Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Queen Mary
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  octobre 2018

Opéra imaginaire d'après Henry Purcell conçu et mis en scène par Sybrand van der Werf, avec Marijje van Stralen, Oscar Verhaar, Mattijs Hoogendijk et Pieter Hendrik accompagnés par l' Ensemble BarokOpera.

Sybrand van der Werf a mis en scène "King Arthur", l'un des chefs d'oeuvre d'Henry Purcell, pour l'Ensemble BarokOpera, sous la direction musicale de Frédérique Chauvet. Cette fois-ci, toute la même équipe déploie ses talents pour un autre "semi opéra" du compositeur anglais, "Queen Mary".

Seule différence : l'auteur du livret n'est pas John Dryden... mais Sybrand van der Werf ! Car, il faut le dire tout de suite : "Queen Mary" n'est pas vraiment un opéra de Purcell. En effet, le metteur en scène et l'adaptateur de "King Arthur", trouvant qu'il n'y avait pas assez d'opéras composés par le musicien anglais, a décidé d'en créer un, un "imaginaire".

Utilisant les nombreuses odes composées pour la reine "Mary Stuart II", épouse de Guillaume d'Orange - le roi hollandais devenu roi d'Angleterre - et en y ajoutant d'autres morceaux, notamment extraits du "vrai" opéra, "The Fairy Queen", il en a tiré ce "Queen Mary".

Du faux est né quelque chose de presque plus vrai, pour le grand plaisir des amateurs d'Henry Purcell qui ont ainsi une œuvre plutôt construite harmonieusement, alternant les parties "sérieuses", presque officielles puisque destinées à des événements liés à la vie de la reine Mary (anniversaires et... enterrement) et des parties plus libres et fantaisistes, permettant aux chanteurs de l'Ensemble BarokOpera de livrer toute la palette de leur talent.

Evidemment, à la différence de "King Arthur", le ton est tout au long de l'oeuvre imaginaire assez débridé. Dans leurs beaux costumes blancs dessinés par le Studio RUIM et dans l'élégante scénographie de Koen Boesman, la soprano Marijje van Stralen, le baryton Pieter Hendrik, le contre-ténor Oscar Verhaar et le ténor Mattijs Hoogendijk, se font autant narrateurs et acteurs que chanteurs.

On se doute que c'est Marijje van Stralen qui sera une blonde et émouvante reine d'Angleterre, fort bien servie par les compositions de Purcell. Celui-ci aura eu d'autant plus de mérite à se faire son héraut que la chronique rapporte que la souveraine, et son batave époux également, n'avait aucun goût pour cette musique qui, aujourd'hui, pourtant, leur permet d'exister encore dans une postérité aussi glorieuse que flatteuse.

Encore une fois, "Queen Mary" fera l'enchantement des connaisseurs et sera, pour les autres, une belle initiation au baroque qui a fleuri de l'autre côté de la Manche au cours du18ème siècle.

Il faut dire que Frédérique Chauvet dirige la partie musicale de l'Ensemble BarokOpera avec une volonté évidente de rendre cette musique savante compréhensible de tous. A la différence de bien des "baroqueux", il n'y a aucune tentation maniériste dans sa direction.

S'il y a des instruments anciens comme le théorbe (Elly van Munster), le clavecin (Jérôme Brodin) ou la trompette baroque (Patrice Bolleau), ils s'inscrivent dans un orchestre qui comprend aussi des violons (Jean-Marc Haddad et Clara Lecarme), une basse de violon (Tal Canetti), un alto (Céline Cavagnac), un hautbois (Diego Nadra), ainsi qu'une flûte traversière et un tambour assurés par Frédérique Chauvet elle-même.

Il en ressort une musique vivante qui ne donne jamais le sentiment de vouloir se contenter d'une "reconstitution musicale historique". De quoi passer une excellente soirée et d'espérer pouvoir bientôt revoir cette bande de passionnés d'une musique stimulante dans d'autres opéras et compositions d'Henry Purcell qu'ils savent servir à merveille.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=