Chauvet. Cette fois-ci, toute la même équipe déploie ses talents pour un autre "semi opéra" du compositeur anglais, "Queen Mary".

Seule différence : l'auteur du livret n'est pas John Dryden... mais Sybrand van der Werf ! Car, il faut le dire tout de suite : "Queen Mary" n'est pas vraiment un opéra de Purcell. En effet, le metteur en scène et l'adaptateur de "King Arthur", trouvant qu'il n'y avait pas assez d'opéras composés par le musicien anglais, a décidé d'en créer un, un "imaginaire".

Utilisant les nombreuses odes composées pour la reine "Mary Stuart II", épouse de Guillaume d'Orange - le roi hollandais devenu roi d'Angleterre - et en y ajoutant d'autres morceaux, notamment extraits du "vrai" opéra, "The Fairy Queen", il en a tiré ce "Queen Mary".

Du faux est né quelque chose de presque plus vrai, pour le grand plaisir des amateurs d'Henry Purcell qui ont ainsi une œuvre plutôt construite harmonieusement, alternant les parties "sérieuses", presque officielles puisque destinées à des événements liés à la vie de la reine Mary (anniversaires et... enterrement) et des parties plus libres et fantaisistes, permettant aux chanteurs de l'Ensemble BarokOpera de livrer toute la palette de leur talent.

Evidemment, à la différence de "King Arthur", le ton est tout au long de l'oeuvre imaginaire assez débridé. Dans leurs beaux costumes blancs dessinés par le Studio RUIM et dans l'élégante scénographie de Koen Boesman, la soprano Marijje van Stralen, le baryton Pieter Hendrik, le contre-ténor Oscar Verhaar et le ténor Mattijs Hoogendijk, se font autant narrateurs et acteurs que chanteurs.

On se doute que c'est Marijje van Stralen qui sera une blonde et émouvante reine d'Angleterre, fort bien servie par les compositions de Purcell. Celui-ci aura eu d'autant plus de mérite à se faire son héraut que la chronique rapporte que la souveraine, et son batave époux également, n'avait aucun goût pour cette musique qui, aujourd'hui, pourtant, leur permet d'exister encore dans une postérité aussi glorieuse que flatteuse.

Encore une fois, "Queen Mary" fera l'enchantement des connaisseurs et sera, pour les autres, une belle initiation au baroque qui a fleuri de l'autre côté de la Manche au cours du18ème siècle.

Il faut dire que Frédérique Chauvet dirige la partie musicale de l'Ensemble BarokOpera avec une volonté évidente de rendre cette musique savante compréhensible de tous. A la différence de bien des "baroqueux", il n'y a aucune tentation maniériste dans sa direction.

S'il y a des instruments anciens comme le théorbe (Elly van Munster), le clavecin (Jérôme Brodin) ou la trompette baroque (Patrice Bolleau), ils s'inscrivent dans un orchestre qui comprend aussi des violons (Jean-Marc Haddad et Clara Lecarme), une basse de violon (Tal Canetti), un alto (Céline Cavagnac), un hautbois (Diego Nadra), ainsi qu'une flûte traversière et un tambour assurés par Frédérique Chauvet elle-même.

Il en ressort une musique vivante qui ne donne jamais le sentiment de vouloir se contenter d'une "reconstitution musicale historique". De quoi passer une excellente soirée et d'espérer pouvoir bientôt revoir cette bande de passionnés d'une musique stimulante dans d'autres opéras et compositions d'Henry Purcell qu'ils savent servir à merveille.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 novembre 2020 : Culture Globale

Ca y est vous n'avez plus d'excuse pour ne pas vous rendre dans les librairies, disquaires et autres lieux de culture chers à nos coeurs, alors FONCEZ ! si vous avez besoin d'un prétexte : On n'a jamais été aussi proche de Noël !

Du côté de la musique :

"I know that you know" de Eau Rouge
"In town" de Switch Trio
"May our chambers be full" de Emma Ruth Rundle & Thou
"The messenger" de Hélène Grimaud
"Songs" de Patrick Messina & Fabrizio Chiovetta
"Star feminine band" de Star Feminine Band
"Signs" de Vaiteani
"Stay" de Valerie June
"Grand plongeoir" de Yves Marie Bellot
"Selectorama" Le nouveau mix (S2M4) de Listen In Bed
"De là" de Clarys
et toujours :
"Sweet roller" de Al Pride
"After the great storm" et "How beauty holds the hand of sorrow" de Ane Brun
"Bisolaire" de Fredda
"Stillness" de Laetitia Shériff
"Un soir d'été" de Aurore Voilqué Trio
"Warning bell" de Daniel Trakell
"Trip" de Lambchop assortie de la nouvelle émission de Listen in Bed "Lambchop's Trip"
"Glo" de Manuel Bienvenu
"Serpentine prison" de Matt Berninger
"Je ne vous oublierai jamais" de Morgane Imbeaud
"Lockdown care bundle EP" de Nadeah
"Nashville tears" de Rumer

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Les Géants de la montagne" de Luigi Pirandello
"Très chère Mathilde" de Israel Horovitz
"Une des dernières soirées de carnaval" de Carlo Goldoni
"Un amour de jeunesse" de Ivan Calbérac
"La Vérité" de Florian Zeller
"Ils se sont aimés" de Pierre Palmade et Muriel Robin
"La croisière ça use" de Emmanuelle Hamett
"Cyrano m'était conté" de Sotha
et un air d'opéra avec "Miranda" d'après Shakespeare et Purcell

Expositions :

en virtuel :
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"Cristo et Jeanne Claude" au Centre Pompidou
"Jim Dine - A day longer" à la Galerie Templon

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Pierre Soulages" à l'espace culturel départemental Lympia à Nice
"La "Collection Emil Bührle" au Musée Maillol
"Paris Romantique 1815-1848" au Petit Palais
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre
"La vitrine Gallé" au Musée des Arts et Métiers
et les collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

at home en steaming gratuit :
"Caché" de Michael Haneke
"Au loin s'en vont les nuages" de Aki Kaurismaki
"Une valse dans les allées" de Thomas Stuber
"La Lune de Jupiter" de Kornel Mundruczo
"L'enfant d'en-haut" de Ursula Meier
"Le beau monde" de Julie Lopes Curval

Lecture avec :

"L'intériorité dans la peinture" de Pierre Soulages & Anne-Camille Charliat
"Coco de Paris" de France de Griessen
"Considérations sur le homard tome 2" de David Foster Wallace
"Intuitions" de Paul Cleave
"Les aveux" de John Wainwright
"Les ratés de l'aventure" de Titayna
"Un été de neige et de cendres" de Guinevere Glasfurd
et toujours :
"Lire les morts" de Jacob Ross
"La mer sans étoiles" de Erin Morgenstern
"Les filles mortes ne sont pas aussi jolies" de Elizabeth Little
"Batailles" de Isabelle Davion & Béatrice Heuser
"De Gaulle et les communistes" de Henri Christian Giraud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=