Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Marvel's Spider-Man
PlayStation 4  (Insomniac Games / Sony)  septembre 2018

Début septembre est sorti, en exclusivité sur PS4 le dernier volet des aventures de Marvel's Spider-Man, fruit du travail depuis plusieurs années du studio Insomniac Games. Attendu depuis un certain temps, il s’est avéré être un excellent jeu, doté d’un gameplay redoutable, d’une histoire trépidante dans un New-York particulièrement réaliste.

Avec ce jeu, les studios Insomniac nous montrent leur grande maîtrise du jeu vidéo pour ce qui est des mondes ouverts et des jeux d’actions. On retrouve Peter Parker dans les rues de New-York, entre les gratte-ciel que l’on identifie très facilement. Le système de déplacement dans ce monde ouvert est à la fois riche et accessible et il faut très peu de temps pour prendre en main les différents déplacements qui, pour la plupart, se font dans les airs entre les différents bâtiments grâce aux toiles d’araignées tissées par notre héros.

Le jeu est constitué de missions principales et de nombreuses missions secondaires qui rallongent la durée de vie du jeu. Parker doit effectuer des missions d’infiltration et de sauvetage mais aussi affronter de nombreux adversaires qui sont parfois par forcement très simple à battre. A cela s’ajoutent des combats avec des boss qui nous donnent aussi beaucoup de fils à retordre. Il doit rebrancher ou éteindre des antennes, intervenir sur des cambriolages, arrêter des malfaiteurs ou des véhicules dans les rues de New-York, mettre fin à des scènes de crimes.

La grande qualité du jeu tient dans ses graphismes. New-York impressionne par son réalisme et le jeu nous permet de découvrir cette ville à différents moments de la journée avec parfois des effets de lumières somptueux. Les cinématiques, très présentes dans l’histoire sont aussi très belles avec néanmoins des temps de chargement un peu longs.

La bande-son est parfaitement adaptée au jeu avec des dialogues en français réalistes et des bruitages bien adaptés aux différentes situations rencontrées dans le jeu. On peut changer de tenue en fonction de celles que l’on récupère, il existe un arbre de compétences que l’on fait évoluer au fil du jeu et des petites énigmes sympathiques sont proposées tout le long du jeu, énigmes que Parker réalise sur des ordinateurs situés dans le laboratoire de son mentor, le docteur Octavius.

Le jeu est extrêmement grisant, nous offrant un immense sentiment de liberté du fait que l’on puisse voler comme bon nous semble entre les buildings de Manhattan. On se surprend à monter au sommet de certains d’entre eux pour se poser et juste admirer la vue superbe de la ville.

Alors voilà, sans être le jeu de l’année, et fortement concurrencé par des gros jeux sortis à peu près même moment (je pense à Shadow of The Tomb Raider et Assassin's Creed Odyssey), Spider-Man reste un excellent jeu qui ravira les fans du super-héros mais aussi ceux qui, comme moi, aiment les jeux inventifs en monde ouvert. Vous passerez une bonne trentaine d’heures de plaisir à ses côtés si vous prenez soin d’effectuer la plupart des missions que le jeu vous propose. Une fois terminé, vous aurez alors le temps d’aller découvrir dans ses moindres recoins la ville de New-York pour vous rendre compte qu’elle est superbement modélisée.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Marvel's Spider-Man


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=