Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les deux oncles
Théâtre Darius Milhaud  (Paris)  octobre 2018

Spectacle musical conçu et interprété par Martin Verschaeve et François Santucci dans une mise en scène de Maïa Liaudois.

C'est par une sublime déclaration d'amour à la chanson française que démarre "Les deux oncles", titre emprunté à une chanson de Georges Brassens, un spectacle qui imagine un dialogue entre ces deux grandes figures de la chanson que sont Georges Brassens et Jean Ferrat, qui vous reçoivent "comme chez eux".

A la suite d'un échange qui eut lieu à la fin des années 60, François Santucci et Martin Verschaeve ont imaginé une plaisante conversation, certes fictive mais qui reprend les points de vues et les pensées des deux artistes, tirés d'interviews ou de conversations réelles.

On y retrouve (ou on y découvre) un Brassens (incarné avec une troublante vérité par François Santucci) dont la seule prétention est de faire de belles chansons sans vouloir y mêler la politique (mais non sans donner son avis) et un Ferrat (dont Martin Verschaeve montre bien le caractère entier et impulsif) qui veut changer la société grâce à ses textes.

Le débat démarre d'ailleurs sur sa chanson "En groupe, en ligue, en procession" qui répond à celle du grand Georges "Le pluriel"("Le pluriel ne vaut rien à l'homme et sitôt qu'on est plus de quatre, on est une bande de cons"). Suivront la vision de chacun des deux sur la société ou sur l'art.

Imaginant ces deux illustres poètes aujourd'hui, ils font débarquer Brassens sur un plateau de télé, le confrontant à un "découvreur de nouveau talents". Parodie caustique des émissions de "prime time", c'est aussi l'occasion d'entendre les Beatles chantés par Brassens.

Le spectacle alterne entre gravité et ces moments savoureux de comédie, dans lequel les deux comédiens, fort bien mis en scène et dirigés par Maïa Liaudois, présentent un concept sympathique et chaleureux.

Celui-ci permet avant tout de réécouter les chansons et de se rendre compte à quel point nous manquent ces deux poètes qui résonnent d'autant plus fort aujourd'hui, qu'ils mettent en évidence le vide abyssal qui les a suivis.

Une évocation aussi savoureuse qu'intelligente sur deux immenses chanteurs. Un tendre et émouvant hommage à ne pas rater.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=