Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Duo Gazzana
Ravel, Franck, Ligeti, Messiaen  (ECM Records)  avril 2018

Connues pour l’interprétation de musiques plutôt contemporaines à l’instar de leurs deux premiers disques parus chez ECM, les soeurs Natascia et Raffaella Gazzana consacrent ce troisième opus à la musique française de la fin du XIXème et du début du XXème siècle. Ce duo aime explorer des territoires musicaux inexploités et cherche souvent des associations originales comme ici le mélange d’une oeuvre très connue du répertoire de chambre pour piano et violon et d’oeuvres beaucoup moins jouées.

L’oeuvre la plus récente présentée ici est le "Duo pour violon et piano" de György Ligeti composé en 1946. Dans cette petite pièce de trois minutes, Natascia et Raffaella nous plongent dans des sonorités inspirées de la musique folklorique hongroise. Dédiée d’ailleurs par le compositeur à son compatriote György Kurtag, ce duo tranche avec les autres oeuvres par son jeu mordant et ses dissonances omniprésentes.

En remontant le temps, les soeurs Gazzana nous proposent de découvrir une pièce peu jouée d’Olivier Messiaen. Son "Thème et variations" pour violon et piano est composé en 1932, dédié à la violoniste Claire Delbos qui deviendra sa femme la même année. Natascia nous en présente le thème en notes longues, interprété avec beaucoup de lyrisme, accompagné au piano par Raffaella de manière sobre et subtile malgré la dissonance recherchée par Messiaen. Les quatre variations montrent une gradation vers un tempo de plus en plus animé mettant en avant la grande maîtrise technique de la pianiste. La cinquième variation clôture cette oeuvre par le retour du thème initial magnifié par l’interprétation de notre violoniste.

La "Sonate posthume" pour violon et piano M.12 de Maurice Ravel est le préambule de cet album. Composée en 1897, elle ne sera éditée qu’en 1975, pour le centenaire de la naissance du compositeur. Le style reconnaissable de Ravel est magnifiquement mis en valeur, d’un côté, par la simplicité de la partie de violon demandant une maîtrise parfaite et un lyrisme étonnant que Natascia exécute à la perfection, et de l’autre la maîtrise de la partie pianistique primordiale pour créer les différentes ambiances demandées dans ce mouvement unique de Sonate. Cette oeuvre est une très bonne surprise.

La pièce maîtresse de cet album est sans conteste la "Sonate pour piano et violon" de César Franck. Composée en 1886, cette sonate est considérée comme une oeuvre capitale dans l’évolution de ce genre. Robert Jardillier, dans son livre consacré à la musique de chambre de César Franck, dira que cette oeuvre "suppose une méditation profonde et un effort considérable de renouvellement dans l’écriture". Natascia et Raffaella considèrent cette sonate comme un test d’interprétation. D’après elles, tout doit être clair, précis, demandant une recherche et une compréhension de l’architecture de l’oeuvre. C’est un pari totalement réussi. La sensibilité mise en avant est bouleversante. Le caractère de chacun des mouvements est juste, à la fois lyrique dans le premier mouvement et le troisième si proche de l’opéra, passionné et tragique dans le deuxième mouvement, et ces superbes canons du dernier mouvement joués tout en douceur.

Je recommande ce disque à la fois pour l’interprétation admirable de la sonate de Franck et pour ces pépites musicales qui méritent d’être (re-)découvertes.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Duo Gazzana
Le Soundcloud de Duo Gazzana
Le Facebook de Duo Gazzana


Gaëlle Boulanger         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=