Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Astro Bot Rescue Mission
PlayStation 4 VR  (Japan Studio)  septembre 2018

Il y a quelques mois, je m’extasiais devant la sortie d’un nouveau jeu de plateau en VR, Moss, dans lequel on jouait aux côtés d’une petite souris dans un mode superbement coloré. Ce jeu donnait une nouvelle dimension à la réalité virtuelle dans le jeu vidéo montrant qu’on pouvait prendre du plaisir, casque sur la tête, sans pour autant avoir un arm controller dans les mains et des zombies à tuer. Non pas que je ne prenne pas plaisir avec ce type de jeu, pour tout vous avouer j’adore ça, et je vous invite aussi à relire ce que j’ai pu écrire sur l’immense Resident Evil 7 VR, je me surprends de plus en plus à être attiré par des jeux VR beaucoup plus ludique et non violent.

Alors avec le jeu Astro Bot Rescue Mission qui vient à peine de sortir pour un prix raisonnable, vous imaginez bien que je suis aux anges de retrouver le petit robot aperçu dans le Playroom VR qui était offert avec le casque Playstation VR, chroniqué sur le site.

C’est donc un jeu de plateau en réalité virtuelle que nous propose Japan Studio, une petite merveille absolument indispensable à mes yeux pour ceux qui ont la chance de posséder le casque de réalité virtuelle.

La prise en main du jeu se fait avec une facilité déconcertante, pour un jeu jouable avec la manette Dual Shock. On pilote un petit robot dans un univers superbe qui nous éblouit dès les premières images. C’est plein de couleurs, les niveaux sont nombreux et variés et on prend un immense plaisir à déambuler avec notre petit ami robot. Le petit coquin est capable de courir, il saute aussi, attaque les ennemis et peut même voler pour atteindre des plates formes un peu éloignés.

Le but du jeu est simple, il s’agit de récupérer des petits copains robots perdus dans le décor ou enfermés. Une fois libérés, ils viennent se réfugier sur notre manette. Mignon donc.

En même temps que l’on fait évoluer le petit robot à l’intérieur du jeu avec notre manette, on est aussi amener à bouger nous même pour admirer les différents décors mais aussi pour aider le robot à atteindre des coins bien cachés. Evidemment, nul besoin de faire de grands gestes pour y arriver, se pencher ou se baisser, tourner la tête vers un côté seront largement suffisant pour nous immerger encore plus dans le jeu et débloquer un passage pour le robot.

Le jeu est construit autour d’une vingtaine de niveaux, construits autour de 5 mondes dans lesquels on devra aussi battre quelques boss, au nombre de six, aussi gros les uns que les autres. A chaque fois, un mélange de vaillance et de réflexion est nécessaire pour en venir à bout. Et pour rallonger la durée de vie du jeu, des trésors à découvrir ont été répandus dans chaque niveau, ce sont des camélons qui se sont fondus dans le décor. Pour les trouver, il va falloir se creuser les méninges et fouiller de fond en combles les niveaux. Une fois trouvés, ces caméléons permettent de débloquer une nouvelle entrée dans le mode défi composée de nombreux défis qui rallonge encore la durée de vie du jeu.

Alors voilà, Astro Bot est tout simplement un jeu génial, une véritable réussite graphique, ponctuée d’humour qui donne une nouvelle dimension à la réalité virtuelle. Avec son gameplay juste parfait, il est pour moi un jeu indispensable qui, je l’espère, va donner aux développeurs d’autres studios l’envie de se lancer aussi dans le jeu de plateformes en VR.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Astro Bot


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 janvier 2019 : Du vieux, du neuf, du beau

Cette semaine on a rencontré Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio, on est allé au théâtre, au cinéma, on a écouté des disques et vu des expositions... Bref, on s'est fait plaisir pour vous offrir un sommaire riche et éclectique, cette semaine encore. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Remind me tomorrow" de Sharon Van Etten
"Todhe todhe, volume 3" de Pierre de Bethmann Medium Ensemble
Rencontre avec Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio le 24/01
"Bottle it in" de Kurt Vile
"Abandonnée / Maleja" de La Tène
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"Assume form" de James Blake
"Desert eyes" de (Thisis) Redeye
"L'étrangère" de Andéel
"They are here" de Falaises
"Emigrar" de Irina Gonzalez
"Unwind EP" de Liquid Bear
et toujours :
"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Retour à Reims" à l'Espace Cardin
"The Scarlet letter" au Théâtre de la Colline
"Arctique" aux Ateliers Berthier
"Insoutenables longues étreintes" au Théâtre de la Colline
"Le Faiseur de théâtre" au Théâtre Dejazet
"Certaines n'avaient jamais vu la mer" à la Manufcature des Oeillets
"Microfictions" au Lavoir Moderne Parisien
"Le Presque rien et le Quelque chose" au Lavoir Moderne Parisien
"Convulsions" au Théâtre Ouvert
"Les Yeux d'Anna" au Théâtre 13/Seine
"La Dama Boba" au Théâtre 13/Jardin
"Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner" à la MC93 à Bobigny
"Proust en clair" au Théâtre de la Huchette
"Dans la peau de Cyrano" au Théâtre Le Lucernaire
"Prévert" au Théâtre du Rond-Point
"Braise et Cendres" au Théâtre Le Lucernaire
et les reprises:
"Sang négrier" à la Folie Théâtre
"Le Portrait de Dorian Gray" au Théâtre Le RAnelagh
"Le Paradoxe des jumeaux" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Femmes de Barbe-Bleue" au Lavoir Moderne PArisien
"1830 - Sand, Hugo, Balzac : tout commence…" au Théâtre Essaion
"Michael Kohlhaas, l'homme révolté " au Théâtre Essaioon
"Je buterai bien ma mèr eun dimanche" au Point Virgule
"Cabaret Louise" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Mon Coeur" au Théâtre Paris-Villette
"Europa" au Lavoir Moderne Européen
"Odyssée" au Théâtre Montmartre-Galabru
"F(r)ictions" à la Grande Halle de La Villette
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Caravage à Rome " au Musée Jacquemart-André
"Alphonse Mucha" au Musée du Luxembourg
"Trésors de Kyoto - Trois siècles de création Rinpa" au Musée Cernushi
"L'Asie rêvée d'Yves Saint-Laurent" au Musée Yves Saint-Laurent
"La Fabrique du Luxe" au Musée Cognacq-Jay
"Il était une fois Sergio Leone" à la Cinémathèque française

les films de la semaine :
"Ma vie avec James Dean" de Dominique Choisy
et la chronique des autres sorties de janvier

Lecture avec :

Présentation du Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême #46
"Anatomie d'un scandale" de Sarah Vaughan
"Ce que je peux enfin vous dire / Devenir" de Ségolène Royal / Michelle Obama
"Essence" de Fred Bernard & Benjamin Flao
"Foulques" de Véronique Boulais
"Le pays des oubliés" de Michael Farris Smith
"Les amochés" de Nan Aurousseau
"Phagocytose" de Marcos Prior & Danide
et toujours :
"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=