Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La tendre indifférence du monde
Adilkhan Yerzhanov  octobre 2018

Réalisé par Adilkhan Yerzhanov . Kazakhstan/France. Drame. 1h39 (Sortie le 24 octobre 2018). Avec Dinara Baktybayeva Dinara Baktybayeva, Kuandyk Dussenbaev, Kulzhamiya Belzhanova, Teoman Khos, Yerken Gubashev, Talgat Sydykbeko, Bauyrzhan Kaptagai et Nurbek Mukushev.

On peut voir plusieurs fois "La tendre indifférence du monde" d'Adilkhan Yerzhanov, le film garde à chaque ses mystères et ne perd rien de son charme.

Est-on devant une série B déguisée en film lumineux, d'une vraie beauté formelle, nourrie de références picturales ? Est-on devant une grande histoire d'amour entre deux êtres mutiques qui comprennent trop tard qu'ils sont faits l'un pour l'autre ?

Est-on devant un film drôle qui s'achève tragiquement ou devant une description ironique de la société kazakhe, ses hiérarques, sa corruption et sa terreur généralisée ?

La belle Saltanat avec sa robe rouge et son ombrelle jaune, avec ses vrais faux-airs de Gong Li, pourrait sortir d'un feel good movie, genre "Bagdad Café". Le costaud Kuandyk avec ses traits coupés à la hache et sa tête rondouillard pourrait être un clown ou un tueur à gages facétieux. On le dirait échappé d'un film de Takeshi Kitano dont il a aussi quelques attitudes.

Mais l'un et l'autre lisent Albert Camus et ça change tout. Le titre du film est une citation de l'auteur de "La Peste". Adilkhan Yerzhanov ne fait pas du cinéma gratuitement. Il a l'ambition d'y insuffler de la vie, d'en montrer des facettes que seul le cinéma peut donner à voir.

On sent dans chaque plan une vraie envie de produire du beau. Il faut dire que Yerzhanov a un chef opérateur, Aydar Shapirov, qui sait ce qu'est une belle photo et que ses compositions sont magnifiées par la musique expressive de Nurassyl Nuridin.

C'est la force du cinéma d'Adilkhan Yerzhanov : aucun de ses plans n'est inutile. Qu'il filme les visages de ses héros, les trognes de tous ceux qui les entoure, un tableau dans le style douanier Rousseau, un paysage dans la montagne ou des escalators dans Astana, il ne laisse jamais indifférent. Ainsi, quand sa caméra fixe un container, c'est un container sur lequel Kuandyk a dessiné à la craie une belle jeune femme qui fait allusion à Saltanat.

"La tendre indifférence du monde" d'Adilkhan Yerzhanov est aussi plein de délicatesse dans les rapports humains. Les basses œuvres et les trahisons se font ici avec une certaine mélancolie, jamais avec le cynisme habituel. D'ailleurs, quand on se tue ou s'entre-tue chez Yerzhanov, c'est toujours "off", jamais frontalement devant le spectateur.

"La tendre indifférence du monde" d'Adilkhan Yerzhanov sait aussi dépasser son contexte kazakh sans chercher à tout styliser. S'il paraît universel, c'est parce qu'il n'a aucun mal à montrer une prison locale, à utiliser des voitures du cru et qu'il ne lui viendrait pas à l'esprit de cacher l’embonpoint qui caractérise nombre de ses concitoyens. A l'aise dans sa réalité nationale, il ne cherche pas pour autant à s'enfermer dans le typique.

Voilà bien des qualités et des parti-pris qui laissent à penser qu'Adilkhan Yerzhanov est un cinéaste à suivre dès maintenant.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=