Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Il était une fois Sergio Leone
Cinémathèque française  (Paris)  Du 10 octobre 2018 au 27 janvier 2019

Présentée à la Cinémathèque française dans une scénographie dynamique réalisée par l'Atelier Maciej Fiszer, l'exposition "Il était une fois Sergio Leone" retrace la carrière du cinéaste italien considéré comme le premier metteur en scène post-moderne.

Sergio Leone, dont personne, même parmi les non-cinéphiles avertis, n'ignore le nom, est l'homme qui, entre le western classique et le wester crépusculaire, invente un sous-genre d'un film de genre, le western spaghetti.

Conçue sous le commissariat de Gian Luca Farinelli, directeur de la Cinémathèque de Bologne, la monstration se déroule de manière classique selon un parcours chronologique soutenue par la scénographie inspirée et dynamique élaborée par l'Atelier Maciej Fiszer.

Sergio Leone, les décennies prodigieuses de sa révolution filmique

Etayée de nombreux documents archives et photographies et instillée par des extraits de films, la monstration met l'accent sur le legs familial de cet enfant du sérail, dont celui de son père, Roberto Roberti, réalisateur du temps du cinéma muet, et son long apprentissage dans l'assistanat, sur une trentaine de films de 1946 à 1962 en Italie et au Etats Unis, qui a précédé les premiers pas en solo.

Ensuite, entre 1964 et 1984, Sergio Leone livre deux trilogies emblématiques devenues cultes portées par la musique de son complice et ami Ennio Morricone.

Celle du dollar, la "Trilogie de l’homme sans nom" avec "Pour une poignée de dollars"," Et pour quelques dollars de plus" et "Le Bon, la Brute et le Truand" avec Clint Eatswood en tête d'affiche, et celle "Once upon a time avec "Il était une fois dans l'Ouest", "Il était une fois la révolution" et "Il était une fois en Amérique".

Il met en images son thème de prédilection, le mythe. Après la mythologie antique déclinées dans quelques péplums dont le fameux "Colosse de Rhodes", il se focalise sur le western qu'il considère comme le meilleur - et universel - véhicule pour traiter des sujets classiques.qu'il revisite pour traiter des mythes américains.

Et, au fil de sa déambulation, le visiteur retrouvera tous les acteurs de série B de l'époque qui ont des "gueules" choisis par Sergio Leone pour incarner les personnages qu'il a imaginé, "des personnages picaresques dans des situations épiques".

En 1984, il réalise "Il était une fois en Amérique", son dernier opus, qui clôt son intérêt pour l'Ouest et tourne son regard vers l'Est avec le projet d'un film de guerre racontant le siège de Leningrad pendant la Seconde guerre mondiale qui restera dans les cartons la suite de sa mort subite.

Bien évidemment, en parallèle, la Cinémathèque française présente une rétrospective de la filmographie de Sergio Leone ainsi que la projection des films dont il assura la production.

 

En savoir plus :

Le site officiel de la Cinémathèque française

Crédits photos : MM avec l'aimable autorisation de la Cinémathèque française


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 24 octobre 2021 : La musique live est de retour

Nous sommes bien fiers de vous annoncer qu'avec Le Village Pop et le Walrus nous allons vous concocter une série de sessions live en public et ce dès le 7 novembre avec Yules et Les Soucoupes Violentes ! En attendant de vous en dire plus, voici le programme et le replay de la MAG#35 également !

Du côté de la musique :

"Apres les heures grises" de Pauline Croze
"Bowling" de Pelouse
"Schubert : Rosamunde La jeune fille et la mort" de Quatuor Hermès
"Dancing or dying ?" de The Celtic Social Club
"Vanities" de W.H. Lung
"Minirose" de Chlorine Free
"The unreleased Beethoven recital 1959" de Claudio Arrau
"Api" de MASSTØ
"Acid love" de Eau Rouge
Interview de Headcharger lors de leur passage à Hérouville autour de leur album "Rise from the ashes"
"Joseph Haydn : Les trois derniers quatuors à cordes" de Quatuor Prazak
"La sélection de Jim Putnam" en personne dans la 4eme émission de Listen In Bed
"Fiers et tremblants" de Marc Nemmour et Loic Lantoine
quelques nouveautés par ci par là avec Collatéral, Penny Was Right, Killing Volts ou encore Tagada Jones
et toujours :
"Arco" de A.A. Williams
"Babyland" de Adrien Chicot
"Friends that break your heart" de James Blake
"Jo & Jean" de Jo Wedin & Jean Felzine
"Au croisement des mondes" de Kevin Braci Quintet
"Construçao" le Mix 3 de la saison 3 de Listen in Bed
"M.O.M." de M.O.M.
"Fariboles" de Maurice
"Pilgrimage of the soul" de Mono
"Rechute" de Svinkels
"La vie d'artiste" de Thomas Breinert et Oldelaf

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Roi des pâquerettes" au Théâtre Le Lucernaire
"Soie" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"La clôture de l'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Pâtes à l'ail" au Café de la Gare
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Vogue 1920-2020" au Palais Galliera
"Aux frontières de l'humain" au Musée de l'Homme
"Une histoire de la mode" au Palais Galliera
dernière ligne droite pour :
"Henri Cartier-Bresson - Revoir Paris" au Musée Carnavalet
"Chagall, Modigliani, Soutine… Paris pour école, 1905-1940" au Musée d'Histoire et d'Art du Judaïsme
"Moriyama - Tomatsu : Tokyo" à la Maison Européenne de la Photographie
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Oray" de Mehmet Akif Büyükatalay
en streaming gratuit :
"I feel good" de Gustave Kervern et Benoît Delépine

"Climax' de Gaspard Noé
"The Lobster" de Yórgos Lánthimos
"Winter Sleep" de Nuri Bilge Ceylan
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
"Eaux troubles" de Stefan Krohmer

Lecture avec :

"Mort à Mud Lick" de Eric Eyre
"J'ai executé un chien de lenfer" de David di Nota
"Infographie de la Révolution française" de Julien Peltier & Jean Clément Martin
"Frédéric II" de Sylvain Gouguenheim
"Evergreen island" de Heidi Perks
et toujours :
"Julie, matricule 247 : le destin d'une bagnarde" de Muriel Meunier
"L'inconscient ou l'oubli de l'histoire" de Hervé Mazurel
"Le roman-photo" de Jan Baetens & Clémentine Métois
"Les gueules noires" de Jack Domon & Gilles Zampano
"Minuit, dernière limite" de Lee Child
"Nous sommes les chasseurs" de Jérémy Fel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=