Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Millionaire - Oceansize
Nouveau Casino  (Paris)  14 octobre 2005

Les soirées se suivent et ne se ressemblent guère au Nouveau Casino. Ce soir c'est rock et riffs à tous les étages, avec deux têtes d'affiche du rock métal qui fait mal.

Déjà entrevu en première partie de Ghinzu à l'Olympia en juin dernier, Millionaire ouvre encore une fois les hostilités et prouve que le rock belge n'a rien à envier aux sbires d'outre-Manche.

Déjà les power chords saturés et la basse vrombissante remplissent la salle, soit dit en passant tout aussi remplie, ras la gueule. Millionaire vibre et propose un set nerveux et trash comme seuls les Queen of the Stone Age savent en distiller.

 

Si l'influence de Josh Homme (ndlr : producteur de Paradisiac, denier opus dans les bacs depuis quelques semaines) se fait entendre sur moult titres ("We dont't live there", "I'm on a high"), c'est pour le plus grand plaisir du public amateur de riffs stridents.

Oui, le son est énorme, l'ambiance malsaine, à la limite du rock foutraque sur certains titres ("Lust unwatched", "Alpha Male"), mais l'essence est là.

Millionaire gagne ce soir sa place à la sueur du poignet rappelant en l'espace d'une chanson, "Rise and fall", que Tim Vanhamel le chanteur a longtemps traîné avec Tom Barman, l'autre chanteur de dEUS.

Un rock énergique donc, et un concert somme toute très honorable, en dépit d'un son trash parfois à la limite du supportablement audible. "Je ne vous connaissais pas, mais ce soir vous avez gagnez une fan" lancera une nouvelle groupie après le concert. Toujours ça de pris pour un groupe en devenir.

Le rock belge se porte bien, merci.

Grosse sensation fortement attendue, Oceansize défend ce soir son deuxième album, couronné ça et là par la presse rock pour son Everyone into position, oscillant entre métal et prog' rock.

Si la balance traîne en longueur (on y revient tout à l'heure…), les fans aux cheveux plus longs que la moyenne attendent sagement pour se défouler.

Envie d'en découdre ou intention de surprendre, le set s'avère rapidement être une tuerie sonore où le riff l'emporte sur la mélodie. Un point de vue comme un autre.

Hélas, à trop flirter entre la débauche sonique ("A homage to a shame") et les guitares aériennes qui font de Everyone into position une réussite, Oceansize se noie un brin et boit la tasse.

Les problèmes techniques s'accumulent (un problème de retour sur le micro de Mike Vennart, le chanteur), et le groupe se retrouve obligé de broder quelques motifs pendant les réglages. De quoi casser l'ambiance festive annoncée.

Pas rancunier, Oceansize distribue sa rage comme autant de notes décochées à la seconde, revendique son malaise et son mal-être ("This song is about death" prévient Mike en préambule d'une chanson, tout un programme…) et révèle malgré tout son potentiel avec quelques titres du premier album. Voire, si mon oreille m'est fidèle, quelques inédits. Pas de quoi fouetter un rocker me direz-vous…

Et pourtant, à s'obstiner comme de bons britons, Oceansize touche enfin au sublime sur cette chanson évidente, "Heaven alive", tout en retenu nerveuse et en riffs contenus. L'évidence même d'un tube annoncé.

Et l'impression se confirme sur "Music for a nurse", petit bijou de rock aérien dans son écrin satiné, à mi-chemin entre le Floyd et Radiohead.

That's all folks. Mike Vennart possède une voix sublime et un groupe solide. La sauce prend, mais il reste des grumeaux. Il faudra donc touiller encore un peu pour obtenir un ensemble cohérent et pertinent sur scène.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Millionaire en concert à l'Olympia (13 juin 2005)
La chronique de l'album Effloresce de Oceansize
La chronique de l'album Everyone into position de Oceansize

En savoir plus :

Le site officiel de Oceansize
Le site officiel de Millionaire

Crédits photos : Laurent (plus de photos sur Taste of Indie )


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=